Monts Alaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 33′ 36″ N 68° 46′ 26″ E / 38.56, 68.7739

Monts Alaï
Le système de l'Alaï est visible au centre de cette carte du Tadjikistan. Il s'étend horizontalement d'est en ouest. La moitié orientale de ce système constitue les monts Alaï proprement dits, longés au sud par la vallée d'Alaï. La moitié occidentale de cette longue barrière est formée de la double chaîne des monts Turkestan au nord et monts Zeravchan au sud, enserrant l'étroite vallée de la rivière Zeravchan. La vaste dépression située au nord du système de l'Alaï est la vallée de Ferghana.
Le système de l'Alaï est visible au centre de cette carte du Tadjikistan. Il s'étend horizontalement d'est en ouest. La moitié orientale de ce système constitue les monts Alaï proprement dits, longés au sud par la vallée d'Alaï. La moitié occidentale de cette longue barrière est formée de la double chaîne des monts Turkestan au nord et monts Zeravchan au sud, enserrant l'étroite vallée de la rivière Zeravchan. La vaste dépression située au nord du système de l'Alaï est la vallée de Ferghana.
Géographie
Altitude 5 880 m
Massif Monts Tian
Administration
Pays Drapeau du Kirghizistan Kirghizistan

Les monts Alaï sont une chaîne de montagne d'Asie centrale qui s'étend dans le sud du Kirghizistan. Elle constitue le rebord méridional des monts Tian. L'Alaï est orienté est-ouest et sépare la province méridionale d'Osh, du reste du territoire du Kirghizistan.

Au sud des monts Alaï s'étend d'est en ouest également la vallée d'Alaï qui abrite le cours supérieur du Vakhch, appelé Kyzyl-Sou sur le territoire kirghize. Cette vallée est elle-même longée au sud par le chaînon Trans-Alaï du Pamir matérialisant la frontière entre le Kirghizistan et le Tadjikistan.

Les monts Alaï se prolongent à l'ouest, d'abord sur les territoires du Tadjikistan, puis de l'Ouzbékistan, par une double chaîne de montagnes qui garde la même orientation est-ouest : les monts Turkestan au nord, et les monts Zeravchan au sud, séparés par la haute vallée de la rivière Zeravchan.

Au nord de l'ensemble formé par les monts Alaï et les monts Turkestan, s'étend la vaste vallée de Ferghana.