Reiner Schürmann

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Reiner Schürmann, né le 4 février 1941 à Amsterdam et mort le 20 août 1993 à New York, est un philosophe allemand. De 1975 à sa mort, il enseigna à la New School for Social Research à New York.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naquit en 1941 à Amsterdam, de parents allemands. Il passa son enfance et sa jeunesse à Krefeld. À partir de 1960, il étudia la philosophie à Munich, puis interrompit ses études pour séjourner dans un kibboutz en Israël. Fin 1961, il entra comme novice dans l'ordre des dominicains en France et y étudia de 1962 à 1969 la théologie au Centre d'études du Saulchoir à Étiolles, dans l'Essonne, près d'Évry, avant d'aller étudier auprès de Heidegger à Fribourg-en-Brisgau. Il fut ordonné prêtre en 1970, mais quitta encore l'ordre des dominicains en 1975.

Depuis le début des années 1970, il vivait aux États-Unis, où il enseigna d'abord à l'université catholique d'Amérique de Washington, puis à la Duquesne University à Pittsburgh. En 1975 il fut accepté à la New School for Social Research de New York, que Hannah Arendt et Hans Jonas avait quittée. Il reçut en 1981 un doctorat d’État ès lettres et sciences humaines à la Sorbonne. Il mourut du SIDA le 20 août 1993 à New York.

Travaux[modifier | modifier le code]

Il rédigea toute son œuvre philosophique et littéraire en français. Trois de ses travaux philosophiques furent particulièrement remarqués et méritent d'être considérés comme ses œuvres principales : la monographie Maître Eckhart et la joie errante (1972), le très renommé[réf. nécessaire] Le principe d’anarchie : Heidegger et la question de l’agir (1982) et enfin son interprétation monumentale de l'histoire de la philosophie occidentale, Des hégémonies brisées (posthume, 1996).

Son unique œuvre littéraire, le récit fortement teinté d'autobiographie Les Origines (1976), fut distinguée en 1977 par le Prix Broquette-Gonin de l'Académie française.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Maître Eckhart et la joie errante, Paris, 1972 (ISBN 2743614463)
  • Les Origines, Paris, Fayard, 1976 (ISBN 2213003777)
  • Le principe d'anarchie : Heidegger et la question de l'agir, (épuisé), Paris, Seuil, 1982 (ISBN 2020062496)
  • Le principe d'anarchie : Heidegger et la question de l'agir, (édition revue et corrigée), Bienne-Paris, diaphanes, 2013 (ISBN 978-2-88928-004-9)
  • Des hégémonies brisées, Mauvezin, Trans Europ Repress, 1996 (ISBN 290567038X)