Province de Naryn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Naryn.
Province de Naryn
Нарын областы
Localisation de la province de Narynau Kirghizistan
Localisation de la province de Naryn
au Kirghizistan
Administration
Pays Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan
Type Province (oblasty)
Capitale Naryn
Démographie
Population 269 700 hab. (2005)
Densité 6 hab./km2
Géographie
Superficie 45 200 km2

La province de Naryn (en kirghize : Нарын областы, Naryn oblasty) est une des 7 provinces de la République du Kirghizistan, en Asie centrale. Sa capitale administrative est la ville de Naryn.

La province porte le nom de sa ville principale et du cours d'eau qui l'arrose, la rivière Naryn, un affluent du Syr-Daria.

Géographie[modifier | modifier le code]

Paysage montagneux

La province de Naryn occupe une position centrale au Kirghizistan et couvre 45 200 km2. Elle est bordée au nord par la province de Tchouï, à l'est par la province d'Yssyk-Köl, au sud par la Chine et à l'ouest par les provinces d'Och et de Jalal-Abad.

La province de Naryn compte près de 270 000 habitants. La densité de population est de 6 habitants par km2, soit la plus faible du pays — la moyenne nationale est de 25 hab/km2. Naryn a le taux de natalité le plus élevé du pays[1].

La région de Naryn se compose essentiellement de hautes montagnes et de plateaux, le plus souvent, de plus de 2 000 m d'altitude. Au nord, se trouve la montagne Songköl, et le Yssykköl, le deuxième lac du pays. Le fleuve Naryn traverse le territoire d'est en ouest.

Divisions[modifier | modifier le code]

Les chevaux paissant près du Son-Koul

La province compte cinq districts:

Transport[modifier | modifier le code]

En raison de sa situation défavorable, le territoire est plutôt mal desservi. La seule grande route vient de Bichkek et passe par la capitale de la province. Au sud, elle atteint 3 752 m d'altitude pour franchir la frontière chinoise au col de Torougart. La route est peu fréquentée et en hiver la section est fermée.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. 25,2 naissances pour 1 000 habitants en 2005

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]