Bataille de Marbella

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Bataille de Marbella
Gravure de 1715
Gravure de 1715
Informations générales
Date 21 mars 1705
Lieu Baie de Marbella
Issue Victoire anglo-néerlandaise
Belligérants
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Bandera de España 1701-1760.svg Royaume d'Espagne
Royaume de Grande-Bretagne Royaume de Grande-Bretagne
Provinces-Unies Provinces-Unies
Flag Portugal (1707).svg Royaume de Portugal
Commandants
Jean-Bernard de Pointis John Leake
Forces en présence
18 vaisseaux de ligne 23 navires britanniques
4 navires néerlandais
8 navires portugais
Pertes
3 navires capturés
2 navires incendiés
Guerre de Succession d'Espagne
Batailles
Campagnes de Flandre et du Rhin

Friedlingen · Kehl · Ekeren · Höchstädt · Spire · Schellenberg (Donauworth) · Bleinheim · Eliksem · Ramillies · Stollhofen (en) · Cap Béveziers · Cap Lizard · Audenarde · Wijnendale · Lille · Malplaquet · Douai · Denain · Bouchain (en) · Douai · Landau · Fribourg

Campagnes d'Italie

Carpi · Chiari · Crémone · Luzzara · Cassano · Nice · Calcinato · Turin · Castiglione · Toulon · Gaeta · Cesana · Campo Maior · Syracuse

Campagnes d'Espagne et de Portugal

Cadix · Vigo (navale) · Cap de la Roque · Gibraltar (1re) · Ceuta · Málaga · Gibraltar (2e) · Marbella · Montjuïc · Barcelone (1705) · Badajoz · Barcelone (1706) · Murcie · El Albujón · Santa Cruz de Ténérife · Almansa · Xàtiva · Ciudad Rodrigo · Lérida · Tortosa · Minorque · Gudiña · Almenar · Saragosse · Brihuega · Villaviciosa · Barcelone (1713-1714)

Antilles et Amérique du sud

Santa Marta · Guadeloupe · Nassau · Colonia del Sacramento · Carthagène (1re) · Rio (1710) · Carthagène (2e) · Rio (1711) · Cassard

Cette boîte : voir • disc. • mod.

La bataille de Marbella ou bataille de Cabrita Point, est une bataille navale qui s'est déroulée le 21 mars 1705, au large de Marbella, pendant la guerre de Succession d'Espagne, entre la flotte franco-espagnole, commandée par Jean-Bernard de Pointis et la flotte anglo-néerlandaise, commandée par John Leake.

Prélude[modifier | modifier le code]

Le 3 août 1704, les alliés prennent Gibraltar au nom de l'archiduc Charles de Habsbourg. Les Espagnols tentent alors de reprendre la ville par la terre, et une première tentative française d'invasion par la mer s'est soldée par un échec lors de la bataille de Vélez-Málaga le 24 août 1704.

En janvier 1705, Philippe V d'Espagne décide de reconquérir la ville et donne le commandement de l'armée au maréchal de Tessé. Celui-ci réalise que Gibraltar ne sera jamais reprise tant que les alliés y auront accès par la mer. Il ordonne à de Pointis, lieutenant général au service de l'Espagne, d'assiéger la place avec une flotte de 18 navires de ligne.

Le prince Georges de Hesse-Darmstadt, qui commande Gibraltar, demande à John Leake de naviguer à son secours. L'amiral met à la voile immédiatement avec cinq vaisseaux de ligne et un corps de troupes. Au matin du 10 mars, il dispose d'une escadre de 23 navires britanniques, 4 navires néerlandais et huit navires portugais de différentes tailles.

Devant cette force supérieure à la sienne, le 17 mars, De Pontis demande au maréchal de Tessé la permission de se mettre à l'abri à Toulon[1]. Mais il reçoit l'ordre de rester dans la baie. En ce mois de mars la météo n'est pas clémente, sur le siège Gibraltar, les assaillants ne peuvent rien tenter. Du 18 au 20 mars, dans la baie de Gibraltar, la flotte française est malmenée par une violente tempête[2]. Plusieurs navires filent sur leurs ancres et sont dispersés, De Pontis ne dispose plus que de cinq bâtiments dans la baie[3].

La bataille[modifier | modifier le code]

Au matin du 21 mars, l'escadre anglo-néerlandaise paraissent devant la baie est tentent d'y enfermer les navires français. Coupant leurs amarres, ceci parviennent à s'échapper. Mais les alliés ont le vent en poupe et ont vite fait de rattraper les lourds vaisseaux français, près du cap d'Europe. Trois d'entre eux sont pris, deux autres s'échouent et sont incendiés par leurs équipages.

Conséquences[modifier | modifier le code]

À la suite de cette catastrophe, le maréchal de Tessé retire une grande partie de ses troupes le 31 mars et transforme le siège en blocus.

Après la bataille de Marbella, Pointis quitte le service et meurt le 24 avril 1707, à l'âge de 62 ans, dans sa maison de campagne de Champigny.

John Leake a non seulement remporté une victoire remarquable, mais a sauvé Gibraltar. Sa réputation en sort grandie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard & Basnage, p. 573
  2. Bernard & Basnage, p. 570
  3. Lavallée, p. 333

Source[modifier | modifier le code]

  • Jacques Bernard, Henri Basnage (sieur de Beauval), Lettres historiques: contenant ce qui se passe de plus important..., vol. 27
  • Jean Meyer et Martine Acerra, Histoire de la marine française, Rennes, éditions Ouest-France,‎ 1994, 427 p. (ISBN 2-7373-1129-2)
  • Michel Vergé-Franceschi (dir.), Dictionnaire d'Histoire maritime, éditions Robert Laffont, coll. « Bouquins »,‎ 2002
  • Guy Le Moing, Les 600 plus grandes batailles navales de l'Histoire, Rennes, Marines Éditions,‎ mai 2011, 620 p. (ISBN 9782357430778)