Ner'zhul

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ner'zhul
Personnage de fiction apparaissant dans
Warcraft.

Sexe Masculin
Espèce Warcraft II
Orcs
Warcraft III
Mort-Vivant
Activité(s) Roi Liche
Classe Shaman
Faction Warcraft II
Horde
Warcraft III
Fléau

Créé par Blizzard Entertainment
Première apparition 1996

Ner'zhul est un personnage de la série de jeu vidéo de stratégie en temps réel Warcraft créé par Blizzard Entertainment. Imaginé par Chris Metzen, il fait sa première apparition en 1996 dans Warcraft II: Beyond the Dark Portal dans lequel il incarne un chaman Orcs cherchant à unifier la horde et à rouvrir le portail entre les mondes de Draenor et d'Azeroth pour repartir à la conquête de celui-ci. À la fin des évènements de la Deuxième Guerre, Ner'zhul est vaincu par l'alliance des Humains, des Hauts-Elfes et des Nains mais il refait son apparition dans Warcraft III: Reign of Chaos puis dans Warcraft III: The Frozen Throne sous la forme du Roi Liche.

Ner'zhul apparaît également dans plusieurs romans basé sur l'univers de Warcraft comme World of Warcraft: Beyond the Dark Portal ou Arthas : L'ascension du roi-liche écrit par Christie Golden et Aaron Rosenberg et publiés respectivement en 2008 et 2009[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il est le chaman le plus puissant d'avant le premier conflit entre les humains et les Orcs. Il est notamment le mentor de Gul'dan.

Il fut approché par Kil'Jaeden, numéro 2 de la légion ardente, qui lui est apparu sous la forme de sa femme décédée, Rul'Kan. Les chamans orcs étant attentifs aux considérations des esprits d'orcs morts, il écouta le discours de celui qu'il pensait être l'esprit de sa femme. C'est ainsi que Kil'Jaeden trompa Ner'Zhul en lui faisant croire que les draenais étaient sur l'offensive contre les orcs.

Ner'Zhul fonda donc la Horde, un rassemblement des clans orcs de Draenor, afin de venir à bout de la menace présentée par les draenais. Mais quelque chose n'était pas normal. Pourquoi les draenais, pourtant résolument pacifiques, voudrait la guerre contre les orcs ? Et pourquoi, après qu'il a suivi leurs conseils, les esprits orcs de Draenor refusent de lui répondre ?

En quête de vérité, Ner'Zhul voyagea à Oshu'gun afin de communier avec les esprits de ses ancêtres. Et c'est içi qu'il se rendit compte de la supercherie de Kil'Jaeden. Mais il était trop tard.

Gul'Dan, apprenti de Ner'Zhul, savait également que le vieux chaman était manipulé. A la différence de Ner'Zhul , horrifié des actes commis par la horde à cause de cette tromperie, Gul'Dan n'y voyait aucun problème. Gul'Dan a donc été voir Kil'Jaeden , et lui a fait comprendre que si Ner'Zhul avait été trompé, Gul'dan n'avait pas besoin de mensonges pour collaborer avec Kil'Jaeden. Son seul but étant le pouvoir , Gul'Dan pris la place de Ner'Zhul et le vieux chaman fut relégué au rang de serviteur, condamné à voir impuissant les horreurs que Gul'Dan et Kil'Jaeden lâchent sur Draenor et la Horde.

On entend à nouveau parler de lui après la fin de la Deuxième Guerre, lorsque la Horde lance une contre-attaque désespérée pour prendre divers artefacts sur le monde d'Azeroth dans le but d'ouvrir plusieurs portails (comme celui créé par Medivh, contrôlé alors par Sargeras, qui relie Draenor et Azeroth). L'Alliance lance une contre-offensive, faisant passer ses troupes (menées par l'archimage Khadgar, Alleria Coursevent et d'autres héros… Dont Turalyon, le mari d'Alleria dans le bastion de l'Honneur dans World of Warcraft on peut voir se promener Arator le Rédempteur qui dit être leur fils) par la porte des ténèbres et est sur le point de vaincre définitivement les Orcs quand Ner'zhul utilise les artefacts pour ouvrir plusieurs portes. Il passe par la plus grande, suivi par ses fidèles, alors que le monde de Draenor, rendu instable par l'ouverture de ces portes, se désintègre et que Khadgar et ses troupes se sacrifient pour éviter qu'Azeroth ne soit aussi détruite.

Mais l'histoire de Ner'zhul ne s'arrête pas là. Il est « récupéré » par Kil'jaeden qui le torture pendant des moments qui parurent durer des siècles à Ner'zhul. À la fin, il ne reste plus rien de son corps. Mais même une âme peut être encore torturée. Kil'jaeden propose alors à Ner'zhul de se racheter de l'échec de la Horde à vaincre toute résistance sur Azeroth.

Son âme est transférée dans ce qui deviendra le Trône de Glace, au sommet de la Couronne de glace en Norfendre. Il devient alors le Roi Liche. Il lui est donné comme mission de créer une peste mort-vivante pour éliminer toute trace de vie et ainsi faciliter le travail de la Légion Ardente, qui prévoyait déjà de revenir en Azeroth et la détruire.

Assisté par Kel'Thuzad, un ancien Archimage du Kirin Tor, Ner'zhul fait quelques tests sur les colonies humaines installées en Norfendre. Encouragé par ses succès, il se prépare à lancer une invasion à grande échelle… Et aussi, peut-être reprendre sa liberté…

Il repère alors un champion qui pourrait lui servir. Le jeune prince Arthas, fils du Roi Terenas Menethil, un paladin serviteur du bien et de la Lumière. Le prince est justement envoyé en mission combattre le Fléau, bien décidé à réduire à néant les hordes de morts-vivants. Il poursuit Mal'Ganis qu'il pense être l'instigateur du Fléau et atteint le Norfendre. Là, il rencontre Muradin Barbe-de-Bronze, le frère du Roi nain Magni Barbe-de-Bronze qui lui parle d'une épée runique : Frostmourne qui posséderait le pouvoir de détruire Mal'Ganis. Il fait voler en éclats l'immense bloc de glace qui retenait l'épée. Muradin est heurté par un fragment de glace et est assommé. Arthas récupère l'épée et s'en va… Ce qu'Arthas ignore c'est que l'épée a été forgée et maudite par le Roi Liche. Ner'zhul manipule Arthas et lui fait entamer une lente descente aux enfers, l'éloignant de la Lumière pour l'Ombre. Ner'zhul en fait son premier chevalier de la mort, un puissant mort-vivant intelligent, fort, agile… meilleur en tous points que tout autre être vivant. Ner'zhul, à l'aide d'Arthas, conquit le Nord des Royaumes de l'Est, faisant tomber le royaume de Lordaeron en obligeant Arthas à assassiner son père. Lorsque Illidan sur ordre de Kil'jaeden, considérant Ner'zhul comme un danger pour la Légion Ardente, attaque le Trône de Glace, Ner'zhul fait appel à Arthas pour le défendre. Suite à un combat épique entre le démon et le chevalier de la mort, le fléau triomphe à nouveau. Et lorsqu'Arthas brise la prison de glace et sied la couronne de Ner'zhul, leurs deux esprits fusionnent. Ner'zhul fera perdre toute son humanité à Arthas, qui le détruira et dira qu'il est le seul Roi Liche. Il règne dès lors au sommet du trône supervisant l'invasion du monde mais, pour son propre compte et non plus pour celui de la Légion Ardente.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Christie Golden, Aaron Rosenberg, World of Warcraft: Beyond the Dark Portal, Pocket Books,‎ 2008 (ISBN 9781416550860).
  2. Christie Golden, Arthas : L'ascension du roi-liche, Panini Books,‎ 2010 (ISBN 9782809412963).

Liens externes[modifier | modifier le code]