Cette page est semi-protégée.

Tfou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis TFOU)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Tfou TV.
Tfou
Logo de l'émission
Logo de l'émission

Genre Jeunesse
Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Nombre de saisons 8
Production
Lieu de tournage Boulogne-Billancourt
Durée Matin : 100 min
Samedi matin : 120 min
Dimanche matin : 205 min
Production TF1 avec "Protécréa" (Proté-création Production)
Diffusion
Diffusion TF1
Date de première diffusion 1er janvier 2007
Statut Programme jeunesse
Public conseillé Tout public
Site web www.tfou.fr
Chronologie
Précédent TF!

Tfou est une émission télévisée française pour la jeunesse, lancée le 1er janvier 2007 sur TF1, en remplacement de TF! Jeunesse.

Histoire

Le phénomène Pokémon et le renouveau

En plus de programmes européens inédits, la chaîne peut s'appuyer sur les accords avec le groupe Nickelodeon (qui lui permet de diffuser Hé Arnold !) ou les nouvelles séries des Power Rangers, connues en France depuis 1993. Mais c'est seulement avec l'arrivée des Pokémon en 1999, que la chaîne peut retrouver des audiences égales à celles du Club Dorothée. Surfant sur cette vague, les Digimon font rapidement leur apparition[1].

Si nombre de séries se succèdent, sans pour autant marquer les esprits, quelques programmes porteurs d'audience apparaissent également (Franklin, Jimmy Neutron, Totally Spies!, Sonic le rebelle), et permettent à l'émission de rebondir, alors que le phénomène Pokémon décline dès le printemps 2001, et de résister à Yu-Gi-Oh! ou Sakura (sur M6) notamment.

Trois ans plus tard, en 2006, TF1 perd la licence Pokémon et Gulli l'obtient. Grand bouleversement, Pokémon devient la série phare de Gulli, l'autre chaîne 100 % Jeunesse, et TF1 accuse le coup. Mais Tfou est toujours impliqué dans Pokémon puisqu'en 2007 sort un DVD intitulé « Les aventures des Pokémon » (où pourront être visionnés trois films Pokémon totalement inédits). Mais en 2009, Pokémon recommence à être diffusé le lundi, mardi, jeudi, et vendredi, après que Gulli en ait diffusé deux.

La récupération du succès

Durant l'été 2001, la diffusion quotidienne du titre Le Waka, dès Juin 2001, du duo de souris virtuelles Bob & Vanessa, lui permet d'atteindre "sans aucune autre promotion" la 8e place des ventes de singles en France, faisant même mieux que le « tube de l'été » promu par la chaîne[2]. En 2004, le duo de Pat et Stanley, fait une reprise du Lion est mort ce soir, et connaît lui aussi un certain succès. En 2006, c'est au tour de Dora l'exploratrice, un des grands succès d'audience de Tfou, de sortir un disque avec un certain succès, compte tenu de la crise du marché du disque.

En 2005, Crazy Frog, la grenouille qui mix et remix, fait un carton avec la reprise du générique du film Le Flic de Beverly Hills.

Après avoir créé tfou.fr, 1er site jeunesse de TF1, en 2000[3], le groupe TF1 lance la chaîne Tfou sur le bouquet satellitaire TPS, en s'inspirant du concept de TF!, mais la chaîne vise un public plus jeune, là où TF! tente aussi de séduire les jeunes adolescents. En début 2007, le logo TF! est pourtant remplacé par celui de Tfou TV (sans le rond à l'arrière du logo).

En août 2007, Tfou & Tfou.fr ont déja changé de logo.

La chaîne TFOU TV a cessé d'émettre le 29 février 2008 sur TPS. Dans un premier temps, 1 heure de programme fut diffusée chaque jour de 17 à 18 heures sur le site Internet. Aujourd'hui, ce sont 3 heures de programmes qui sont diffusées chaque jour de 17 à 20 heures. Toutefois, les programmes sont majoritairement anciens ou peu populaires. Les séries phares sont réservées à la diffusion sur TF1.

Aujourd'hui, l'émission vit avec son temps avec le lancement de l'application mobile ou bien la Vidéo à la demande Tfou Max.

Horaires de Tfou

  • la semaine :
    • du lundi au vendredi de 6h45 à 8h25
  • le week-end :
    • le samedi de 6h30 à 8h30
    • le dimanche de 6h30 à 10h10.

Logos

Programmes diffusées

Dessins animés et séries

Émissions

  • C'est pas nous, c'est TFou
  • Tfou de yoga
  • Tfou de cuisine

Audiences

Tfou réalise de très bonnes audiences depuis son lancement. L'émission dépasse dès fois Zouzous diffusée sur France 5. Elle dépasse même Ludo diffusée sur France 3 à la même heure que Tfou. L'audience de Tfou étant moins bonne que celle du Club Dorothée, ce qui est normal. ( Pas de présentateur, voix off, etc...) Mais, Tfou n'est pas un échec. Car, l'audience du week-end est entre 15 et 20 % de parts de marché. Alors que la semaine, elle est entre 10 et 15 % de parts de marché.

Le Site internet Tfou.fr

Le site Tfou.fr est le portail jeunesse de TF1 puisque on peut créer son avatar. Le site comporte des jeux, des vidéos. Lors de la disparition de Tfou TV, le site internet diffusait de 17 à 18 heures des séries dans un premier temps puis de 17 à 20 heures.

Produits dérivés

Application mobile

L'application mobile de Tfou est lancée le 2 septembre 2014 et est éditée par e-TF1.

Magazine

En 2010, Tfou lança un magazine édité par Fleurus presse appelé Tfou Magazine[4].

Tfou Max

TF1 lance le 5 février 2015 un service en SVOD pour enfants. Ce qui révolutionne la jeunesse sur TF1[5].

Autres informations

Les opérations spéciales

Dès le début, la chaîne et son équipe souhaitent créer en permanence la surprise à l'antenne, en plus des séries diffusées. C'est ainsi que vont naître un certain nombre de personnages qui vivent de minis aventures dans des programmes courts conçus et élaborés par trois réalisateurs principaux : Fernando Worcel, Nicolas Sedel et Franck Salomé.

Un caribou du Québec, Traviole, sera l'hôte de plusieurs Noël avant de faire découvrir le camping, l'espace ou encore le Moyen Âge aux enfants. Sylvie (la cochonne) et Parker, le canard animeront la fête d'Halloween, de Noël mais aussi présenteront les présidentielles de 2007. Lulu le lutin sera l'efficace adjoint du Père Noël deux années de suite.

En 2007 arrive un personnage politiquement incorrect, Le Dégueu, sorte de cornichon vert, un peu pétomane mais hilarant.

Rebaptisé Timur, il présente en 2009 une longue série de sketchs sur l'environnement. Car depuis 2003, Tfou souhaite faire profiter de son antenne à de grandes causes civiques : la tolérance, la solidarité et l'environnement sont abordés sous l'angle de l'enfance et de l'humour.

En Septembre 2010, à l'occasion de la Coupe du Monde de Rugby apparaît Blaise, un kangourou en 3D qui présentera tous les événements liés au monde du sport.

A l'occasion de Noël 2013 est créé par Franck Salomé, Nicolas Sedel et Fernando Worcel un nouveau personnage, le poulpe Yaki, chargé d'animer la période des fêtes sur Tfou. il revient en Avril 2014 pour une thématique sur les mystères du corps humain.

Notes et références

  1. Si le succès de cette seconde série est déjà bien moindre, les autres chaînes s'engouffrent sur le créneau des animés mettant en scène une quête (Sakura sur M6) ou s'appuyant sur des produits dérivés à collectionner (Beyblade sur France 3)
  2. . Il serait hypocrite d'accuser la chaîne de « matraquage », France 3 ayant procédé de même avec le générique des Nouvelles aventures de Lucky Luke par Antoine de Caunes
  3. Recherche archive.org pour tfou.fr
  4. (fr) Jeunesse: TF1 lance un magazine de presse écrite, sur Jean-Marc Morandini, 26 août 2010
  5. TFou Max : TF1 mise sur les programmes pour enfants pour se lancer dans la SVOD, Next impact, 29 janvier 2015

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe