Saint-Brandon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saint-Brandon
Carte des Cargados Carajos dessinée par la CIA.
Carte des Cargados Carajos dessinée par la CIA.
Géographie
Pays Drapeau de Maurice Maurice
Localisation Océan Indien
Coordonnées 16° 35′ 00″ S 59° 37′ 00″ E / -16.583333, 59.61666716° 35′ 00″ S 59° 37′ 00″ E / -16.583333, 59.616667  
Superficie 1,3 km2
Nombre d'îles 26
Administration
Dépendance Dépendance
Démographie
Population 63 hab. (2000)
Densité 48,46 hab./km2
Autres informations
Découverte VIIe siècle
Fuseau horaire UTC+4

Géolocalisation sur la carte : océan Indien

(Voir situation sur carte : océan Indien)
Saint-Brandon
Saint-Brandon
Îles de Maurice

Les écueils des Cargados Carajos, plus communément connus sous le nom de Saint-Brandon, regroupent une trentaine d'îlots plantés à quelques 220 milles nautiques au nord-nord-est de l'île Maurice dont ils dépendent. C'est un important sanctuaire pour les tortues et de nombreuses espèces d'oiseaux.

Les principaux îlots sont :

Il y a souvent une confusion entre l'île du Sud et l'île Coco. Cette confusion se retrouve même sur la carte British Admiralty 1881.

Géographie[modifier | modifier le code]

Saint-Brandon est situé dans la partie sud-ouest de l'océan Indien à 1100 km à l'est de Madagascar, 390 km au nord-nord-est de l'île Maurice entre 16°15' et 16°50' Sud et 59°29' et 59°42 Est, sur le plateau océanique des Mascareignes, au sud du banc de Nazareth.

Cet archipel de quelque 60 petites îles sans relief et bancs de sables s'élève à un maximum de 4,6 mètres au-dessus du niveau de la mer. Ces îles sont associées et protégées par un récif corallien en forme d'arc qui renferme des fonds sableux et des hauts fonds coralliens couvrant 280 km2.

Saint-Brandon s'étend sur 67 km depuis l'île d'Albatross au nord (16°14'S, 59°35'E) à Pointe Requin au sud (16°50'S, 59°28'E) et sur 22 km de l'île Perle à l'ouest (16°32'S, 59°31'E) à l'île Paul (16°34S,59°43E) à l'est.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'atoll a peut-être été découvert dès le VIIe siècle par des marins arabes. Il est nommé en 1506 par des marins portugais qui s'y arrêtent pour approvisionner. Il est cartographié pour la première fois par les Portugais en 1546[1] comme deux groupes d'îles : São Brandão et Cargados Carajos. D'après Auguste Toussaint[2], le nom initial aurait été Coroa dos Garafos ou "la couronne aux oiseaux de mer". En 1598, les Hollandais occupent les îles. Elles deviennent protectorat français en 1722 puis passent sous domination britannique en 1810. Les premières cartes détaillées apparurent en 1742[3] et les pirates ont utilisé ces îles comme refuge. Au XIXe siècle, le guano de l'île fut exploité.

Anecdote[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du samedi 29 novembre 2014, au dimanche suivant , l'équipage de "Team Vestas Wind" concourant pour la Volvo Ocean Race, s'échoue en heurtant le récif de Saint-Brandon à une vitesse d'environ 15 noeuds, brisant ses deux safrans et provoquant ainsi une importante voie d’eau à l’arrière. Les neufs membres d'équipage quittent le navire et se réfugient sur le récif. Ils doivent alors attendre jusque 02h30 GMT, le lundi 1er décembre, isolés, dans une zone regorgeant de requins et de barracudas, avant d'être secourus par des gardes-côtes basés sur l'Ïle du Sud.

Le voilier -d’une valeur de 4,5 millions d’euros- manifestement très endommagé, est resté sur place.

Statut[modifier | modifier le code]

C'est une partie de Maurice, dont le statut de réserve écologique est actuellement discuté (proposition de les classer dans la liste du patrimoine mondial[réf. nécessaire]).

Jusqu'en 2005, Saint-Brandon était une concession gérée et exploitée par la société Raphaël Fishing Co. En 2005, la Cour suprême mauricienne a statué que le bail permanent accordé en 1901 par le gouvernement colonial de l'époque aux précurseurs de Raphaël Fishing - bail racheté par la dite compagnie en 1928 - était nul et non-avenu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Scott, 1961
  2. (en) A. Toussaint, History of the Indian Ocean, Routledge and Kegan Paul, Londres, 1966
  3. (en) Charles et Elizabeth Darwin, Map of the Cargados Garajos Shoals, Greenwich Maritime Museum, Londres.


Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :