Opera Rara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Opera Rara est un label de musique classique fondé à la fin des années 1970 par l'americain Patric Schmid[1] et l'anglais Don White[2] pour promouvoir des interprétations d'opéras rares et/ou oubliés de Giacomo Meyerbeer et Donizetti ainsi que ceux d'autres compositeurs du bel canto tels que Giovanni Pacini, Saverio Mercadante, et Federico Ricci[3]. L'entreprise est basée au Royaume-Uni.

Les activités du label ont ensuite été élargies pour inclure la série "Verdi Originals", qui comprend des concerts de la BBC de versions originales des opéras de Giuseppe Verdi qui sont plus connues plus dans les versions révisées.

Pendant de nombreuses années, Opera Rara a été activement soutenue par la Fondation Peter Moores. En 2011, Stephen Revell, le directeur général de l'Opéra Rara a annoncé que le chef Mark Elder va devenir le nouveau directeur artistique[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

L'opéra "complet" de Meyerbeer Il crociato in Egitto, a été donné en concert en 1972 avec en vedette la soprano Janet Price. C'était la première exécution de cette œuvre dans le monde depuis plus de 100 ans, et elle a soulevé un tel intérêt auprès des collectionneurs d'enregistrements qu'elle a presque immédiatement été diffusée par plusieurs "pirates". Maria Padilla de Donizetti (avec également Price) a suivi peu de temps après.

D'autres exécutions comprennent Maria de Rudenz, Torquato Tasso, et Rosmonda d'Inghilterra (Donizetti), L'Etoile du Nord (Meyerbeer)), ainsi que deux opéras de Mercadante:Orazi e Curiazi et Virginia. Toutes ces interprétations sont des premières de ces ouvrages depuis de nombreuses années. Des exécutions en concert, se concluant par des enregistrements par la compagnie, ont toujours lieu au Southbank Centre à Londres avec des orchestres tels que l'Orchestre symphonique de Londres et l'Orchestre Philharmonia. Les chefs d'orchestre les plus actifs dirigeant ces concerts sont David Parry et Mark Elder.

En 1977, Opera Rara a publié son premier enregistrement de Ugo, conte di Parigi de Donizetti, avec une distribution comprenant Janet Price, Yvonne Kenny, Della Jones et Christian du Plessis.

Parmi les autres chanteurs ayant participé aux enregistrements de Opera Rara, on trouve Renée Fleming, Jennifer Larmore, Nelly Miricioiu, Vesselina Kasarova, Chris Merritt, Marco Lazzara, Mark Stone, James Westman, Bruce Ford, et Anthony Michaels-Moore.

Premiers enregistrements dans le monde[modifier | modifier le code]

La plus grande contribution du label dans le domaine des enregistrements de musique classique est le grand nombre de "premiers enregistrements dans le monde" que contient son catalogue. Classés par compositeur, on y trouve:

Donizetti

Mayr

Mercadante

Meyerbeer

Offenbach

Pacini

Paër

Ricci

Rossini

Thomas

Jean-Baptiste Weckerlin

  • La Laitière de Trianon opéra de chambre

Les enregistrements marqués d'une astérisque (*) sont des extraits.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Elizabeth Forbes, "Obituary: Patric Schmid: Co-Founder of Opera Rara", The Independent (Londres), 14 novembre 2005
  2. Elizabeth Forbes, "Obituary: Don White", The Independent (Londres), 6 mai 1995
  3. Patric Schmid, "Opera Rara and its Donizetti Recordings", in Bellotto (ed.), p. 419: "Since 1970 Opera Rara has been performing the operas of the nineteenth century. In those twenty-two years, we have revived operas by Mercadante, Offenbach, Pacini, and Meyerbeer."
  4. Interview en espagnol "Durante gran parte de la historia de Opera Rara, el sello se ha beneficiado de la filantropía de Peter Moores, hombre de negocios con 79 años une sus espaldas, quien ofreció à la entonces joven Joan Sutherland cantidad de la dinero necesaria Que par interpretase rôles de desconocidas opéras. Revell concluye que »con la desaparición del apoyo Que nos otorgaba la Peter Moores Foundation, hemos tenido that reinventarnos para seguir llevando un cabo la vision de Patric. Necesitamos Sobrevivir y desarrollarnos Côme una entidad de importancia, plena de salud y force. ""
  5. March, Penguin Guide, notes that "Unlike most Opera Rara issues, this one does not provide texts".
  6. Elizabeth Forbes, The Independent obituary: "an entirely new opera with text by Don White and music by Offenbach from La Boîte au lait and other sources".

Liens externes[modifier | modifier le code]