Pavillon de chasse

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Un pavillon de chasse est un bâtiment voué à la la vénerie édifié dans les domaines dans lesquels des chasses ont lieu régulièrement. L'histoire des pavillons de chasse est une composante de l'histoire de la vénerie et des chasses à courre, en fonction de leur rôle croissant dans le confort des temps de repos ou de rendez-vous, et plus largement dans l'intendance de la chasse. Les pavillons de chasse sont parfois dénommés « Rendez-vous de chasse ».

Histoire[modifier | modifier le code]

Château de Baugé, ancien pavillon de chasse de René Ier d'Anjou.

La Renaissance[modifier | modifier le code]

Dès la Renaissance, des princes et grands seigneurs font construire des pavillons de chasse pour leurs loisirs dans leurs domaines forestiers. C'est le cas pour le roi René d'Anjou, au XVe siècle, qui fit construire des pavillons de chasse dans ses terres d'Anjou et de Provence, notamment le château de Baugé en Anjou ou de Gardanne en Provence.

Ces pavillons étaient de style Renaissance ressemblant plus à des manoirs richement ouvragés qu'à des châteaux ou palais princiers ; des résidences secondaires à l'apparence rustique mais avec le confort et le décor dignes du rang des personnalités de l'époque, réalisés par des architectes de renom attachés à leur cour.

François Ier fit également réaliser des pavillons de chasse ou Rendez--vous de chasse en Sologne et val de Loire tout comme à Cognac avec le Logis du Bouquet.

L'Ancien Régime[modifier | modifier le code]

Sous l'Ancien Régime, l'intérêt pour les pavillons de chasse se développe à travers l'Europe, notamment en Allemagne, où les Jagdschloss (pavillon de chasse) sont prisés par la noblesse.

Certains de ces pavillons devinrent célèbres, tels que celui du château de Versailles. En 1623, Louis XIII décide d'édifier un pavillon de chasse dans la bourgade de Versailles. À partir de 1661, son successeur et son fils, Louis XIV, pris d'une véritable passion pour ce modeste bâtiment, le transforma en château.

D'autres devinrent des manoirs ou de petits palais, tel que le Pavillon du Butard situé à La Celle-Saint-Cloud, le Pavillon de la Muette en forêt de Saint-Germain-en-Laye, le Pavillon de la Lanterne à Versailles ; d'autres sont devenus des demeures princières, manoirs ou petits châteaux, comme celui du Désert de Retz à Chambourcy.

Pavillons de chasse[modifier | modifier le code]