Séries éliminatoires de la Coupe Stanley 1986

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Séries éliminatoires 1986

Ligue nationale de hockey
Vainqueur Canadiens de Montréal
Finaliste Flames de Calgary
Nombre d'équipes 16
Nombre de tours 4
Meilleur joueur Patrick Roy

Les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 1986 font suite à la saison 1985-1986 de la Ligue nationale de hockey. Les Canadiens de Montréal remportent le trophée en battant en finale les Flames de Calgary sur le score de 4 match à 1.

Tableau récapitulatif[modifier | modifier le code]

  Demi-finales de division Finales de division Finales d'association Finale de la Coupe Stanley
                                     
A1  Nordiques de Québec 0  
A4  Whalers de Hartford 3  
  A4  Whalers de Hartford 3  
  A2  Canadiens de Montréal 4  
A3  Bruins de Boston 0
A2  Canadiens de Montréal 3  
  A2  Canadiens de Montréal 4  
Association Prince de Galles
  P4  Rangers de New York 1  
P1  Flyers de Philadelphie 2  
P4  Rangers de New York 3  
  P4  Rangers de New York 4
  P2  Capitals de Washington 2  
P3  Islanders de New York 0
P2  Capitals de Washington 3  
  A2  Canadiens de Montréal 4
  S2  Flames de Calgary 1
N1  Black Hawks de Chicago 0  
N4  Maple Leafs de Toronto 3  
  N4  Maple Leafs de Toronto 3
  N3  Blues de Saint-Louis 4  
N3  Blues de Saint-Louis 3
N2  North Stars du Minnesota 2  
  N3  Blues de Saint-Louis 3
Association Campbell
  S2  Flames de Calgary 4  
S1  Oilers d'Edmonton 3  
S4  Canucks de Vancouver 0  
  S1  Oilers d'Edmonton 3
  S2  Flames de Calgary 4  
S3  Jets de Winnipeg 0
S2  Flames de Calgary 3  

Détails des matchs[modifier | modifier le code]

Les Canadiens de Montréal décident de faire jouer dans leur but pour les séries éliminatoires un jeune gardien débutant du nom de Patrick Roy. La dernière fois que les Canadiens avaient fait jouer un gardien débutant, Ken Dryden, ils avaient remporté la Coupe Stanley. Encore une fois cela s'avère payant puisque Patrick Roy gagne le Trophée Conn Smythe du meilleur joueur des séries avec 15 victoires et une moyenne de 1,92 but encaissé par match.

Demi-finales de division[modifier | modifier le code]

Division Adams[modifier | modifier le code]

Québec contre Hardford[modifier | modifier le code]
9 avril Nordiques de Québec 2-3
Whalers de Hartford


10 avril Nordiques de Québec 1-4
Whalers de Hartford


12 avril Whalers de Hartford 9-4
Nordiques de Québec


Cette série est la seule gagnée par les Whalers de Hartford dans leur histoire avant le déménagement pour la Caroline du Nord.

Montréal contre Boston[modifier | modifier le code]
9 avril Canadiens de Montréal 3-1
Bruins de Boston


10 avril Canadiens de Montréal 3-2
Bruins de Boston


12 avril Bruins de Boston 3-4
Canadiens de Montréal


Division Patrick[modifier | modifier le code]

Philadelphie contre Rangers de New York[modifier | modifier le code]
9 avril Flyers de Philadelphie 2-6
Rangers de New York


10 avril Flyers de Philadelphie 2-1
Rangers de New York


12 avril Rangers de New York 5-2
Flyers de Philadelphie


13 avril Rangers de New York 1-7
Flyers de Philadelphie


15 avril Flyers de Philadelphie 2-5
Rangers de New York


Washington contre Islanders de New York[modifier | modifier le code]
9 avril Capitals de Washington 3-1
Islanders de New York


10 avril Capitals de Washington 5-2
Islanders de New York


12 avril Islanders de New York 1-3
Capitals de Washington


Division Norris[modifier | modifier le code]

Chicago contre Toronto[modifier | modifier le code]
9 avril Black Hawks de Chicago 3-5
Maple Leafs de Toronto


10 avril Black Hawks de Chicago 4-6
Maple Leafs de Toronto


12 avril Maple Leafs de Toronto 7-2
Black Hawks de Chicago


Minnesota contre Saint-Louis[modifier | modifier le code]
9 avril North Stars du Minnesota 1-2
Blues de Saint-Louis


10 avril North Stars du Minnesota 6-2
Blues de Saint-Louis


12 avril Blues de Saint-Louis 4-3
North Stars du Minnesota


13 avril Blues de Saint-Louis 4-7
North Stars du Minnesota


15 avril North Stars du Minnesota 3-6
Blues de Saint-Louis


Division Smythe[modifier | modifier le code]

Edmonton contre Vancouver[modifier | modifier le code]
9 avril Oilers d'Edmonton 7-3
Canucks de Vancouver


10 avril Oilers d'Edmonton 5-1
Canucks de Vancouver


12 avril Canucks de Vancouver 1-5
Oilers d'Edmonton


Calgary contre Winnipeg[modifier | modifier le code]
9 avril Flames de Calgary 5-1
Jets de Winnipeg


10 avril Flames de Calgary 6-4
Jets de Winnipeg


12 avril Jets de Winnipeg 3-4 (Pr)
Flames de Calgary


Finales de division[modifier | modifier le code]

Association Prince de Galles[modifier | modifier le code]

Montréal contre Hardford[modifier | modifier le code]
17 avril Canadiens de Montréal 1-4
Whalers de Hartford


19 avril Canadiens de Montréal 3-1
Whalers de Hartford


21 avril Whalers de Hartford 1-4
Canadiens de Montréal


23 avril Whalers de Hartford 2-1 (Pr)
Canadiens de Montréal


25 avril Canadiens de Montréal 5-3
Whalers de Hartford


27 avril Whalers de Hartford 1-0
Canadiens de Montréal


29 avril Canadiens de Montréal 2-1 (Pr)
Whalers de Hartford


Washington contre Rangers de New York[modifier | modifier le code]
17 avril Capitals de Washington 3-4 (Pr)
Rangers de New York


19 avril Capitals de Washington 8-1
Rangers de New York


21 avril Rangers de New York 3-6
Capitals de Washington


23 avril Rangers de New York 6-5 (Pr)
Capitals de Washington


25 avril Capitals de Washington 2-4
Rangers de New York


27 avril Rangers de New York 2-1
Capitals de Washington


Association Clarence Campbell[modifier | modifier le code]

Saint-Louis contre Toronto[modifier | modifier le code]
18 avril Blues de Saint-Louis 6-1
Maple Leafs de Toronto


20 avril Blues de Saint-Louis 0-3
Maple Leafs de Toronto


22 avril Maple Leafs de Toronto 5-2
Blues de Saint-Louis


24 avril Maple Leafs de Toronto 4-7
Blues de Saint-Louis


26 avril Blues de Saint-Louis 4-3 (Pr)
Maple Leafs de Toronto


28 avril Maple Leafs de Toronto 5-3
Blues de Saint-Louis


30 avril Blues de Saint-Louis 2-1
Maple Leafs de Toronto


Edmonton contre Calgary[modifier | modifier le code]
18 avril Oilers d'Edmonton 1-4
Flames de Calgary


20 avril Oilers d'Edmonton 6-5 (Pr)
Flames de Calgary


22 avril Flames de Calgary 3-2
Oilers d'Edmonton


24 avril Flames de Calgary 4-7
Oilers d'Edmonton


26 avril Oilers d'Edmonton 1-4
Flames de Calgary


28 avril Flames de Calgary 2-5
Oilers d'Edmonton


30 avril Oilers d'Edmonton 2-3
Flames de Calgary


Le dénouement du dernier match de la série survient après un but marqué par Steve Smith des Oilers contre son camp. En essayant de faire une longue passe depuis le côté de son propre but, il voit le palet taper contre la jambe de son gardien, Grant Fuhr, avant de finir sa course au fond du filet. Le but est crédité par la suite à Perry Berezan, dernier joueur des Flames à avoir touché le palet.

Finales d'association[modifier | modifier le code]

Montréal contre Rangers de New York[modifier | modifier le code]

1er mai Canadiens de Montréal 2-1
Rangers de New York


3 mai Canadiens de Montréal 6-2
Rangers de New York


5 mai Rangers de New York 3-4 (Pr)
Canadiens de Montréal


7 mai Rangers de New York 2-0
Canadiens de Montréal


9 mai Canadiens de Montréal 3-1
Rangers de New York


Calgary contre Saint-Louis[modifier | modifier le code]

2 mai Blues de Saint-Louis 2-3
Flames de Calgary


4 mai Blues de Saint-Louis 8-2
Flames de Calgary


6 mai Flames de Calgary 3-5
Blues de Saint-Louis


8 mai Flames de Calgary 5-2
Blues de Saint-Louis


10 mai Blues de Saint-Louis 4-2
Flames de Calgary


12 mai Flames de Calgary 6-5 (Pr)
Blues de Saint-Louis


14 mai Blues de Saint-Louis 2-1
Flames de Calgary


Finale de la Coupe Stanley[modifier | modifier le code]

16 mai Flames de Calgary 5-2
Canadiens de Montréal


18 mai Flames de Calgary 2-3 (Pr)
Canadiens de Montréal


20 mai Canadiens de Montréal 5-3
Flames de Calgary


22 mai Canadiens de Montréal 1-0
Flames de Calgary


24 mai Flames de Calgary 3-4
Canadiens de Montréal


Cette finale de la Coupe Stanley est la première pour les Canadiens de Montréal depuis la saison 1978-1979 gagnée contre les Rangers de New York. C'est aussi la première fois depuis la saison 1966-1967 que deux équipes canadiennes s'affrontent en finale, les Maple Leafs de Toronto avaient alors battu les Canadiens par quatre parties à deux. Brian Skrudland marque le but vainqueur lors de la deuxième partie après neuf secondes de prolongation, établissant ainsi le record pour le but le plus rapide en prolongation lors d'une partie des séries éliminatoires de la LNH.

Les Canadiens de Montréal gagnent la série et leur gardien recrue, Patrick Roy, reçoit le Trophée Conn Smythe.

Références[modifier | modifier le code]