René Aubert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubert.

René Aubert, né en 1894 à La Loupe et mort en 1977 à Versailles, est un peintre, lithographe et illustrateur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

René Aubert naît infirme à La Loupe en 1894. Il passe une partie de sa jeunesse à Berck au sein de l'Institut Calot, où il fait partie des « Allongés de Berck ». Il profite de ces années pour apprendre le violon et s'initier à la peinture.

Il fréquente l'Académie de la Grande Chaumière puis l’École des beaux-arts de Paris où il est l'élève de Lucien Simon. Il est nommé directeur de l’École des beaux-arts de Versailles[1].

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Illustrations[modifier | modifier le code]

  • Jean Marvaud, La chasse au cran d'arrêt, Éditions Henri Lefebvre, Paris, 1958, Grand In/8 broché, couverture illustrée sous film transparent, illustrations in-texte de René Aubert, un frontispice, 135 p.
  • René Aubert, Versailles pittoresque, 10 lithographies originales. Lettre-Préface de Jérôme et Jean Tharaud. Paris : Henri Lefebvre, septembre 1951. In folio. Quatre lithographies représentent les Carrés Saint-Louis et les rues de l’Occident et du Marché-Neuf. Les autres montrent: le passage de la Geôle, la maison du maréchal ferrant, 63 rue de la Paroisse, la Petite Place et le Guet du Roy[5].
  • René Aubert, Versailles, Affiche (lithographiée). Estampe, 38 5/8x23 1/4 in, 98x59 cm[6]
  • René Aubert, Port Royal d'Henri de Montherlant. Lithographie[7]
  • René Aubert, Chemin de Fer, Versailles, séjour idéal à 20 minutes. Affiche, Imp. Serre. Estampe, 39 3/8x24 5/8 in, 100x62,5 cm[8]

Hommage[modifier | modifier le code]

Une rue porte son nom dans le quartier Notre-Dame, proche de la gare de Versailles Rive-Droite à Versailles.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « René Aubert fut directeur de l’école des beaux-arts de Versailles. Né en 1894, élève de Lucien Simon, ce peintre et lithographe s’éteignit à Versailles en 1977. » Versailles pittoresque, Paris, Henri Lefebvre, septembre 1951. Lire en ligne
  2. « Le Timbalier », base Joconde, ministère français de la Culture
  3. « Vue du parc du château », base Joconde, ministère français de la Culture
  4. « L'Église de Guyancourt », base Joconde, ministère français de la Culture
  5. International League of Antiquarian Booksellers
  6. Fiche sur Artprice
  7. Fiche sur Artprice
  8. Fiche sur Artprice

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Anne-Marie Cornillet Danel, Bernard Dorival, Université Paris-Sorbonne, René Aubert (1894-1977) : sa vie, son œuvre peint et dessiné (cat. exp., thèse), 1987 (OCLC 490612069)
  • Édouard Herriot, Lyon : lithographies originales de René Aubert, P. de Tartas, Paris, 1954, 127 p. (OCLC 420625295)

Liens externes[modifier | modifier le code]