Siège de Barcelone (1705)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siège de Barcelone.
Siège de Barcelone (1705)
Lord Peterborough inspectant le siège de Barcelone.
Lord Peterborough inspectant le siège de Barcelone.
Informations générales
Date 13 septembre - 9 octobre 1705
Lieu Barcelone
Issue Victoire alliée
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de l'Espagne Royaume d'Espagne
Drapeau du Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Drapeau de l'Autriche Archiduché d'Autriche
Drapeau des Provinces-Unies Provinces-Unies
Drapeau du Royaume du Portugal Royaume de Portugal
Commandants
Francisco de Velasco Charles Mordaunt de Peterborough
Georges de Hesse-Darmstadt
Guerre de Succession d'Espagne
Batailles
Campagnes de Flandre et du Rhin

Landau (1702) (en) · Friedlingen · Kehl · Ekeren · Höchstädt · Spire · Schellenberg (Donauworth) · Bleinheim · Landau (1704) · Vieux-Brisach · Eliksem · Ramillies · Stollhofen · Cap Béveziers · Cap Lizard · Audenarde · Wijnendale · Lille · Malplaquet · Douai · Denain · Bouchain (en) · Douai · Landau (1713) · Fribourg

Campagnes d'Italie

Carpi · Chiari · Crémone · Luzzara · Cassano · Nice · Calcinato · Turin · Castiglione (en) · Toulon · Gaeta · Cesana · Campo Maior · Syracuse

Campagnes d'Espagne et de Portugal

Cadix · Vigo (navale) · Cap de la Roque · Gibraltar (1re) · Ceuta (es) · Málaga · Gibraltar (2e) · Marbella · Montjuïc · Barcelone (1705) · Badajoz · Barcelone (1706) (en) · Murcie (es) · El Albujón · Santa Cruz de Ténérife (en) · Almansa · Xàtiva · Ciudad Rodrigo · Lérida · Tortosa (ca) · Minorque · Gudiña · Almenar · Saragosse · Brihuega · Villaviciosa · Barcelone (1713-1714)

Antilles et Amérique du sud

Santa Marta · Guadeloupe · Nassau · Colonia del Sacramento · Carthagène (1re) · Rio (1710) · Carthagène (2e) · Rio (1711) · Cassard

Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 41° 24′ 07″ N 2° 10′ 17″ E / 41.40194444, 2.1713888941° 24′ 07″ Nord 2° 10′ 17″ Est / 41.40194444, 2.17138889  

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

(Voir situation sur carte : Catalogne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège de Barcelone (1705).

Géolocalisation sur la carte : Espagne

(Voir situation sur carte : Espagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Siège de Barcelone (1705).

Le siège de Barcelone s'est déroulé du 13 septembre au 9 octobre 1705[1] pendant la guerre de Succession d'Espagne.

Prélude[modifier | modifier le code]

Le 22 août 1705, la flotte de la coalition, sous le commandement du comte de Peterborough et de Georges de Hesse-Darmstadt arrive devant la côte catalane. Elle est composée de 180 navires britanniques, néerlandais et autrichiens, et amène 9 000 soldats et 800 chevaux.

À cette nouvelle, la population catalane prend les armes[2] et quinze cent d'entre eux s'enrôlent dans l'armée de Charles III. Dans les campagnes alentour les partisans de Philippe V sont massacrés. La garnison de Barcelone déserte et se rallie par troupes à l'ennemi[3].

Le vice-roi de Catalogne, Francisco de Velasco, n'en demeure pas moins déterminé à tenir. Peterborough fait alors mine de lever le siège. Les soldats replient leurs tentes et retirent leur artillerie.

Prise du fort de Montjuïc[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 13 septembre, l'armée de la coalition s'approche du château, en trois colonnes distinctes. James Stanhope, qui commande l'une d'elles, a pour mission de faire diversion et de détourner le feu des défenseurs. Les deux autres colonnes, qui attaquent à revers, sont d'abord repoussées, mais réussissent à prendre les défenses extérieures du château. Au cours de l'assaut, un éclat traverse la jambe de Georges de Hesse-Darmstadt, qui décède d’hémorragie. Le 17 septembre, le château tombe aux mains des alliés.

La prise de Barcelone[modifier | modifier le code]

Dès la prise du fort, Peterborough y installe ses batteries, qui commencent aussitôt à bombarder Barcelone. Les canons de Velasco ne répondent que mollement, souvent chargés à poudre, ils visent trop haut[3].

Les honneurs de la guerre sont rendus au gouverneur et à la garnison, et tous ceux qui le désirent sont autorisés à se retirer[4].

Conséquences[modifier | modifier le code]

Toute la province proclame Charles III, roi d'Espagne. Les royaumes d'Aragon et de Valence suivent cet exemple[2],[5].

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Battle of Montjuïc (1705) » (voir la liste des auteurs)
  • Histoire des Français depuis le temps des Gaulois jusqu'en 1830, Volume 3 - Par Théophile Lavallée - 1854
  • La princesse des Ursins: essai sur sa vie et son caractère politique d'après François Combes - 1854
  • Quinze ans du règne de Louis XIV: (1700-1715): Volume 2 - Ernest Moret - 1859
  • Histoire de France, depuis l'établissement des Francs dans la Gaule jusqu'en 1830 - Théodose Burette - 1840
  • Histoire constitutionnelle de la monarchie espagnole, Volume 2- Victor Du Hamel - 1845

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Histoire des Français depuis le temps...
  2. a et b Histoire des Français depuis le temps des Gaulois, page 333
  3. a et b Quinze ans du règne de Louis XIV, page 115
  4. Histoire constitutionnelle de la monarchie espagnole, page 159
  5. Histoire de France, depuis l'établissement des Francs.., page 477