Pyxide (liturgie)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pyxide.
Pyxide en ivoire, avec scènes de la vie du Christ (Musée national du Moyen Âge)
Une pyxide du XIIIe siècle à couvercle conique.

La pyxide (du latin pyxis, -idis, coffret) est un vase sacré en forme de boîte utilisé pour conserver la réserve eucharistique (les hosties consacrées). La pyxide peut être en ivoire, éventuellement sculpté, ou en métal précieux ou doré.

Anciennement, la pyxide tenait lieu de tabernacle. Elle était déposée dans une niche pratiquée dans le mur latéral du sanctuaire, près de l'autel, ou suspendue au-dessus de l'autel.

La pyxide a reçu plusieurs formes. Elle est généralement de forme cylindrique, mais peut aussi être quadrangulaire. Les pyxides suspendues ont pris au Moyen Âge la forme d'une colombe d'orfèvrerie symbolisant le Saint Esprit. Les pyxides circulaires ont été fermées par un couvercle conique surmonté d’une croix ou d’une boule. L’intérieur, souvent doré, peut être constitué d’une cupule. Certaines pyxides sont pédiculées.

La pyxide n'a pas le même usage que le ciboire. Contrairement à celui-ci, elle n'est pas destinée à déplacer, mais à conserver les hosties consacrées à l'abri. Sa forme ne favorise ni la préhension, ni la contenance d'un grand nombre d'hosties. Au Moyen Âge, on utilisait la patène ou un calice pour distribuer la communion, bientôt supplantés par des calices à couvercles spéciaux, les ciboires, à partir du milieu du Moyen Âge.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

fr:Pyxide (liturgie)