Capture du San Joaquin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Carthagène (1711)
Informations générales
Date 11 août 1711
Lieu Canal de Boca Chica, au large de Carthagène des Indes (actuelle Colombie)
Issue Victoire britannique
Belligérants
Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne Bandera de España 1701-1760.svg Royaume d'Espagne
Commandants
Drapeau de la Grande-Bretagne James Littleton Drapeau de l'Espagne Don Miguel de Villanueva
Royal Standard of the King of France.svg Jean-Baptiste du Casse
Forces en présence
5 vaisseaux 1 galion
1 petit bâtiment
Pertes
7 morts 2 vaisseaux capturés
150 morts
450 prisonniers
Guerre de Succession d'Espagne
Batailles
Campagnes de Flandre et du Rhin

Friedlingen · Kehl · Ekeren · Höchstädt · Spire · Schellenberg (Donauworth) · Bleinheim · Eliksem · Ramillies · Stollhofen (en) · Cap Béveziers · Cap Lizard · Audenarde · Wijnendale · Lille · Malplaquet · Douai · Denain · Bouchain (en) · Douai · Landau · Fribourg

Campagnes d'Italie

Carpi · Chiari · Crémone · Luzzara · Cassano · Nice · Calcinato · Turin · Castiglione · Toulon · Gaeta · Cesana · Campo Maior · Syracuse

Campagnes d'Espagne et de Portugal

Cadix · Vigo (navale) · Cap de la Roque · Gibraltar (1re) · Ceuta · Málaga · Gibraltar (2e) · Marbella · Montjuïc · Barcelone (1705) · Badajoz · Barcelone (1706) · Murcie · El Albujón · Santa Cruz de Ténérife · Almansa · Xàtiva · Ciudad Rodrigo · Lérida · Tortosa · Minorque · Gudiña · Almenar · Saragosse · Brihuega · Villaviciosa · Barcelone (1713-1714)

Antilles et Amérique du sud

Santa Marta · Guadeloupe · Nassau · Colonia del Sacramento · Carthagène (1re) · Rio (1710) · Carthagène (2e) · Rio (1711) · Cassard

Cette boîte : voir • disc. • mod.

La capture du San Joaquin également connue sous le nom de deuxième bataille de Carthagène est une bataille navale qui a lieu au large de Carthagène des Indes, aujourd'hui en Colombie. Elle oppose une escadre britannique composée de cinq vaisseaux de ligne à un galion espagnol et à un bâtiment de plus petite taille. Après un combat d'un peu moins d'une heure, le galion espagnol abaisse son pavillon, ce dernier avait déjà combattu lors de l'expédition Wager (en) près de trois ans auparavant et avait réussi à échapper de peu à la capture.

À la fin du mois de mai 1711, une escadre placée sous les ordres du chef d'escadre français Jean-Baptiste du Casse arrive à Carthagène des Indes avec pour mission d'escorter la flotte des Indes en Espagne. Le 3 août 1711, son escadre met les voiles et quitte. Les galions sous escorte avaient pour nom : San Joaquin de 64 canons commandé par l'amiral Miguel Agustin Villanueva, le Saint-Michel de 70 canons, commandé par Jean-Baptiste du Casse, l,Hercule de 60 canons commandé par Broglie et la frégate Griffon de 44 canons, commandée par le capitaine Turroble[1].

Peu de temps auparavant, le 26 juillet, le Commodore James Littleton avait quitté Port Royal en Jamaïque à la tête d'une escadre composée du HMS Salisbury de 50 canons, vaisseau amiral de Littleton, commandé par le capitaine Francis Hosier, le Salisbury Prize de 50 canons commandé par Sir Robert Harland, le HMS Jersey de 60 canons commandé par le capitaine Edward Vernon, le HMS Newcastle de 50 canons commandé par le capitaine Sampson Bourne, le HMS Weymouth de 50 canons commandé par le capitaine Richard Lestock, le HMS Anglesey de 50 canons commandé par le capitaine Thomas Legge et la frégate Fowey de 40 canons commandé par le capitaine Robert Chadwick.

Du Casse avait laissé la frégate La Gaillarde à Carthagène des Indes pour assurer la défense de la ville. Lorsque la flotte franco-espagnole quitte la ville, elle est rapidement aperçue par les vigies de Littleton, mais une tempête se lève et les deux flottes sont dispersées. Le gros de la flotte franco-espagnole regagne Carthagène des Indes sans avoir pu en avertir l'amiral Villanueva. Le 7 août, le galion San Joaquin, ainsi qu'un bâtiment plus petit, sont définitivement séparés du reste de la flotte lorsqu'une escadre apparait à l'horizon. Villaneuva pense alors qu'il s'agit de Du Casse qui le rejoint enfin alors qu'il s'agit en réalité de l'escadre de Littleton[2].

Lorsque Villanueva réalise son erreur il est trop tard pour prendre la fuite et il doit faire face à l'escadre britannique. Le combat qui s'en suit dure moins de 20 minutes avant que le San Joaquin ne soit complètement démâté et compte de nombreuses victimes à son bord. Villaneuva, qui est à présent entouré par toute l'escadre britannique, est mortellement blessé par un tir de mousquet et ordonne d'abaisser le pavillon. Littleton passe du Salisbury à bord du San Joaquin pour assister à la reddition. Vernon sur le HMS Jesrey capture le petit bâtiment espagnol qui tentait de s'échapper. Les parts de prise du galion sont partagées entre les capitaines et l'escadre britannique rentre à Port Royal. Sur ordre du roi Philippe V, le trésor est transféré à bord des vaisseaux français. Trois jours après le combat, Du Casse ayant apprit la perte du San Joaquin quitte Carthagène et divise ses forces ; il en envoie une partie en Martinique, puis à Pensacola et prend lui la direction de l'Espagne qu'il rejoint sans encombres[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Marley 2008, p. 234
  2. Phillips 2010, p. 248
  3. Marley 2008, p. 234-235

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]