Membre inférieur humain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections « Jambe » redirige ici. Pour les autres significations, voir Jambe (homonymie).
Membre inférieur humain gauche, vu de dos.

Les membres inférieurs chez l'Homme sont les membres de la locomotion, permettant aux humains de se soutenir et de se déplacer d'un endroit à un autre en marchant.

Les membres inférieurs sont formés de six parties ou régions principales :

Les espèces animales se déplaçant sur deux membres inférieurs sont appelées bipèdes ; et les espèces sur quatre membres, des quadrupèdes.

Note : dans l'article, le mot jambe réfère au segment de membre.

Anatomie descriptive du membre inférieur humain[modifier | modifier le code]

Ostéologie[modifier | modifier le code]

  • Le fémur est l'os de la cuisse. C'est l'os le plus long du squelette humain. Son extrémité supérieure est composée d'une tête (elle a la forme de deux tiers de sphère) qui s'articule avec l'os coxal (le bassin) dans la cavité cotyloïdienne, ainsi que d'un col qui relie le corps fémoral à la tête.
  • La patella ou rotule est l'os du genou, qui s'attache grâce à des tendons, par dessus l'articulation même du genou, pour la protéger.
  • Le tibia et la fibula (ou péroné) sont les os de la jambe. Le tibia s'articule en haut via les plateaux tibiaux à la partie inférieure du fémur (condyles fémoraux). La partie inférieure de la fibula forme, avec la partie inférieure du tibia, le tenon de l'articulation de la cheville : la pince bimalléolaire.
  • La mortaise est le talus (ou astragale), assis sur l'os calcanéum.
  • Les sept os du tarse, les cinq métatarsiens ainsi que quatorze phalanges forment les os du pied.

Arthrologie[modifier | modifier le code]

Muscles[modifier | modifier le code]

Fichier audio
une jambe (info)

Des difficultés  pour  écouter le fichier ? Des problèmes pour écouter le fichier ?

Vaisseaux[modifier | modifier le code]

Hanche[modifier | modifier le code]

Cuisse[modifier | modifier le code]

L'artère fémorale fait suite à l'artère iliaque externe et se termine en devenant l'artère poplitée. Elle donne six collatérales :

  • l'artère épigastrique superficielle
  • l'artère circonflexe iliaque superficielle
  • l'artère pudentale externe supérieure
  • l'artère pudentale interne supérieure
  • l'artère profonde de la cuisse ou fémorale profonde qui irrigue les muscles et les téguments de quasiment toute la cuisse
  • l'artère descendante du genou

Genou[modifier | modifier le code]

L'artère poplitée, palpable dans le creux poplité, irrigue le genou et donne :

  • les artères supéro-latérales et supéro-médiales du genou
  • l'artère moyenne du genou
  • les artères inféro-latérales et inféro-médiales du genou
  • les artères surales médiales et latérales fg

Mollet[modifier | modifier le code]

L'artère tibiale antérieure donne :

  • l'artère récurrente tibiale supérieure
  • l'artère circonflexe de la fibula
  • l'artère récurrente tibiale inférieure
  • l'artère malléolaire antéro-médiale
  • l'artère malléolaire antéro-latérale

L'artère tibiale postérieure

Pied[modifier | modifier le code]

L'artère dorsale du pied est la prolongation pédieuse de l'artère tibiale antérieure.

Veines[modifier | modifier le code]

Les veines du corps humain ont deux réseaux : un réseau superficiel et un autre profond. Le profond suit le trajet des artères.

Nerfs[modifier | modifier le code]

Anatomie topographique du membre inférieur humain[modifier | modifier le code]

Évolution[modifier | modifier le code]

Les jambes dérivent des pattes postérieures des tétrapodes.

Pathologies[modifier | modifier le code]

Classification internationale des phénomènes douloureux (jambe/pied)[modifier | modifier le code]

Douleurs concernant le syttème jambe-pied (groupe XXXI)[1]

  • Lateral Femoral Cutaneous Neuropathy (Meralgia Paresthetica) (XXXI-1)
  • Obturator Neuralgia (XXXI-2)
  • Femoral Neuralgia (XXXI-3)
  • Sciatica Neuralgia (XXXI-4)
  • Interdigital Neuralgia of the Foot (Morton’s Metatarsalgia) (XXXI-5)
  • Injection Neuropathy (XXXI-6)
  • Piriformis Syndrome (XXXI-8)[2],[3]
  • Painful Legs and Moving Toes (XXXI-9)[4],[5],[6]
  • Metastatic Disease (XXXI-10)
  • Peroneal Muscular Atrophy (Charcot-Marie-Tooth Disease) (XXXI-11)

Douleurs d'origine musculosquelettiques de la Hanche et de la cuisse (GROUP XXXII)[1]

  • Ischial Bursitis (XXXII-1)
  • Trochanteric Bursitis (XXXII-2)
  • Osteoarthritis of the Hip (XXXII-3)

Syndromes douloureux de la jambe, d'origine musculo-squelettique (groupe XXXIII)[1]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c IASP, H. Local syndromes of the lower limbs group (classification internationale)
  2. Barton PM. Piriformis syndrome: a rational approach to management. Pain 1991;47:345–52
  3. Travell JG, Simons DG. The lower extremities, piriformis, and other short lateral rotators. In: Myofascial pain and dysfunction: the trigger point manual, vol 2. Baltimore: Williams & Wilkins; 1992. p. 197–214.
  4. Montagna P, Cirignotta F, Sacquegna T, Martinelli P, Ambrosetta G, Lugaresi E. Painful legs and moving toes: associated with polyneuropathy. J Neurol Neurosurg Psychiatry 1983;46:399–403.
  5. Nathan PW. Painful legs and moving toes: evidence on the site of the lesion. J Neurol Neurosurg Psychiatry 1978;41:934–9.
  6. Spillane JD, Nathan PW, Kelly RE, Marsden CD. Painful legs and moving toes. Brain 1971;94:541–56.