Theodore Sedgwick

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Theodore Sedgwick
Image illustrative de l'article Theodore Sedgwick
Fonctions
Président de la Chambre des représentants des États-Unis
Prédécesseur Jonathan Dayton
Successeur Nathaniel Macon (en)
Membre de la Chambre des représentants des États-Unis
Président pro tempore du Sénat des États-Unis
Prédécesseur Jacob Read (en)
Successeur John Laurance (en)
Membre du Sénat des États-Unis
Membre de la Chambre des représentants des États-Unis
Biographie
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Parti politique Parti fédéraliste

Theodore Sedgwick (, West Hartford - , Boston), est un homme d'État américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Descendant du major général Robert Sedgwick, il suit ses études à Yale.

Durant la Guerre d'indépendance américaine, il sert comme major dans l'Armée continentale.

Il est membre de la Chambre des représentants des États-Unis de 1789 à 1796, du Sénat des États-Unis de 1796 à 1799, puis à nouveau de la Chambre des représentants de 1799 à 1801. Il est Président pro tempore du Sénat des États-Unis en 1798, puis Président de la Chambre des représentants des États-Unis de 1799 à 1801.

En 1802, Sedgwick est nommé Justice of the Supreme Judicial Court of Massachusetts (en).

Vie familiale[modifier | modifier le code]

Il épouse en 1774 Pamela Dwight, fille du général Joseph Dwight (en) et nièce de Ephraim Williams (en). Ils eurent notamment :

  • Elizabeth Mason Sedgwick (1775-1827), épouse de Thaddeus Pomeroy ;
  • Frances Pamela Sedgwick (1778-1842), épouse d'Ebenezer Watson ;
  • Theodore Sedgwick II (1780-), marié à Susan Anne Livingston (en) ;
  • Henry Dwight Sedgwick (1785-1831), marié à Jane Minot ;
  • Catharine Sedgwick (1789-1867), femme de lettres ;
  • Charles Sedgwick (1791-1856), clerk of Massachusetts Supreme Court, marié à Elizabeth Buckminster Dwight.

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]