Province de Batken

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Province de Batken
Баткен областы
Localisation de la province de Batken au Kirghizistan
Localisation de la province de Batken au Kirghizistan
Administration
Pays Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan
Type Province (oblasty)
Capitale Batken
Démographie
Population 400 400 hab. (2005)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Superficie 16 995 km2

La province de Batken (en kirghize : Баткен областы, Batken oblasty) est une des sept subdivisions de la République du Kirghizistan, en Asie centrale. Sa capitale administrative est la ville de Batken.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de Batken est située au sud-ouest du pays. Elle s'étend 16 995 km2. Le territoire de la province contient sept enclaves, qui appartiennent à l'Ouzbékistan ou au Tadjikistan.

Histoire[modifier | modifier le code]

La province (oblast) a été formée le 13 octobre 1999, à partir d'un territoire détaché de la province d'Och. C'est ainsi la plus jeune province du Kirghizistan. Au cours de la guerre civile au Tadjikistan, pays voisin, les insurgés se sont cachés dans les montagnes de la région, étant donné que la limite est imprécise et difficile à garder. De plus, les Hizb ut-Tahrir et le Mouvement islamique d'Ouzbékistan opèrent à partir de leur fief de la vallée de Ferghana voisine.

Population[modifier | modifier le code]

La province compte 458 900 habitants en 2013, en croissance de 1,1 % par an, le taux le plus élevé du pays. Selon le recensement de 2009, la population comprend 76,5 pour cent de Kirghizes, 14,7 pour cent d'Ouzbeks et à 6,9 pour cent de Tadjiks. Les Russes qui représentaient 6,87 pour cent de la population en 1989 ont presque tous émigré (0,83 pour cent en 2009).

Recensements (*) ou estimations de la population [1] :

Évolution démographique
1979* 1989* 1999* 2009* 2013
237 469 311 761 382 426 428 636 458 900


Administration[modifier | modifier le code]

La province comprend :

  • trois districts ou raïons : Batken (centre administratif Batken), Kadamjaï (Poulgon), Leïlek (Isfana) ;
  • trois villes de statut régional : Batken, Kyzyl-Kiya et Soulioukta.

Transports[modifier | modifier le code]

Le territoire est mal desservi à cause des hautes montagnes (contreforts du Pamir) qui séparent la région du reste du pays. La seule route en direction de Bichkek et Och passe en partie par le territoire ouzbek. De même, les routes de liaison à l'intérieur du pays traversent les enclaves des pays voisins.

Images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]