Siège enfant

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège enfant

Un siège enfant est un siège permettant d'assurer une meilleure sécurité d'un enfant dans un véhicule en cas d'accident. Les noms siège auto (ou siège-auto) désignent plus particulièrement les sièges enfant installés dans les automobiles.

Ce type de siège est fixé au véhicule, par exemple via la ceinture de sécurité dans le cas d'une automobile. Il existe également le système de fixation ISOFIX.

Normes et réglementation[modifier | modifier le code]

En Europe, la réglementation des sièges enfant pour les véhicules automobiles est régie par la directive 91/671/CEE, modifiée par la directive 2003/20/EC[1]. En France, elle est précisée par les articles R.412-1 et suivants du code de la route, obligeant notamment tous les passagers du véhicule à être attachés. Pour les enfants de moins de 10 ans, depuis le 1er janvier 1992, l'utilisation d'un système de retenue spécifique est impératif, le conducteur ne respectant pas cette obligation risquant une contravention de 4e classe.

La fabrication des sièges est quant à elle réglementée par la norme européenne ECE R44/04, qui remplace depuis le 23 juin 2009 la norme R44/03, elle-même faisant suite aux normes R44/02 et R44/01, antérieures à 1995.

Taille[modifier | modifier le code]

En Europe, la directive 2003/20/EC définit cinq groupes de sièges enfant pour les véhicules automobiles, selon le poids de l'enfant[1] :

Groupes de sièges enfant
Groupe Poids minimum Poids maximum
0 10 kg
0+ 13 kg
1 9 kg 18 kg
2 15 kg 25 kg
3 22 kg 36 kg
Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Siège enfant en position dos à la route[modifier | modifier le code]

Article connexe : Siège enfant.

La position du siège enfant, dos à la route, est lié aux recherches menées par l'ingénieur Bertil Aldman (1925-1998) de l'école polytechnique Chalmers de Göteborg dans les années 1960[2]. Celui-ci à écrit sa thèse sur la sécurité routière "Biodynamic Studies on Impact Protection" en s'inspirant des recherches des ingénieurs de la NASA pour le programme spatial Gemini. Les astronautes sont installés dos à la force d’accélération dans leur capsule pour la rentrée dans l'atmosphère, le siège servant de bouclier aux chocs. Bertil Aldman permet de sortir le premier siège enfant dos à la route avec le constructeur automobile Volvo en 1964[3],[4].

La position du siège enfant dos à la route s'est rapidement développé en Suède, qui est devenu un modèle en matière de sécurité des enfants dans les automobiles. Ce système s'est progressivement développé et renforcé avec la création du système ISOFIX, par l'entreprise allemande Britax Römer et le constructeur Volkswagen en 1997[5]. Ce système d'accroche normalisé, permet une liaison rigide entre le chassis du véhicule et le siège de l'enfant.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Aldman Bertil. A Protective Seat for Children - Experiments with a Safety Seat for Children between One and Six. Proc. of 8th Int. Stapp Car Crash Conf., 1964:320-328
  • Carlsson G, Norin H, Ysander L. Rearward Facing Child Seats – The Safest Car Restraint for Children? Accid. Anal. & Prev. Vol. 23, Nos. 2/3, 1991:175-182
  • Turbell T, Lowne R, Lundell B, Tingvall C. ISOFIX, a New Concept of Installing Child Restraints in Cars, Child Occupant Protection Symposium Proc., SP-986, SAE-933093, SAE International, Warrendale, PA, USA, 1993:35-41.

Liens internes[modifier | modifier le code]


Sur les autres projets Wikimedia :