PZL W-3

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
PZL W-3 Sokół
Image illustrative de l'article PZL W-3
PZL W-3 Sokół aux couleurs d'un service ambulatoire aérien polonais

Rôle hélicoptère utilitaire polyvalent
Constructeur Drapeau de la Pologne PZL-Świdnik
Premier vol 16 novembre 1979
Mise en service 1985
Nombre construit environ 150
Équipage
1 ou 2 pilotes
Motorisation
Moteur PZL-10W
Nombre 2
Type turbomoteur
Puissance unitaire 900 ch
Nombre de pales 4
Dimensions
Diamètre du rotor 15,70 m
Longueur 14,21 m
Hauteur 5,14 m
Masses
À vide 3850 kg
Maximale 6400 kg
Performances
Vitesse de croisière 234 km/h
Vitesse maximale 260 km/h
Plafond 5100 m
Distance franchissable 745 km
Armement
Externe 2 pylônes sous chaque aile (pour le W-3W)
capables d'emporter :
des réservoirs,
des roquettes,
des canons...

Le PZL W-3 Sokół est un hélicoptère bimoteur, polyvalent et de taille moyenne fabriqué en Pologne par PZL-Świdnik.

Développement[modifier | modifier le code]

Le W-3 Sokół (faucon, en polonais) est le premier hélicoptère à être entièrement conçu et construit en série en Pologne, et est le produit le plus prometteur de PZL-Świdnik.

Les travaux sur le projet ont débuté chez WSK PZL-Świdnik en 1973 par l'équipe de Stanislaw Kamiński. Le "Sokół" a fait son premier vol le 16 novembre 1979, et a depuis été certifié en Pologne, en Russie, en Allemagne et aux États-Unis. Suite à un programme de développement assez long, la lente production du Sokół commença en 1985. Les premières ventes de l'appareil se firent en Pologne et dans le Bloc de l'Est, avant la chute du communisme - qui permit plus tard à PZL d'élargir ses ventes. En effet, PZL-Świdnik améliora le Sokół initial (W-3) en W-3A, pour tenter d'obtenir les certifications des pays de l'ouest. Le certificat américain FAR 29 a été obtenu en mai 1993, alors que le certificat allemand fut accordé en décembre de la même année.

Le Sokół est de conception classique, avec deux turbomoteurs PZL-10W, qui sont dérivés des PZL-10S - des turbomoteurs TVD-10B russes construits sous licence, qui propulsent les An-28 polonais. Des matériaux composites sont utilisés dans les 3 pales du rotor anticouple et dans les 4 pales du rotor principal.

Le Sokół est proposé dans un certain nombre de variantes et est capable de réaliser une vaste gamme de missions, comprenant le transport de passagers, de VIP, de fret, mais peut aussi servir d'ambulance aérienne, accomplir des évacuations sanitaires, des missions de recherche et de sauvetage et de lutte contre l'incendie.

Carrière opérationnelle[modifier | modifier le code]

Depuis 2003, 4 W-3WA sont utilisés par le groupe d'attaque aérienne indépendant des forces armées polonaises en Irak. L'un d'entre eux (numéro de série 360902) s'est écrasé dans un accident près de Kerbala le 15 décembre 2004. 3 passagers ont péri, les 3 autres ont été blessés.

Variantes[modifier | modifier le code]

Versions civiles[modifier | modifier le code]

  • W-3 Sokół : version civile multirôle basique.
  • W-3A Sokół : version avec certificat FAR 29.
  • W-3AS Sokół : cellule du W-3 reconvertie en W-3A standard.
  • W-3A2 Sokół : version avec pilote automatique Smith SN 350 à deux axes.
  • W-3AM Sokół : version civile avec flotteurs.

Versions militaires[modifier | modifier le code]

  • W-3T Sokół : version de transport (non armée) de base, utilisée par les armées de l'air polonaise, tchèque et birmane
  • W-3P Sokół : version de transport de passagers militaire utilisée par la marine polonaise.
  • W-3S Sokół : version de transport de VIP utilisée par l'armée de l'air polonaise.
  • W-3W Sokół : version armée de deux canons GSz-23Ł de 23 mm et 4 pylônes d'emport d'armement, utilisé par l'armée de terre polonaise.
  • W-3WA Sokół : comme le W-3W, mais fondé sur la nouvelle cellule du W-3A. Il est utilisé par l'armée de terre polonaise.
  • W-3R Sokół : version d'évacuation sanitaire, utilisée par les armées de l'air tchèque et polonaise.
  • W-3RL Sokół : version de recherche et de sauvetage utilisée par l'armée de l'air polonaise.
  • W-3RM Anakonda : version de recherche et de sauvetage navalisée, utilisée par la marine polonaise.
  • W-3WARM Anakonda : comme le W-3RM, mais fondé sur la nouvelle cellule du W-3A. Il est utilisé par la marine polonaise.
  • W-3PSOT/W-3PPD Gipsówka : le W-3PPD était un centre de commandement volant (PPD pour "Powietrzny Punkt Dowodzenia", qui signifie "Centre de Commandement Aéroporté"). En 2006, cette variante reçut un nouveau système d'observation du champ de bataille numérique (après que l'hélicoptère ait été modernisé et qu'il soit en mesure de guider l'artillerie grâce au système de contrôle de feu Topaz) qui fut adopté par l'aviation de l'armée de terre polonaise sous le nom de W-3PSOT (PSOT pour "Powietrzne Stanowisko Obserwacji Terenu" - "Poste d'observation aéroporté". Cette variante est équipée de pylônes pour les armes (tout le comme le W-3W) mais n'a pas de canon fixe de 23 mm. Il est utilisé par l'armée de terre polonaise.
  • W-3RR Procjon : version de reconnaissance radioélectronique (RR pour "Rozpoznanie Radioelektroniczne" - "Reconnaissance Radioélectronique"). Utilisé par l'armée de terre polonaise.

Prototypes et propositions[modifier | modifier le code]

Des prototypes qui ont été proposés aux forces armées mais qui n'ont pas été retenus.

  • W-3B Jastrzab : projet de version armée avec des roquettes guidés AT. Il n'a jamais été construit et n'a jamais été utilisé.
  • W-3K Huzar : un autre projet de version armée de roquettes guidés AT. Modification par la société Kentron testé en Afrique du Sud.
  • W-3L Sokół Long : projet de version de transport allongée pouvant accueillir 14 passagers, maquette uniquement.
  • W-3MS Sokół : projet de version "gunship" proposé.
  • W-3U Salamandra : version armée, avec l'avionique et l'armement du Mi-24W. Seulement un seul construit, plus tard reconverti en version de transport, et revendu à la Birmanie.
  • W-3U-1 Aligator : Projet de version anti sous-marine.
  • W-3WB Huzar : Projet de version armée de roquettes guidés AT. Il n'a été ni construit, ni utilisé par l'armée polonaise.
  • W-3WS Sokół : Projet de version "Gunship".

Programme de remise à niveau Głuszec[modifier | modifier le code]

"Głuszec" (Grand Tétras en polonais) est un programme de remise à niveau du PZL W-3 qui consiste à ramener l'appareil aux standards duXXIe siècle. Le premier prototype (n° 360901) pourrait être livré à l'aviation de l'armée de terre polonaise fin 2009.

  • W-3PL Sokół : Nouvelle version de transport armé/soutien au combat, pour l'unité de Cavalerie de l'air. L'armée polonaise a commandé 22 de ces hélicoptères, sous la forme des mises à jour de W-3W et de W-3WA déjà existants.
  • W-3CSAR Sokół : Nouvelle version de transport spécial/recherche et sauvetage, équipé d'un système d'observation avancé et de systèmes de survie améliorés. L'armée polonaise 4 de ces hélicoptères pour exécuter les missions de SAR et les opérations spéciales.

Utilisateurs[modifier | modifier le code]

Utilisateurs militaires[modifier | modifier le code]

Forces de l'ordre[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne : La police de Saxe a acheté deux W-3A (n° 370503 et 370708).
  • Drapeau de la Pologne Pologne : Les gardes-côtes et la Policja en utilisent.
  • Drapeau de Ras el-Khaïmah Ras el-Khaïmah : La police utilise seulement un W-3A (n° 370515).
  • Drapeau de la Corée du Sud Corée du Sud : Les pompiers de Daegu en utilisent également un (n° 370802), et les pompiers de Choong Nam utilisent un W-3AM (n° 370814).

Voir aussi[modifier | modifier le code]