Siège de Colonia del Sacramento

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siège de Colonia del Sacramento
Informations générales
Date fin 1704-février 1705
Lieu Colonia del Sacramento
Issue Victoire espagnole
Belligérants
Bandera de España 1701-1760.svg Royaume d'Espagne
Empire espagnol Empire espagnol
Flag Portugal (1707).svg Royaume de Portugal
Empire colonial portugais
Commandants
Don Alonso Juan de Valdes e Inclán
Baltasar García Ros
Forces en présence
4 000 soldats locaux
650 Espagnols
Guerre de Succession d'Espagne
Batailles
Campagnes de Flandre et du Rhin

Friedlingen · Kehl · Ekeren · Höchstädt · Spire · Schellenberg (Donauworth) · Bleinheim · Eliksem · Ramillies · Stollhofen (en) · Cap Béveziers · Cap Lizard · Audenarde · Wijnendale · Lille · Malplaquet · Douai · Denain · Bouchain (en) · Douai · Landau · Fribourg

Campagnes d'Italie

Carpi · Chiari · Crémone · Luzzara · Cassano · Nice · Calcinato · Turin · Castiglione · Toulon · Gaeta · Cesana · Campo Maior · Syracuse

Campagnes d'Espagne et de Portugal

Cadix · Vigo (navale) · Cap de la Roque · Gibraltar (1re) · Ceuta · Málaga · Gibraltar (2e) · Marbella · Montjuïc · Barcelone (1705) · Badajoz · Barcelone (1706) · Murcie · El Albujón · Santa Cruz de Ténérife · Almansa · Xàtiva · Ciudad Rodrigo · Lérida · Tortosa · Minorque · Gudiña · Almenar · Saragosse · Brihuega · Villaviciosa · Barcelone (1713-1714)

Antilles et Amérique du sud

Santa Marta · Guadeloupe · Nassau · Colonia del Sacramento · Carthagène (1re) · Rio (1710) · Carthagène (2e) · Rio (1711) · Cassard

Cette boîte : voir • disc. • mod.

Le siège de Colonia del Sacramento est un siège mené en 1704 par une force espagnole contre la ville coloniale portugaise de Colonia del Sacramento, sur la rive septentrionale du Río de la Plata, en face de Buenos Aires, aujourd'hui en Uruguay. Quatre mille soldats locaux et 650 Espagnols, menés par le gouverneur de Buenos Aires, Don Alonso Juan de Valdes e Inclán et Baltasar García Ros, assiègent la ville à la fin de l'année 1704. Une semaine après l'échec d'un assaut frontal, au début du mois de février 1705, les Portugais abandonnent Colonia del Sacramento.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Adalberto López, The colonial history of Paraguay : the revolt of the Comuneros, 1721-1735, Transaction Publishers,‎ 2005 (ISBN 978-0-7658-0745-8), p. 75