Zone importante pour la conservation des oiseaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zico (homonymie).

L'expression Zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO en français, IBA en anglais pour Important Bird Area), renvoie à un inventaire scientifique dressé en application d'un programme international de Birdlife International visant à recenser les zones les plus favorables pour la conservation des oiseaux sauvages.

Dans la communauté européenne, ZICO peut aussi signifier Zone d'intérêt communautaire pour les oiseaux[1] ou Zone d'Importance Communautaire pour les Oiseaux(ZICO).

Au sens international de zone importante pour la conservation des oiseaux[modifier | modifier le code]

L'appellation ZICO est donnée suite à l'application d'un ensemble de critères définis à un niveau international. Pour être classé comme ZICO, un site doit remplir au moins une des conditions suivantes :

  • pouvoir être l'habitat d'une certaine population d'une espèce internationalement reconnue comme étant en danger ;
  • être l'habitat d'un grand nombre ou d'une concentration d'oiseaux migrateurs, d'oiseaux côtiers ou d'oiseaux de mer ;
  • être l'habitat d'un grand nombre d'espèces au biotope restreint.

Les critères de sélection font intervenir des seuils chiffrés, en nombre de couples pour les oiseaux nicheurs et en nombre d’individus pour les oiseaux migrateurs et hivernants. De façon générale, les ZICO doivent aussi permettre d'assurer la conservation et la gestion des espèces.

Historique[modifier | modifier le code]

Alors qu'entre 1980 et 1987, le Ministère de l'environnement français sous l'égide du Muséum national d'histoire naturelle lance une série d'enquêtes afin de recenser les sites à protéger, la Birdlife International élabore en 1985, à la demande de la Communauté économique européenne, une liste de sites prioritaires à protéger. En 1989, un répertoire des ZICO en Europe a été publié. Les travaux du ministère français ont permis à partir de 1990 d'établir une première liste de 157 sites intégrés à l'inventaire ZICO. À partir de 1991, l'objectif des autorités françaises était d'avoir un inventaire complet qui a ensuite servi de base à l'inventaire des zones de protection spéciale (ZPS) conformément à la directive européenne 79/409/CEE, dite directive Oiseaux. Le programme canadien des ZICO a été lancé en 1996 par la Fédération canadienne de la nature et Études d'oiseaux Canada, les partenaires canadiens de BirdLife. Il y a aujourd'hui environ 10 000 Zico dans le monde dans plus de 100 pays.

Chiffres[modifier | modifier le code]

Les ZICO représentent en moyenne 8,1 % de la surface au sol en France.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Previmer Glossaire, consulté 2014-03-20

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Kanyamibwa, S. (2000). Étude pilote sur les Zones d'Importance pour la Conservation des Oiseaux (ZICO) au Rwanda. Ostrich, 71(1-2), 172-174.
  • Levesque, A., Mathurin, A., & La Diotte, L. (2008). Les zones importantes pour la conservation des oiseaux en Guadeloupe. Rapport AMAZONA, 17, 1-31.