Victor Orsel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Victor Orsel

Nom de naissance André Jacques Victor Orsel
Naissance
Oullins
Décès (à 55 ans)
Paris
Nationalité Français Drapeau de la France
Activités Peintre
Maîtres Pierre Révoil
Pierre-Narcisse Guérin
Élèves Louis Janmot
Gabriel Tyr
Mouvement artistique École de Lyon

Œuvres réputées

Le Bien et du Mal (musée des beaux-arts de Lyon)
Décoration de l'église Notre-Dame de-Lorette à Paris

André Jacques Victor Orsel est un peintre français né à Oullins le [1] et mort à Paris le [2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Vittoria Caldoni, musée des beaux-arts de Lyon.
Socrate et Euthyphron, Barnard Castle, Bowes Museum.

Victor Orsel fut successivement l'élève de Pierre Révoil à l'École nationale supérieure des beaux-arts de Lyon[3] en 1809[4] et de Pierre-Narcisse Guérin[4] à Paris. Il suit ce dernier à Rome lorsqu'il est nommé directeur de la villa Médicis et y passe huit ans, de 1822 à 1830[5] où il travaille dans l'entourage d'Overbeck[6] et du groupe des Nazaréens[7], et copie les primitifs italiens, ce qui marque son art d'un parti pris archaïsant.

En 1823, il envoya à Lyon le tableau intitulé La Charité et les Pauvres, qui obtint la médaille d'or à l'exposition de l'année[8]. Revenu en France, il accepta de la ville de Paris la décoration de l'église Notre-Dame de-Lorette avec son ami Alphonse Périn, prenant tous les deux Michel Dumas comme assistant[9]. Pour l'espace qui lui était imparti, il choisit d'illustrer les litanies de la Vierge, réparties en soixante tableaux. Il y consacrera les dix-sept dernières années de sa vie[10]. Ses œuvres les plus célèbres sont Le Bien et le Mal (musée des beaux-arts de Lyon) et le Vœu du choléra, ornant le dessus de la porte principale de la basilique Notre-Dame de Fourvière à Lyon.

« Comme il le disait lui-même avec un rare bonheur d'expression, il voulait “BAPTISER L'ART GREC.” Baptiser l'art grec, c'est-à-dire mettre l'âme dans cette forme si belle, si tranquille, si lumineusement sereine, qui semble inaccessible aux souffrances & aux misères humaines, & sous laquelle ces dieux de marbre jouissent “de la plénitude de leur immortalité” comme dit le grand poète de Weimar.[11]. »

— Théophile Gautier, « La Chapelle de la Vierge à Notre-Dame-de-Lorette », in Moniteur Universel du 15 avril 1854.

Il a formé de nombreux élèves, dont Louis Stanislas Faivre-Duffer (1818-1897), Louis Janmot et Gabriel Tyr[12].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Lyon, basilique Notre-Dame de Fourvière : La Ville de Lyon sauvée du choléra, huile sur toile[13]
  • Musée des beaux-arts de Lyon :
    • Malade couché, huile sur toile[14]
    • Vittoria Caldoni, huile sur toile[15]
    • Agar, 1820, huile sur toile[16]
    • Adam et Eve auprès du corps d'Abel, vers 1824, huile sur toile[17]
    • Le Bien et le Mal, vers 1829, huile sur toile[18]
    • Moïse sauvé des eaux, 1830, huile sur toile[19], médaille de première classe en 1831[20]
    • Moïse présenté à Pharaon, huile sur toile
    • Tête de Jean Baptiste, avant 1851, huile sur toile[21]
    • Tête de la ville de Lyon, avant 1851, huile sur toile[22]
  • Lyon, église Saint-Nizier : La Transfiguration[23]
  • Paris, département des Arts graphiques du musée du Louvre :
    • Consolatrix afflictorum - La Vierge consolatrice des affligés, dessin[24]
    • Haeresis - L'Hérésie, dessin[25]
    • Jeune fille agenouillée, dessin[26]
    • Luctus - La Douleur, dessin[27]
    • Femme voilée, dessin[28]
    • Trois têtes de femmes, dessin[29]
    • Têtes d'ange, dessin[30]
    • Têtes d'enfant, dessin[31]
    • Tête de Vierge, de face, dessin[32]
    • Tête de jeune fille, dessin[33]
    • Tête de jeune fille et cinq études de mains, dessin[34]
    • La pécheresse, estampe[35]
    • Portrait d'homme, estampe[36]
    • Un chemin conduisant au lac de Némi, estampe[37]
    • Saint Barthélemy et saint Pierre, d'après un tableau de l'Académie de Pise, dessin[38]
    • Libido - Le désir, vers 1845-1849, dessin[39]
    • Mors - La Mort, vers 1845-1849, dessin[40]
    • Salus infirmorum - La Vierge consolatrice des malades, vers 1845-1849, dessin[41]
  • Saint-Étienne, église Saint-Louis (ancien couvent des Minimes) : vitraux du chœur, en collaboration avec Gabriel Tyr et Hippolyte Flandrin[42]

Élèves[modifier | modifier le code]

Bibliographe[modifier | modifier le code]

  • Henry Trianon, Victor Orsel, notice biographique,Paris, imprimerie de E. Brière, 1851, 16 pages.
  • Collectif, présentation de A. Perin, Hommage à Victor Orsel (1795-1850), Paris, 1860, comprend 44 lithographies et pointes sèches réalisées par ses élèves, divers documents suite au décès de Victor Orsel : extrait du Journal des Débats ; Lettre par Madame de Walembourg (Directrice de l'Académie de Dusseldorf ; Extrait du journal L'Univers ; Notes de l'Abbé Pron sur Orsel ; hommage à Victor Vibert qui fut le graveur d'Orsel, par différents auteurs, 17 pages ; Œuvres de jeunesse reproduites par ses élèves ; Ch. Lenormant, « Victor Orsel, peintre chrétien », article de huit pages dans l'ouvrage précité.
  • Marie-Claude Chaudonneret, La peinture troubadour : Deux artistes lyonnais : Pierre Révoil (1776-1842), Fleury Richard (1777-1852), Éditions Athena, 1980.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Acte de naissance de Victor Orsel en ligne », sur doc.geneanet.org
  2. (fr) « Victor Orsel, notice biographique, par Henry Trianon (p. 14) », sur gallica.bnf.fr
  3. Marie-Claude Chaudonneret, La peinture troubadour : Deux artistes lyonnais : Pierre Révoil (1776-1842), Fleury Richard (1777-1852), Éditions Athena, 1980, p. 54.
  4. a et b (fr) « Article Larousse - Victor Orsel », sur www.larousse.fr
  5. (fr) « Ternois Daniel. Une lettre inédite d'Ingres aux peintres de Notre-Dame-de-Lorette. In: Revue de l'Art, 1988, n°1. pp. 88-91. », sur www.persee.fr
  6. (fr) « Beaux-arts. 1851. Orsel et Overbeck, par Charles Lenormant », sur gallica.bnf.fr
  7. (fr) « La conception du sacré dans la critique d'art: en Europe entre 1880 et 1914 Par Nella Arambasin (p. 359) », sur books.google.fr
  8. (fr) « Univers des Arts - Graveurs », sur universdesarts.fr
  9. « Notre-Dame de Lorette - Décor peint Par Bruno Foucart », sur mairie9.paris.fr
  10. « Oeuvres diverses de Victor Orsel (1795-1850) / mises en lumière et présentées par Alphonse Perin (p. 11) », sur gallica.bnf.fr
  11. « Oeuvres diverses de Victor Orsel (1795-1850) / mises en lumière et présentées par Alphonse Perin (p. 9-10-11) », sur gallica.bnf.fr
  12. (en) « Union List of Artist Names », sur www.getty.edu
  13. « Notice no PM69000476 », base Palissy, ministère français de la Culture
  14. « Notice no 000PE026293 », base Joconde, ministère français de la Culture
  15. « Notice no 000PE026291 », base Joconde, ministère français de la Culture
  16. « Notice no 000PE026287 », base Joconde, ministère français de la Culture
  17. « Notice no 000PE026290 », base Joconde, ministère français de la Culture
  18. « Notice no 000PE026294 », base Joconde, ministère français de la Culture
  19. « Notice no 000PE026289 », base Joconde, ministère français de la Culture
  20. « Victor Orsel, notice biographique, par Henry Trianon (p. 4) », sur gallica.bnf.fr
  21. « Notice no 000PE026288 », base Joconde, ministère français de la Culture
  22. « Notice no 000PE026292 », base Joconde, ministère français de la Culture
  23. « Notice no PM69000465 », base Palissy, ministère français de la Culture
  24. « Notice no 50350508375 », base Joconde, ministère français de la Culture
  25. « Notice no 50350508376 », base Joconde, ministère français de la Culture
  26. « Notice no 50350111469 », base Joconde, ministère français de la Culture
  27. « Notice no 50350508980 », base Joconde, ministère français de la Culture
  28. « Notice no 50350111467 », base Joconde, ministère français de la Culture
  29. « Notice no 50350111468 », base Joconde, ministère français de la Culture
  30. « Notice no 50350111474 », base Joconde, ministère français de la Culture
  31. « Notice no 50350111472 », base Joconde, ministère français de la Culture
  32. « Notice no 50350111473 », base Joconde, ministère français de la Culture
  33. « Notice no 50350111470 », base Joconde, ministère français de la Culture
  34. « Notice no 50350111471 », base Joconde, ministère français de la Culture
  35. « Notice no 50350019459 », base Joconde, ministère français de la Culture
  36. « Notice no 50350019461 », base Joconde, ministère français de la Culture
  37. « Notice no 50350019460 », base Joconde, ministère français de la Culture
  38. « Notice no 50350019450 », base Joconde, ministère français de la Culture
  39. « Notice no 50350508977 », base Joconde, ministère français de la Culture
  40. « Notice no 50350508978 », base Joconde, ministère français de la Culture
  41. « Notice no 50350508979 », base Joconde, ministère français de la Culture
  42. (fr)« Notice no IA42000041 », base Mérimée, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :