Unreal Tournament 2004

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Unreal Tournament 2004
image

Éditeur Atari
Développeur Epic Games
Digital Extremes
MacSoft Games
Concepteur Steve Polge

Date de sortie États-Unis 16 mars 2004
Europe 19 mars 2004
Version 3369.2
Genre Tir subjectif
Mode de jeu Un joueur, multijoueur
Plate-forme Linux, Mac OS X, Microsoft Windows
Média DVD (2), CD-ROM (6)
Contrôle Clavier, souris

Évaluation PEGI : 16+
ESRB : M (Mature, 17+)
Moteur UnrealEngine

Unreal Tournament 2004, aussi connu sous l'abréviation UT2004 ou UT2K4, est un jeu vidéo de tir à la première personne futuriste, développé par Epic Games et Digital Extremes, et sorti sur PC le 16 mars 2004 aux États-Unis. Il s'agit d'un jeu de combats d'arènes, conçu principalement pour le multijoueur, bien que le jeu dispose d'un mode solo imitant les parties à plusieurs grâce à ses bots. Le jeu appartient à la série Unreal, et prend la suite d'Unreal Tournament 2003, sorti en 2002, dont il reprend le moteur, les armes et la totalité du contenu. Il y ajoute deux modes de jeu, de nombreux personnages et niveaux supplémentaires, et des combats à l'aide de véhicules. Bien qu'il vienne après UT2003, le jeu passe outre le scénario et les éléments de son prédecesseur et se situe dans la continuité du premier Unreal Tournament.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Les modes de combat[modifier | modifier le code]

12 modes de combat sont accessibles. Le joueur peut se battre contre des Bots (personnages contrôlés par l'ordinateur) ou bien affronter des adversaires humains via le mode multijoueur/online :

  1. Le Deathmatch place les joueurs dans une arène. Le but est de remporter un maximum de points en un temps imparti, ou bien de tuer un certain nombre d'opposants en un temps illimité.
  2. Le Team Deathmatch est basé sur le même principe mais se joue en équipe (les rouges contre les bleus). L'équipe qui élimine le plus grand nombre d'adversaires dans le temps imparti gagne le match.
  3. Le Capture de drapeau : chaque équipe possède une base dans laquelle se trouve un drapeau aux couleurs de l'équipe.
    Le but est de s'emparer du drapeau adverse et de le ramener à sa propre base sans se faire tuer, tout en empêchant l'équipe adverse de voler son propre drapeau. L'équipe qui marque le nombre de points impartis gagne le match.
    Une variante populaire du « capture du drapeau » est le « capture du drapeau en mort instantanée » ou « ICTF » (« Instagib Capture The Flag » en anglais). Tous les joueurs sont équipés d'une arme mortelle. L'intérêt stratégique repose donc beaucoup plus sur l'organisation de l'équipe dans la map que sur le ramassage d'armure, d'armes puissantes ou de vie. Cette variante est plus jouée sur Internet que le mode « Capture du drapeau » normal.
  4. Le mode Bombe de balle est centré sur le combat en équipe. Chaque équipe possède sa base dans laquelle se trouve un but circulaire. Une balle est mise en jeu au centre de l'arène.
    Chaque équipe tente de s'emparer de la balle (en la ramassant au départ, puis en tuant le porteur adverse), et de l'amener jusqu'au but de l'équipe adverse. En ramassant la balle, un joueur devient totalement vulnérable, et doit passer la balle à un de ses camarades ou la tirer en avant afin de reprendre le combat. Le porteur possède la faculté de se régénérer. Tirer la balle à travers le but adverse offre trois points à l'équipe du porteur. Passer à travers le but avec la balle donne lieu à sept points, mais est souvent accompagné d'une mort instantané du buteur.
  5. Le mode Dernier survivant se joue comme le mode « Deathmatch ». Les joueurs sont entièrement équipés dès leur arrivée en jeu, mais ne peuvent mourir qu'un certain nombre de fois. Le dernier joueur en vie gagne la partie.
  6. Le mode Invasion Fait s'affronter les joueurs contre des vagues de monstres dont la puissance augmente avec le temps. Si un joueur meurt, il ne réapparait qu'à la vague suivante. Si toute l'équipe meurt, la partie est perdue. Pour remporter la victoire, les joueurs doivent venir à bout de toutes les vagues.
  7. Mutant : Les joueurs débutent la partie comme un deathmatch normal. Le premier joueurs à tuer un adversaire devient le mutant : Sa santé se dégrade très rapidement et se régénère à chaque fois qu'il abat un adversaire, il possède toutes les armes, se déplace rapidement, tir à une cadence accélérée et est moins visible. Tous les autres joueurs sont ligués contre lui, connaissent la position du mutant sur leur HUD et ne peuvent pas s'entretuer. Le joueur qui tue le mutant devient à son tour mutant. La partie est terminée quand un joueur atteint la limite de score. Il existe des options peu populaires permettant au dernier joueur d'être en « remontée. » Il peut alors abattre ses camarades non-mutants. En ce cas, Le mutant gagne cinq points s'il arrive à tuer le joueur en remontée.
  8. Le mode Assaut Fait s'affronter les équipes en mode attaque et défense. Les attaquants possèdent une suite d'objectifs à remplir. Les défenseurs ont pour but de les en empêcher. Les rôles s'inversent après chaque round. L'équipe de défense passe alors en attaque et doit réaliser plus d'objectifs que l'équipe adverse, où réaliser autant d'objectifs en un temps plus court.
  9. Le mode Attaque est le plus compliqué à comprendre, à imaginer et à appliquer.
    Les deux équipes s'affrontent sur une map immense qu'ils doivent contrôler. La stratégie et le travail d'équipe sont essentiels (car si vous avez la possibilité de communiquer oralement avec votre équipe online, c'est très pratique).
    Chaque équipe possède une base dans laquelle se trouve un générateur. Le but est de détruire le générateur adverse. Le problème est que le générateur est protégé par un champ de force, qui ne peut être désactivé que si vous établissez une liaison depuis votre générateur jusqu'au générateur adverse.
    Pour ce faire, vous avez besoin de prendre le contrôle de petits relais qui font office de mini-bases une fois construites, car y apparaissent des armes, munitions et véhicules.
    (NB: vous ne pouvez voler un véhicule adverse sauf si ce véhicule a déjà été utilisé par un adversaire et que celui-ci a été abandonné).
    Une fois la chaîne de liaisons établie, vous pourrez alors détruire le générateur adverse. Mais sachez que tout relai peut se reprendre.
  10. Le mode Team Arena Master est un mode non officiel, mais très joué par la communauté UT2004. Vous ne le trouverez pas dans le jeu de base, mais il est téléchargeable gratuitement, un peu partout sur le net, ou tout simplement en se connectant à un serveur sur lequel se déroule une partie de Team Arena Master.
    Une partie se joue en 10 points. Chaque équipe apparait d'un côté de la map, avec toutes les armes de base (marteau, fusil d'assaut, fusil bio, fusil shock, linkgun, minigun, canon flak, lance roquette et lighting gun.) avec des munitions limitées, 100 de vie et 100 d'armure.
    Pour marquer un point, il suffit d'annihiler l'équipe adverse. Attention cependant à ne pas foncer tête baissée dans le tas, car la map est totalement vide d'item. Il n'est donc pas possible de ramasser, ni vie, ni armure, ni munitions. De plus, lorsque vous mourez, vous devrez attendre le round suivant (après annihilation de l'une des équipes) pour pouvoir rejouer.
    Lorsque votre équipe marque un point, vous commencez le prochain round avec légèrement moins de vie qu'auparavant (la différence n'est que de quelques points de vie, mais elle peut s'avérer énorme lorsque vous gagnez 8 rounds d'affilée et que vos adversaires gardent une vie de base de 100 en vie et armure. Cela permet d'équilibrer un peu les forces lorsqu'une équipe domine visiblement le match.
  11. Le mode Capture de drapeau véhiculé : comme dans le mode Capture de drapeau, chaque équipe possède une base où est précieusement gardé un drapeau aux couleurs de l'équipe.
    Le but est de s'emparer du drapeau adverse et de le ramener à sa propre base sans se faire tuer. Évidemment, vos adversaires feront de même. Bien sûr, ramener le drapeau adverses dans sa base rapporte des points; l'équipe qui marque le nombre de points impartis gagne le match.
  12. Le mode Instagib : il peut se jouer en deathmatch ou en Capture de drapeau. Les armes conventionnelles sont remplacées par une sorte de super shock rifle permettant de tuer en un coup, quelle que soit la vie adverse. Il prime donc la précision et l'esquive, ainsi qu'un jeu plus individuel.

Didacticiel[modifier | modifier le code]

Un didacticiel est disponible pour certains types de matchs, comme pour le deathmatch, la bombe de balle, capture de drapeau, etc.

Mode solo[modifier | modifier le code]

Dans le mode solo, vous jouez seul face à l'ordinateur, vous devrez progresser dans les différentes étapes de qualification, et puis vous devrez prouver votre valeur dans différents types de match. Pour finalement, affronter un champion très puissant. Une équipe vous obéissant sera sous vos ordres uniquement si vous leur prouvez votre valeur, vous devrez donc gagner un match en affrontant ces personnages.

Récompenses[modifier | modifier le code]

Il existe des récompenses suivant certains actes accomplis :

  1. Les « folies meurtrières », qui sont de 5 en 5 frags d'affilée sans mourirquoi. 5 frags : Folie meurtrière (Killing Spree), 10 frags : Frénésie (Rampage), 15 frags : Domination (Dominating), 20 frags : Imbattable (Unstoppable), 25 frags : Dieu (Godlike), et enfin à 30 frags et plus, Méchamment grave ! (Wicked sick)
  2. Les multis frags, qui sont pour des intervalles entre frags inférieurs a 5 secondes : 2 frags : double frag, 3 frags : Multi frag, 4 frags : Mega frag, 5 frags : Ultra frag, 6 frags : Monster frag, 7 frags : Grave, 8 et + : Nom de Dieu (Holy Shit en anglais)
  3. Enfin il existe d'autre récompenses, qui sont dues à des actions spéciales : Chasseur de têtes (Head hunter) : 15 headshots, Génie du combo (Combo Whore): 15 frags au combo shock, Fort en Flak (flack monkey): 15 frag au flak, Hécatombe routière (manslaughter) : Renverser dans n'importe quelle véhicule 15 ennemis, Chapeau ! : triple action (BR ou CTF).
  4. Enfin il existe quelques actions remarquables qui sont soulignées mais qui n'octroient aucune récompenses particulières: Galette : Écraser quelqu'un en lui retombant dessus avec le Manta, Œil de lynx (Eagle Eye) : Détruire un Raptor avec le tir principal du Goliath, Plieur de tôles (Fender Bender) : percuter dans un scorpion ou hellbender avec l'un de ces 2 véhicules, Daredevil (daredevil) : effectuer un saut dans un véhicule à roues (le nombre de points dépend du saut), Top Gun : détruire un raptor avec une roquette de raptor.

Équipements[modifier | modifier le code]

Armes[modifier | modifier le code]

Logo d'UT2004
  • Le fusil d'assaut : Arme de base. Si on récupère un deuxième fusil d'assaut sur le cadavre d'un autre joueur, on peut bénéficier d'une plus grande puissance (un fusil d'assaut dans chaque main).
  1. Tir primaire : tire des cartouches petit calibre avec une cadence élevée et une précision respectable.
  2. Tir secondaire : tire une grenade. Plus on appuie longtemps, plus on l'envoie loin.
  • Le Canon Flak : L'arme emblématique de la série des Unreal.
  1. Tir primaire : Envoie des projectiles incandescents (shrapnels) sur une grande surface.
  2. Tir secondaire : Tire une capsule de métal incandescente en cloche qui envoie des projectiles dans toutes les directions à l'explosion..
  • Le lightning gun : Fusil de sniper électrique.
  1. Tir primaire : tire un éclair vers l'ennemi avec une faible visée automatique. Les adversaires peuvent cependant voir l'éclair et donc localiser le tireur. Si vous touchez la tête, il y a « Head Shot », donc mort instantanée de la cible, peu importe l'armure/la vie de celle-ci.
  2. Tir secondaire : zoom.
  • Le fusil sniper : Idem au lightning gun, mais tire des munitions standard et ne possède pas de visée assistée, chaque tir dégage de la fumée qui finit par empêcher de viser si on reste sur exactement la même position de tir.
  • Le minigun :
  1. Tir primaire : tire des balles antipersonnel à haute cadence mais avec une faible précision.
  2. Tir secondaire : tire avec une cadence plus faible mais une puissance et une précision accrue.
  • Le lance roquettes :
  1. Tir primaire : permet d'envoyer une roquette.
  2. Tir secondaire : Maintenir appuyé pour charger un maximum de 3 roquettes et les relâche horizontalement. Appuyez sur le tir primaire pendant que vous chargez les roquettes, elles partiront en spirale.
  • Le marteau bouclier : Arme de base.
  1. Tir primaire : Chargez le marteau et approchez vous de vos ennemis, vous les pulvérisez.
  2. Tir secondaire : Activez un bouclier qui vous protège des dégâts jusqu'à ce que la jauge d'énergie du bouclier soit vide. Elle se recharge avec le temps.
  • Le fusil shock ASMD :
  1. Tir primaire : tire un laser droit et instantané.
  2. Tir secondaire : tire une boule d'énergie lente (boule shock). En tirant sur la boule shock avec le tir primaire, on a droit au « combo shock », c'est-à-dire une explosion.
  • Le pointeur ionique :
  1. Tir primaire : Désigne la cible du satellite ionique en position en orbite, si le joueur ne change pas l'endroit qui doit etre détruit le satellite tire à cet endroit au bout de quelques secondes
  2. Tir secondaire : Zoom.
  • Le poseur de mines araignées :
  1. Tir primaire : Lanceur permettant de poser des mines ayant la forme d'araignées. Lorsqu'un ennemi s'approche d'une araignée, elle lui saute dessus et le suit jusqu'à ce qu'elle explose.
  2. Tir secondaire : Un laser qui dirige les araignées et les fait se regrouper au point d'impact du laser.

Note : Si vous venez à mourir, les mines que vous aurez placées exploseront.

  • L'AVRIL : C'est un lance missiles guidées anti-véhicule (Anti-Vehicle Rocket Infrared Launcher).
  1. Tir primaire : Visez un véhicule et tirez, le missile suivra le véhicule tant qu'il restera dans la ligne de mire de l'AVRiL.
  2. Tir secondaire : Zoom et action spéciale : le zoom reste verrouillé sur le véhicule ciblé, et ainsi, le missile vise en permanence le véhicule.

Note : Les missiles sont destructibles en vol par les tirs ennemis.

Note : L'AMRIL (Anti-Monster Rocket Infrared Launcher) est une arme identique qui verrouille les monstres en mode invasion (uniquement sur serveurs).

  • Le fusil bio :
  1. Tir primaire : lance des rafales de matière verte radioactive. Si cette matière touche le sol, elle disparait au bout de quelques secondes en explosant et blesse donc légèrement les ennemis à proximité.
  2. Tir secondaire : Charge une grande quantité de matière et la relâche d'un seul coup. Mortel sur la plupart des ennemis. Si on rate la cible, la boule de matière explose en petits tas de matière. On peut aussi accumuler cette matière à même le sol et la faire grossir en tirant dedans.
  • Le link gun(Héritier du canon à plasma) :
  1. Tir primaire : tire des rafales d'énergie rapides.
  2. Tir secondaire : tire un rayon continu à faible distance qui provoque beaucoup de dégâts mais consomme beaucoup de munitions. Action spéciale : le tir secondaire sur un allié lui-même équipé du link gun permet à son tir de devenir beaucoup plus puissant. Le rayon, normalement vert, prendra la couleur de l'équipe du joueur pour indiquer que c'est bien un ami que l'on vise. Cette arme, déjà puissante, offre un intérêt particulier en mode « Attaque » (Onslaught) on doit utiliser le tir secondaire pour ramener les points de contrôle sous sont étendard.
  • L'illuminateur de cibles :
  1. Tir primaire : visez un endroit fixe sur le sol, et quand le laser est chargé, un bombardier phénix arrive et bombarde la zone suivant une ligne droite définie entre la cible et la position du tireur (il est possible de détruire le bombardier et donc d’empêcher la frappe)
  2. Tir secondaire : zoom pour viser.
  • Le lance-grenades :
  1. Tir secondaire : lance des grenades qui se collent aux ennemis et aux véhicules qu'elles touchent.
  2. Tir secondaire : Fait exploser les grenades.

Note : Comme pour les mines araignées, si vous mourez, les grenades que vous aurez lancées exploseront automatiquement.

  • Le téléporteur :
  1. Tir primaire : lancer et récupérer le module de téléportation. Pour détruire un module de téléportation ennemi, tirez dessus.
  2. Tir secondaire : se téléporter sur le module préalablement lancé. Si on se téléporte sur un ennemi (il faut être très précis), on fait exploser celui-ci.

Note : la touche correspondant au téléporteur permet de voir a travers une camera interne au module.

  • Le rédempteur : Lance un missile nucléaire.
  1. Tir primaire : Lance le missile suivant une ligne droite.
  2. Tir secondaire : Vue intérieure du missile, à l'aide d'une caméra placée à son extrémité. Le joueur peut le diriger avec la souris mais le joueur reste immobile (et donc vulnérable) durant le guidage.

Note : Le missile est destructible pendant sa course, avec un simple tir de n'importe quelle arme. Il se désintégrera alors, sans provoquer son explosion.

Autres objets[modifier | modifier le code]

Il est possible de se soigner ou de se stimuler grâce à différents objets que l'on trouve dans la carte et qui sont parfois cachés.

  • L'ampoule de santé, qui confère 5 points de santé pour un maximum de 199 points de vie.
  • Le kit de santé, qui confère 25 points de santé pour un maximum de 100.
  • Le baril de santé qui offre 100 points de santé pour un maximum de 199.
  • La recharge armure +50 qui rapporte 50 points d'armure.
  • La recharge armure +100 qui offre 100 points d'armure jusqu'à un maximum de 150.
  • Le double dégâts qui double la puissance de tir.
  • L'adrénaline +2 pour un maximum de 100 qui offre un boost d'énergie pour les 4 capacités spéciales d'adrénaline.

L'adrénaline[modifier | modifier le code]

Une particularité de ce jeu, l'adrénaline. Déjà présente dans Unreal Tournament 2003, elle s'obtient en ramassant des pilules d'adrénaline, en tuant les ennemis et en faisant des combos tels que double-frags, multi-frags et autre.

Dès que l'on atteint les 100 points d'adrénaline, on peut enclencher un combo à l'aide des flèches du clavier :

  • Vitesse : 4 fois avant ;
  • Booster, régénération progressive de vie et d'armure jusqu'à arriver a 199  : 4 fois arrière ;
  • Invisibilité : 2 fois droite puis 2 fois gauche ;
  • Berserk, tir 2 fois plus rapide : 2 fois avant puis 2 fois arrière.

Il existe aussi deux combos cachés, qui s'activent à l'aide d'une variante :

  • Camouflage, prend l'apparence d'un élément du décor : 4 fois droite ;
  • Minuscule : 4 fois gauche.

Note : Different serveur propose d'autres combos divers et variées (invincibilité, triple dégats, voler, marcher sur les murs, etc)

Véhicules[modifier | modifier le code]

Véhicules principaux[modifier | modifier le code]

  • Le Goliath : char d'assaut de deux places, le conducteur contrôle le canon (le passager contrôle la mitrailleuse). Le tir principal envoi une puissante roquette, et le tir secondaire permet de zoomer. Sa vitesse de déplacement est lente et il possède 800 points de vie.
  • Le Hellbender : petit camion blindé de trois places, le conducteur contrôle uniquement les déplacements du véhicule et les passagers peuvent tirer sur les adversaires (le passager de la deuxième place contrôle une arme du même type que le fusil Shock, le troisième passager contrôle une tourelle à énergie). Sa vitesse de déplacement est moyenne et il possède 600 points de vie.
  • Le Manta : véhicule monoplace léger flottant sur coussin d'air. Le tir principal envoie des boules d'énergie à fréquence soutenue, et le tir secondaire permet de réduire la distance entre le Manta et le sol pour augmenter la capacité d'écrasement des adversaires. Le Manta est aussi capable de sauter, cela permet de tuer les adversaires en faisant une attaque « galette. » Sa vitesse de déplacement est rapide et il possède 200 points de vie.
  • Le Scorpion : voiture monoplace armée pour missions de reconnaissance. Le tir principal permet de charger et tirer un ruban d'énergie s'agrippant à l'adversaire, et le tir secondaire déploie des lames latérales pour trancher les adversaires. Ces lames peuvent se casser si elles heurtent un obstacle. Sa vitesse de déplacement est rapide et il possède 300 points de vie.
  • Le Raptor : chasseur aérien monoplace propulsé par des réacteurs. Il peut se déplacer dans toutes les directions et permet aussi le vol stationnaire. Le tir principal envoie des boules d'énergie à fréquence soutenue, et le tir secondaire lance un missile de type AVRIL vers les adversaires (ce missile est auto-guidé uniquement pour les véhicules volants). Sa vitesse de déplacement est rapide et il possède 300 points de vie.
  • Le Leviathan : Engin de cinq places le plus grand et puissant du jeu. Le tir principal envoie des missiles auto-guidés vers les adversaires. Le tir secondaire permet de déployer le canon ionique et d'attaquer sur un large rayon d'action au point d'impact. Par contre le déploiement prend quelques secondes et rend immobile le Leviathan, de ce fait il est vulnérable aux attaques aériennes. Sa vitesse de déplacement est lente et il possède 5000 points de vie.
  • Le Char à plasma ionique : char de deux places, le conducteur contrôle le canon (le passager contrôle la mitrailleuse). Le tir principal envoie une boule d'énergie ionique très puissante, et le tir secondaire fait un bouclier qui permet de détruire tout ce qui est très proche du char. Sa vitesse de déplacement est lente et il possède 800 points de vie.
  • La Cicada : vaisseau biplace spécialisé dans le bombardement inspiré des insectes cigales propulsé par deux hélices. Il est plus maniable et plus réactif que le Raptor mais possède la même vitesse de croisière. Le tir principal envoie des petits missiles à une cadence relativement soutenue, et le tir secondaire permet de concentrer jusqu'à 16 missiles en même temps sur une cible (le passager contrôle une tourelle à énergie situé sous le vaisseau et qui permet de lancer des contres mesures contre les guidages de missiles). Sa vitesse de déplacement est rapide et il possède 500 points de vie.
  • Le SPMA : une pièce d'artillerie mobile à deux places. Le conducteur contrôle le véhicule et le canon d'artillerie (le passager contrôle une arme du même type que le fusil Shock). Le tir principal envoie un obus qui se décuple en plusieurs missile avant d'atteindre sa cible, et le tir secondaire envoie une caméra fixe pour mieux appréhender les zones a bombarder. Sa vitesse de déplacement est moyenne et il possède 600 points de vie.
  • Le Paladin : char monoplace sur huit roues propulsé par un moteur lent mais extrêmement coupleux permettant de gravir les pentes les plus raides. Le tir principal envoie une grosse boule d'énergie à fréquence faible, et le tir secondaire crée un écran amovible translucide pour contrer les attaques adverses. Sa vitesse de déplacement est lente et il possède 800 points de vie.

Véhicules spéciaux[modifier | modifier le code]

Les véhicules suivants ne sont disponibles que dans des conditions ou dans des niveaux précis.

  • Le Phœnix : bombardier appelé à l'aide de l'illuminateur de cible et incontrôlable par le joueur.
  • Le Chasseur spatial humain.
  • Le Chasseur spatial skaarj (race extraterrestre).
  • L'Hoverboard, présent sur certains serveurs, peut être utilisé dans les maps portant l'extension -HB-

Tourelles[modifier | modifier le code]

  • Tourelle minigun : Tourelles aux mêmes caractéristiques que le minigun en légèrement plus puissant
  • Tourelle Link : Tourelles aux mêmes caractéristiques que le link gun en plus puissant. Habituellement elle est autonome mais contrôle manuel possible
  • Tourelle de Vaisseau-mère : Tourelle autonome mais peut être contrôlée, tire des boules d'énergie à bonne cadence.
  • Canon ionique : Cette tourelle vise avec un laser, charge, et tire un projectile ionique provoquant une large explosion.
  • Tourelle à énergie : Tourelles aux mêmes caractéristiques que le tir principal du fusil shock. Elle tire des lasers de la couleur de l'équipe qui la contrôle à bonne cadence.

Configuration minimale[modifier | modifier le code]

Configuration minimum sur PC
Processeur Mémoire vive Carte graphique Espace disque
Pentium ou AMD Athlon à 1 GHz (1,5 GHz recommandé) 128 Mo de RAM (256 recommandés) 64 Mo (Nvidia Geforce2 ou ATI Radeon 8000) (carte accélératrice compatible Windows 98/2000/ME/XP/Vista et DirectX 9.0b), compatible également sous linux avec la libstdc++5 5,5 Go libres

Liens externes[modifier | modifier le code]