Ovalène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ovalène
Ovalene.png
Ovalene-3D-balls.png
Structure de l'ovalène
Identification
Nom IUPAC Ovalène
No CAS 190-26-1
No EINECS 205-880-1
PubChem 67446
ChEBI 33091
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C32H14  [Isomères]C32H14
Masse molaire[2] 398,4536 ± 0,0266 g/mol
C 96,46 %, H 3,54 %,
Susceptibilité magnétique \chi_M 354×10-6 cm3·mol-1[1]
Propriétés physiques
fusion 496,95 °C [3]
Masse volumique 1,496 g·cm-3 [4]
Thermochimie
Cp 369,2 J·mol-1·K-1 (25 °C, gaz) [3]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'ovalène est un hydrocarbure aromatique polycyclique de formule C32H14, constitué de dix noyaux benzéniques fusionnés. Il est très semblable au coronène.

Se présentant comme un solide rouge orangé, il est faiblement soluble dans le benzène, le toluène et le dichlorométhane. Les solutions d'ovalène présentent une fluorescence verte aux ultraviolets.

L'ovalène a été retrouvé dans les sources hydrothermales et dans les produits de vapocraquage lors du raffinage du pétrole[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Hyp J. Dauben, Jr., James D. Wilson et John L. Laity, « Diamagnetic Susceptibility Exaltation in Hydrocarbons », Journal of the American Chemical Society, vol. 91, no 8,‎ 9 avril 1968, p. 1991-1998
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a et b (en) « Ovalene » sur NIST/WebBook, consulté le 26 juin 2009
  4. (en) D. M. Donaldson et J. M. Robertson, « Crystal Structure of Ovalene », Nature, vol. 164,‎ 10 décembre 1949, p. 1002-1003
  5. (en) J. C. Fetzer, The Chemistry and Analysis of the Large Polycyclic Aromatic Hydrocarbons, New York, Wiley,‎ 2000

Articles connexes[modifier | modifier le code]