Susceptibilité magnétique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La susceptibilité magnétique (notée \chi_m) est la faculté d'un matériau à s'aimanter sous l'action d'une excitation magnétique. La réaction est de deux types : aimantation du matériau s'accompagnant de l'apparition d'une force mécanique.

Description microscopique[modifier | modifier le code]

En présence d'une excitation magnétique \vec H, les différents moments magnétiques électroniques ou nucléaires vont se diviser en différents niveaux d'énergie. Pour le noyau d'hydrogène caractérisé par un spin de valeur 1/2, l'aimantation peut prendre deux positions dites parallèle ou anti-parallèle. L'état parallèle étant de plus basse énergie, il est plus peuplé et il en résulte dans le milieu, une aimantation nucléaire macroscopique notée \vec M.

Caractérisation macroscopique[modifier | modifier le code]

L'aimantation est proportionnelle à l'excitation magnétique appliquée : le coefficient de proportionnalité, noté \chi_m, définit la susceptibilité magnétique du milieu ou matériau considéré.

\vec M = \chi_m \cdot \vec H

avec \vec M l'aimantation en ampère par mètre (A/m), \chi_m la susceptibilité magnétique (sans dimension) et \vec H l'excitation magnétique appliquée aussi en ampère par mètre (A/m).
  • Lorsque \chi_m est positif, on dit que le corps dans lequel apparaît l'aimantation est paramagnétique.
  • Lorsque \chi_m est nul, on a du vide.
  • Lorsque \chi_m est négatif, le corps est dit diamagnétique.


À cette catégorisation se superpose une seconde classification, avec notamment le ferromagnétisme, qui caractérise les corps qui conservent leur aimantation en l'absence d'excitation, tels que le fer, le cobalt ou le nickel (paramagnétisme très intense et rémanent).

On peut relier la susceptibilité magnétique à la perméabilité relative par: \mu_r=1 + \chi_m ou bien \chi_m=\mu_r - 1.

Exemple de matériaux[modifier | modifier le code]

Susceptibilité magnétique de quelques matériaux
Matériau \chi_m Tc
Bi -16,9×10-5
C -2,1×10-5
eau -1,2×10-5
Cu -1,0×10-5
vide 0
O2 0,19×10-5
Al 2,2×10-5
Co 70 1 131 °C
Ni 110 372 °C
Fe 200 774 °C

D'après l'équation constitutive de la matière utilisée par le système S.I., l'aimantation M et l'excitation magnétique H ont la même unité. La susceptibilité magnétique, qui s'établit comme un rapport de ces deux grandeurs, n'a pas d'unité (grandeur adimensionnelle).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Palette[modifier | modifier le code]