Police (Pologne)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Police.
Police
Blason de Police
Héraldique
Drapeau de Police
Drapeau
Vues de Police
Vues de Police
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région Poméranie occidentale
District Powiat de Police
Maire Władysław Diakun
Code postal 72-009 à 72-015
Indicatif téléphonique international +(48)
Indicatif téléphonique local 91
Démographie
Population 33 742 hab. (2013)
Densité 916 hab./km2
Géographie
Coordonnées 53° 32′ 00″ N 14° 34′ 00″ E / 53.533333, 14.566667 ()53° 32′ 00″ Nord 14° 34′ 00″ Est / 53.533333, 14.566667 ()  
Superficie 3 684 ha = 36,84 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Police

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Police
Liens
www.police.pl www.police.pl

Police (en allemand : Pölitz) est une ville de la voïvodie de Poméranie occidentale, dans le nord-ouest de la Pologne. Sa population s'élevait à 33 742 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Police est située près de l'embouchure de l'Oder, à 15 km au nord de Szczecin.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chapelle de la vieille ville de Police (XVe siècle)

Les premiers établissements de population à l'emplacement actuel de la ville sont mentionnés à partir de 1243.

Barnim Ier le Bon, duc de Poméranie, accorde à la ville des privilèges (sous le droit de Magdebourg) en 1260, mais en 1321, elle est rattachée à Szczecin, ce qui limite son expansion.

De 1630 à 1719, la ville est sous le contrôle de la Suède, puis elle est intégrée à la Prusse à partir de cette date. Le développement de la ville repart au milieu du XVIIIe siècle. La ville est alors appelée Pölitz en allemand.

En 1937, la décision d'y construire un grand complexe de production d'essence synthétique (Hydrierwerke AG) est prise par le conglomérat I.G. Farben, il est opérationnel durant la Seconde Guerre mondiale. La main d'œuvre vient principalement du système concentrationnaire avec les camps annexes de Pommernlager, Nordlager, Tobruklager, Wullenwever-Lager, Arbeitserziehungslager Hägerwelle et Dürrfeld Lager. Un navire mouillé dans l'Oder sert même de camp (Umschulungslager Bremerhaven). Ils dépendent du camp de Pölitz, un des camps du système concentrationnaire de Stutthof. À cause de l'importance stratégique pour l'armée allemande de cette production, l'usine est bombardée plusieurs fois par la Royal Air Force et l'US Army Air Force. Un monument à Trzeszczyn près de Police rappelle le travail et le sort de ces prisonniers venus de Pologne, de France, de Belgique d'URSS et de Yougoslavie.

Le 26 avril 1945, la ville et l'usine sont prises par les Russes. La ville devient alors une enclave sous administration soviétique en Pologne. Des prisonniers de guerre allemands travaillent au démontage de l'usine qui est expédiée en URSS. La ville repasse ensuite progressivement sous l'autorité polonaise (la région est entre temps devenue polonaise). Lapopulation allemande autochtone est expulsé. Les premiers réfugiés polonais commencent à s'installer dans la ville.

En 1969 est construite une grande usine chimique (Zakłady Chemiczne Police) et qui en s'agrandissant deviendra une des plus grandes de Pologne. Elle produit principalement des engrais.

En 1997, ouvre un petit musée : la Galerie historique de Police (Galeria Historyczna Polic).

Police est depuis 1999 le chef-lieu du Powiat de Police.

Monuments historiques[modifier | modifier le code]

Nature[modifier | modifier le code]

Industrie[modifier | modifier le code]

  • Usine Zakłady Chemiczne Police SA (production d’engrais)

Communications[modifier | modifier le code]

Sport[modifier | modifier le code]

  • Klub Sportowy Chemik Police
  • Klub Piłkarski Police
  • Uczniowski Klub Żeglarski BRAS

Jumelages[modifier | modifier le code]

Photographies[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :