Pic Lénine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pic Lénine
Vue du pic Lénine
Vue du pic Lénine
Géographie
Altitude 7 134 m
Massif Chaînon Trans-Alaï (Pamir)
Coordonnées 39° 20′ 55″ N 72° 52′ 37″ E / 39.34861, 72.8769439° 20′ 55″ Nord 72° 52′ 37″ Est / 39.34861, 72.87694  
Administration
Pays Drapeau du Tadjikistan Tadjikistan
Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan
Province autonome
Oblasty
Haut-Badakhchan
Och
Ascension
Première 25 septembre 1928 par Karl Wien, Eugene Allwein et Erwin Schneider
Voie la plus facile camp d'Atchik Tash sur le versant nord

Géolocalisation sur la carte : Kirghizistan

(Voir situation sur carte : Kirghizistan)
Pic Lénine

Géolocalisation sur la carte : Tadjikistan

(Voir situation sur carte : Tadjikistan)
Pic Lénine

Le pic Lénine (en russe : Пик Ленина, Pik Lenina), officiellement renommé pic Abu Ali Ibn Sina au Tadjikistan en 2006 et appelé à l’origine mont Kaufmann[1] est le plus haut sommet du chaînon Trans-Alaï en Asie centrale et le second du Pamir, uniquement dépassé par le pic Ismail Samani (7 495 m). Il est situé à la frontière entre le Tadjikistan et le Kirghizistan. Il est le 7 000 m le plus gravi au monde.

Histoire[modifier | modifier le code]

La montagne tient son nom du révolutionnaire russe et premier chef de l’Union soviétique, Lénine. On crut que le pic Lénine était le plus haut sommet de l’Union soviétique jusqu’à ce qu’en 1933 le pic Ismail Samani (alors appelé pic Staline) fut escaladé et son altitude précisément mesurée.

Le pic Lénine fut gravi pour la première fois en 1928 par Karl Wien, Eugene Allwein et Erwin Schneider, membres d’une expédition germano-soviétique.

En 1974, de nombreuses expéditions internationales tentèrent l'ascension du pic Lénine. Toute une cordée, constituée uniquement d’alpinistes féminines, fut tuée lors d’un orage alors qu’elle était à une altitude élevée. En 1990, une avalanche déclenchée par un tremblement de terre tomba sur le camp II et tua 43 alpinistes. C'est l'accident le plus meurtrier de l'histoire de l'alpinisme.

Alpinisme[modifier | modifier le code]

Il existe 16 voies connues sur le pic Lénine. Neuf sont sur la face sud et sept sur la face nord. Le pic est assez couru des alpinistes et est un des « sept mille » les plus gravis[2], en raison de son accès facile et de l’absence de difficultés de certaines voies. Cependant, le pic, comme souvent à ces altitudes, a connu de nombreux accidents.

Le camp de base est à Atchik Tash (3 750 m). Le début de l'ascension vers le camp I (4 200 mètres) emprunte le col des Voyageurs (4 200 m). Le camp II est à 5 200 mètres. Le camp III est à 6 000 mètres. Il est situé sur le col qui sépare le Rasedlnje et l'arête est du pic Lénine.

La zone du sommet est très plate et est constituée de nombreux petits « sommets ». Il est par conséquent difficile d'identifier le sommet officiel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. D'après le nom du premier gouverneur général du Turkestan, Constantin Petrovitch von Kaufmann.
  2. Sylvain Jouty et Hubert Odier, Dictionnaire de la montagne, Omnibus, 568 p.