Barnim Ier le Bon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Barnim Ier le Bon (en polonais Barnim I Dobry, en allemand Barnim I.) est né entre 1217 et 1219, et est décédé le 13 décembre 1278 à Dąbie. Il est duc de Szczecin (à partir de 1235) avant de devenir le duc de toute la Poméranie occidentale (1264-1278).

Biographie[modifier | modifier le code]

Barnim est le fils de Bogusław II de Poméranie et de Mirosława, la fille de Mestwin Ier de Poméranie.

Dans un premier temps, Barnim partage le pouvoir avec son cousin Warcisław III de Poméranie. Alors que Warcisław réside à Demmin, Barnim habite sur l’île d’Usedom avant de transférer son siège à Szczecin en 1235. Des guerres l’opposent aux ducs de Poméranie orientale pour la possession des régions de Słupsk et de Sławno. Il lutte également contre les ducs de Grande Pologne pour le contrôle des terres situées sur la rive droite de la Notec. Il ne peut empêcher le Brandebourg de s’emparer de Stargard (1236) et de la vallée de l’Uecker (1250). Devant faire face à une forte opposition intérieure, il est contraint d’accepter la suzeraineté du Brandebourg.

Lorsque Warcisław III meurt en 1264, il s’affranchit du Brandebourg et réunifie la Poméranie occidentale sous son autorité.

Menacé par le Brandebourg, Barnim, qui portait le titre de duc des Cachoubes (dux Cassucorum), s’allie au duc de Grande-Pologne Boleslas le Pieux en 1273. Lutgarde, la petite-fille de Barnim, épouse Przemysl II, le neveu de Boleslas.

Au cours de son règne, Barnim encourage la venue de colons allemands dans son duché et fonde plusieurs villes en leur donnant le droit de Magdebourg : Szczecin (1243), Gartz (1249), Anklam (entre 1243 et 1264), Stargard (entre 1243 et 1253), Dąbie (entre 1249 et 1260), Gryfino (1254), Pyrzyce (1263), Ueckermünde (entre 1259 et 1265), Police (1260) et Goleniów (1268). Il fonde également de nombreux monastères.

Barnim est inhumé à Szczecin.

Famille et descendance[modifier | modifier le code]

Barnim Ier s’est marié trois fois :

Ses épouses successives lui ont donné 7 enfants :

Sources[modifier | modifier le code]

  • (pl) L’article de Wikipédia en polonais : « (pl) Barnim I »
  • (de) L’article de Wikipédia en allemand : « (de) Barnim I. (Pommern) »