Province d'Och

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province d'Och
Ош областы
Carte du Kirghizistan mettant en évidence la province d'Och
Carte du Kirghizistan mettant en évidence la province d'Och
Administration
Pays Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan
Type Province (oblasty)
Capitale Och
Démographie
Population 1 299 500 hab. (2005)
Densité 45 hab./km2
Géographie
Superficie 29 200 km2

La province d'Och (Ош областы) est une des sept provinces du Kirghizistan. Sa capitale administrative est la ville d'Och.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province d'Och est située dans le sud du Kirghizistan et couvre une superficie de 29 200 km2. Elle est bordée au nord par l'Ouzbékistan et la province de Jalal-Abad, et au sud par le Tadjikistan et la République populaire de Chine.

La partie nord-est de son territoire se trouve dans les contreforts des monts Tian avec les monts Ferghana et le sud et l'ouest comprend les monts du Turkestan, de l'Alaï et du Transalaï (pic Lénine).

Le climat de la province d'Och est rigoureusement continental. Elle est arrosée par les rivières Naryn et Kara-Daria qui forment le Syr-Daria.

Population[modifier | modifier le code]

La province compte environ 1,3 million d'habitants et sa densité s'élève à 44 habitants par km2, ce qui est relativement élevé en Asie centrale. Bien que seulement 14,5 % de la population du Kirghizistan soit des Ochs, presque tous se trouvent dans la province d'Och. Les Ochs représentent 50 % de la population de la province.

Répartition ethnolinguistique de la population[1]:
(sans la ville d'Och)
Nombre
1989
 % Nombre
1999
 % Nombre
2009
 %
total 712 643 100,00 % 943 566 100,00 % 1 104 248 100,00 %
Kirghizes 467 612 65,62 % 647 422 68,61 % 758 036 68,65 %
Ouzbeks 205 858 28,89 % 261 776 27,74 % 308 688 27,95 %
Ouïgours 6 350 0,89 % 9 420 1,00 % 11 181 1,01 %
Turcs 5 883 0,83 % 9 215 0,98 % 10 934 0,99 %
Tadjiks 4 376 0,61 % 5 443 0,58 % 6 711 0,61 %
Azéris 5 660 0,79 % 2 875 0,30 % 3 224 0,29 %
Russes 8 501 1,19 % 2 721 0,29 % 1 552 0,14 %
Tatars 3 616 0,51 % 1 955 0,21 % 1 337 0,12 %
Dounganes 509 0,07 % 676 0,07 % 793 0,07 %
Kazakhs 504 0,07 % 572 0,06 % 493 0,04 %
Kurdes 335 0,05 % 280 0,03 % 287 0,03 %
Hémichis [2] 306 0,03 % 277 0,03 %
Turkmènes 85 0,01 % 22 0,00 % 133 0,01 %
Ukrainiens 1 625 0,23 % 360 0,04 % 126 0,01 %
Chinois 1 0,00 % 1 0,00 % 100 0,01 %
Bachkirs 279 0,04 % 132 0,01 % 73 0,01 %
Coréens 156 0,02 % 49 0,01 % 47 0,00 %
Balkars 122 0,02 % 7 0,00 % 32 0,00 %
Tchétchènes 61 0,01 % 30 0,00 % 16 0,00 %
Allemands 83 0,01 % 12 0,00 % 15 0,00 %
Karakalpaks 9 0,00 % 10 0,00 % 15 0,00 %
Turcs de Turquie 0 0,00 % 54 0,01 % 13 0,00 %
Bulgares 5 0,00 % 27 0,00 % 11 0,00 %
Arméniens 445 0,06 % 15 0,00 % 10 0,00 %
Tchouvaches 50 0,01 % 31 0,00 % 7 0,00 %
autres 518 0,07 % 155 0,02 % 137 0,02 %

Histoire[modifier | modifier le code]

La province d'Och a été formée par un oukaze du présidium du soviet suprême d'URSS, le 21 novembre 1939. Elle a été le théâtre de troubles pendant la période de la « révolution des tulipes » à partir de mars 2005.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La province est divisée en sept raïons (ou districts):

  • Celui de l'Alaï (26 % du territoire) avec chef-lieu au village de Goultcha traversé par la route du Pamir, avec la vallée de la Goultcha
  • Celui d'Aravan avec chef-lieu au village d'Aravan dont le nord est délimité par la frontière de l'Ouzbékistan
  • Celui de Kara-Kouldja avec chef-lieu au village de Kara-Kouldja, nommé d'après la rivière du même nom. Ce district se trouve entre les monts de Ferghana et de l'Alaï
  • Celui de Kara-Souou avec chef-lieu à la ville du même nom. C'est le district le plus étendu du Kirghizistan.
  • Celui de Nookat avec chef-lieu à la ville du même nom. Il englobe également la petite enclave kirghize de Barak en Ouzbékistan.
  • Celui d'Ouzgen avec chef-lieu à Ouzgen.
  • Celui de Tchon-Alaï avec chef-lieu à Daroot-Korgon qui est au sud de la province.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Recensement de la population de Kirghizie en 2009. Province d'Och
  2. Dans le recensement de 1989, les Hémichis étaient comptabilisés dans la catégorie Arméniens

Voir aussi[modifier | modifier le code]