Bataille de Friedlingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Friedlingen
Informations générales
Date 14 octobre 1702
Lieu Près de Fribourg
(Allemagne)
Issue Victoire française
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France Drapeau du Saint-Empire Saint-Empire
Commandants
Claude Louis Hector de Villars Louis-Guillaume Ier de Bade
Forces en présence
17 à 20 000 hommes
33 canons
14 000 hommes
Pertes
1 703 morts
2 601 blessés
3 000 morts
742 blessés
Guerre de Succession d'Espagne
Batailles
Campagnes de Flandre et du Rhin

Friedlingen · Kehl · Ekeren · Höchstädt · Spire · Schellenberg (Donauworth) · Bleinheim · Eliksem · Ramillies · Stollhofen (en) · Cap Béveziers · Cap Lizard · Audenarde · Wijnendale · Lille · Malplaquet · Douai · Denain · Bouchain (en) · Douai · Landau  · Fribourg

Campagnes d'Italie

Carpi · Chiari · Crémone · Luzzara · Cassano · Nice · Calcinato · Turin · Castiglione · Toulon · Gaeta · Cesana · Campo Maior · Syracuse

Campagnes d'Espagne et de Portugal

Cadix · Vigo (navale) · Cap de la Roque · Gibraltar (1re) · Ceuta · Málaga · Gibraltar (2e) · Marbella · Montjuïc · Barcelone (1705) · Badajoz · Barcelone (1706) · Murcie · El Albujón · Santa Cruz de Ténérife · Almansa · Xàtiva · Ciudad Rodrigo · Lérida · Tortosa · Minorque · Gudiña · Almenar · Saragosse · Brihuega · Villaviciosa · Barcelone (1713-1714)

Antilles et Amérique du sud
Santa Marta · Guadeloupe · Nassau · Colonia del Sacramento · Carthagène (1re) (en) · Rio (1710) · Carthagène (2e) · Rio (1711) · Cassard
Cette boîte : voir • disc. • mod.
Coordonnées 47° 36′ 11″ N 7° 38′ 22″ E / 47.6031, 7.63944 ()47° 36′ 11″ Nord 7° 38′ 22″ Est / 47.6031, 7.63944 ()  

Géolocalisation sur la carte : Allemagne

(Voir situation sur carte : Allemagne)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Friedlingen.

La bataille de Friedlingen s'est déroulée le 14 octobre 1702 près de Fribourg (Allemagne actuelle). L'armée française menée par Claude Louis Hector de Villars, vainquit celle du Saint Empire, menée par Louis-Guillaume Ier de Bade.

Prélude[modifier | modifier le code]

En automne de 1702, Louis XIV envoie Claude Louis Hector de Villars attaquer la Souabe, afin de renforcer l'influence de la France sur la rive orientale du Rhin. L'armée impériale tente d'empêcher la jonction des Français et de leurs alliés Bavarois.

La bataille[modifier | modifier le code]

Le 14 octobre 1702, les Français traversent le Rhin à Weil-am-Rhein, au nord de Bâle, et attaquent l'armée Impériale à Friedlingen. Le futur field-marshal Louis-Guillaume de Bade bien retranché, contient l'assaut des Français avant de se retirer au Nord.

Conséquences[modifier | modifier le code]

Les pertes sont assez élevées pour les Français qui ne parviennent pas à faire la jonction avec les Bavarois. La victoire est pour le moins contestable.

Les villages de la rive orientale du Rhin et particulièrement Weil-am-Rhein, ont beaucoup souffert.

Claude Louis Hector de Villars est nommé maréchal de France : selon ses mémoires, ses soldats l'ont proclamé sur le champ de bataille, légende reprise par Voltaire[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fadi El Hage, Le maréchal de Villars - L'infatigable bonheur, Belin,‎ 2012, 192 p. (ISBN 2701164478)

Liens externes[modifier | modifier le code]