Azulène

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Azulène
Azulene-numbers.png   Azulene 3d structure.png
Structure de l'azulène.
Identification
Nom IUPAC bicyclo[5.3.0]décapentène
Synonymes

Cyclopentacycloheptène
Dicyclo(5,3,0)-1,3,5,7,9-décapentène

No CAS 275-51-4
No EINECS 205-993-6
PubChem 9231
SMILES
InChI
Apparence cristaux bleu foncé
Propriétés chimiques
Formule brute C10H8  [Isomères]
Masse molaire[3] 128,1705 ± 0,0086 g/mol
C 93,71 %, H 6,29 %,
Moment dipolaire 0,80 ± 0,02 D [1]
Susceptibilité magnétique \chi_M 91,0×10-6 cm3·mol-1[2]
Propriétés physiques
fusion 99 °C[4]
ébullition 242 °C
Solubilité 50,2 mg·l-1 (eau, 25 °C)
Masse volumique 1,037
Point d’éclair 76,7 °C
Pression de vapeur saturante 65,2 Pa (25 °C)
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1,632
Précautions
Directive 67/548/EEC[5]
Dangereux pour l’environnement
N



SGH[5]
SGH09 : Danger pour le milieu aquatique
H411, P273,
Écotoxicologie
DL50 >4 g·kg-1 (rats, oral)[4]
Considérations thérapeutiques
Classe thérapeutique Anti-inflamatoire
Composés apparentés
Isomère(s) Naphtalène
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'azulène est un hydrocarbure aromatique polycyclique de formule C10H8. C'est un monoterpène isomère du naphtalène, mais avec des propriétés sensiblement différentes[Lesquelles ?] de ce dernier. Il se présente sous la forme de cristaux bleu foncé (le naphtalène sous la forme de cristaux blancs) qui sont utilisés en cosmétique.

C'est un constituant des huiles essentielles de la camomille bleue[6] qui en contient entre 9 % et 12 % (sour forme de chamazulène), de l'achillée millefeuille qui contient environ 3 % de chamazulène et du cyprès bleu (callitris intratropica) qui contient environ 1 % de guaiazulène.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) David R. Lide, Handbook of chemistry and physics, CRC,‎ 16 juin 2008, 89e éd., 2736 p. (ISBN 142006679X et 978-1420066791), p. 9-50
  2. (en) Hyp J. Dauben, Jr., James D. Wilson et John L. Laity, « Diamagnetic Susceptibility Exaltation in Hydrocarbons », Journal of the American Chemical Society, vol. 91, no 8,‎ 9 avril 1968, p. 1991-1998
  3. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  4. a et b (en) ChemIDplus, « Azulene - RN: 275-51-4 », sur chem.sis.nlm.nih.gov, U.S. National Library of Medicine (consulté le 23/07/2008)
  5. a et b SIGMA-ALDRICH
  6. La fiche Tanacetum annuum sur aroma zone