Karakalpak

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue karakalpake. Pour le peuple karakalpak, voir Karakalpaks.
Karakalpak
Qaraqalpaq tili, Qaraqalpaqsha
Parlée en Ouzbékistan, Kazakhstan, Afghanistan, Russie
Région Karakalpakistan
Nombre de locuteurs 409 000 (1993)
Classification par famille
Statut officiel
Langue officielle du Karakalpakistan
Codes de langue
ISO 639-2 kaa
ISO 639-3 kaa
IETF kaa

Le karakalpak est une langue appartenant à la famille des langues turques parlée dans le nord de l’Ouzbékistan (Karakalpakistan, au sud de la mer d'Aral), par le peuple du même nom, très apparenté aux Kazakhs.

Les zones où le karakalpak est parlé sont représentées en rouge.

Prononciation et écriture[modifier | modifier le code]

Une boutique à Noukous dont l’enseigne est écrite en karakalpak.

Comme d’autres langues turques (par exemple le kirghiz ou le kazakh), le karakalpak s’est d’abord écrit avec l’alphabet arabe. Entre 1928 et 1940, on utilisait l’alphabet latin, jusqu’à ce que le pouvoir soviétique décide d’utiliser l’alphabet cyrillique. L’Ouzbékistan est devenu indépendant en 1991 et, depuis 1995, le karakalpak s’écrit à nouveau avec l’alphabet latin, comme l’ouzbek.

L’alphabet officiel actuel est proche de celui utilisé pour l’ouzbek. L’apostrophe est utilisée pour modifier le son de certaines lettres.

Alphabet karakalpak latin
Lettre Prononciation (API)
A a [a]
A’ a’ [æ]
B b [b]
D d [d]
E e [e]
F f [f]
G g [ɡ]
G’ g’ [ɣ]
H h [h]
X x [x]
İ i [i]
I ı [ɯ]
J j [ʒ]
K k [k]
Q q [q]
L l [l]
M m [m]
N n [n]
N’ n’ [ŋ]
O o [o]
O’ o’ [œ]
P p [p]
R r [r]
S s [s]
Sh sh [ʃ]
T t [t]
U u [u]
U’ u’ [y]
V v [v]
W w [w]
Y y [j]
Z z [z]

Les lettres b, ch, ts et v se rencontrent principalement dans des mots empruntés (principalement au russe).

L’ancien alphabet cyrillique était basé sur l’alphabet russe, mais utilisait des lettres supplémentaires pour représenter des sons propres au karakalpak : Ә, Ғ, Қ, Ң, Ө, Ү, Ў et Ҳ, correspondant respectivement à a’, g’, q, n’, o’, u’, w et h.

Harmonie vocalique[modifier | modifier le code]

Les voyelles du karakalpak

Le karakalpak, comme de nombreuses langues turques, comporte une harmonie vocalique. Elle suit les règles suivantes.

Voyelle Peut être suivie par
a a, ɯ
æ e, i
e e, i
i e, i
o a, o, u, ɯ
œ e, i, œ, y
u a, o, u
y e, œ, y
ɯ a, ɯ

Grammaire[modifier | modifier le code]

Le karakalpak, comme les autres langues turques, est une langue agglutinante. Les mots n’ont pas de genre et il y a six cas : nominatif, génitif, datif, accusatif, locatif et ablatif.

Pronoms personnels[modifier | modifier le code]

Le karakalpak a six pronoms personnels qui se déclinent comme les noms[1].

Pronoms personnels en karakalpak
Personne Singulier Pluriel
1re men biz
2e sen siz
3e ol olar

Numéraux[modifier | modifier le code]

Numéraux cardinaux en karakalpak
1 2 3 4 5 6 7 8 9
bir eki ush to’rt bes altı jeti segiz togiz
10 20 30 40 50 60 70 80 90
on jigirma otiz qir elliw alpis jetpis seksen togsan
100 1 000 1 000 000
juz min’ million

Les nombres se forment en juxtaposant la dizaine et l’unité : otiz to’rt (34), seksen jeti (87). Les numéraux ordinaux se forment avec le suffixe -(i)nshi ou -(ı)nshı: birinshi (« premier »), altınshı (« septième »), on to’rtinshi (« quatorzième »), etc[2].

Exemples[modifier | modifier le code]

Quelques mots en karakalpak
Français Karakalpak
terre jer
ciel aspan, ko’k
eau suw
feu ot
homme adam
femme hayal
manger jew
boire ishiw
grand u’lken
petit kishkene
nuit tu’n
jour ku’n

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Doniyorova 2002, p. 41–42
  2. Doniyorova 2002, p. 36–39

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :