Pascal Bérubé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pascal Bérubé (16 février 1975 à Matane - ) est un homme politique québécois. Élu la première fois à l'élection générale de 2007,à titre de député de Matane à l'Assemblée nationale du Québec sous la bannière du Parti québécois. Réélu député de la circonscription de Matane aux élections générales du 8 décembre 2008. Réélu député de la circonscription de Matane-Matapédia à l'élection de 2012 et à élection de 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal Bérubé a obtenu en 1998 un baccalauréat en Sciences de l’éducation de l’Université du Québec à Rimouski, où il a été président de l’Association générale des étudiants. Il a également été vice-président de la Fédération étudiante universitaire du Québec en 1998. En début de vie professionnelle, il a été directeur du développement de l’Association étudiante de l’école des Sciences de la gestion à l’Université du Québec à Montréal (2001-2002), coordonnateur au Carrefour Jeunesse-emploi de Matane (2002-2003), coordonnateur de la Table des partenaires en formation de la MRC de Matane (2003-2006) et coordonnateur de projet de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale pour la MRC de La Haute-Gaspésie (2006-2007).

Militant souverainiste, Pascal Bérubé a aussi été attaché politique aux cabinets du ministre de l’Éducation et de la Jeunesse François Legault et du ministre des Régions Jean-Pierre Jolivet durant le gouvernement de Lucien Bouchard. Il a aussi été président du Comité national des jeunes du Parti québécois.

Député et ministre[modifier | modifier le code]

Lors de l'élection de 2003, Pascal Bérubé a été défait de justesse, avec un déficit de 33 voix (sur un total de 18 613) par la libérale Nancy Charest dans la circonscription de Matane. Il a par la suite été élu dans la même circonscription aux élections générales du 26 mars 2007, avec une mince avance de 213 votes sur Nancy Charest; il avait alors 32 ans. Il a été réélu en 2008, cette fois avec une confortable avance. En 2012 et 2014 il est réélu dans la nouvelle circonscription de Matane-Matapédia, chaque fois avec autour de 60 % du suffrage, la plus forte majorité au sein du Parti québécois.

Le 19 septembre 2012, il est nommé ministre délégué au Tourisme et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent. À 38 ans, il devient le deuxième plus jeune ministre du gouvernement de Pauline Marois. Depuis mai 2014, il est porte-parole de l'opposition officielle en matière de Sécurité publique et vice-président de la Commission des transports et de l'environnement.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]