Fibula

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Schéma d'une fibula

La fibula (ou péroné dans l'ancienne nomenclature) est un os constituant la partie latérale du squelette de la jambe. Articulé avec le tibia à ses deux extrémités, et avec le talus à son extrémité distale (malléole externe). Chez les oiseaux actuels, la fibula est une fine baguette osseuse dans le pilon.

C'est un os long, pair, asymétrique et grêle. Il présente une torsion ventro-latérale dans sa partie inférieure. Il forme le squelette de la jambe avec le tibia ; il se trouve latéralement en arrière de celui-ci. Il est composé d'une diaphyse (corps) et de deux épiphyses (extrémités).

Corps (diaphyse)[modifier | modifier le code]

Il est triangulaire prismatique et comprend trois faces.

Face postérieure[modifier | modifier le code]

Face latérale[modifier | modifier le code]

Elle est, dans sa partie supérieure, excavée en gouttière :

Face médiale[modifier | modifier le code]

Elle est divisée verticalement en deux champs par la crête interosseuse longitudinale.

À l’avant de la crête :

À l’arrière de la crête :

Bords[modifier | modifier le code]

Une fibula présente trois bords.

Bord antérieur[modifier | modifier le code]

Il délimite la face latérale et la face médiale.

Bord latéral[modifier | modifier le code]

  • il délimite la face latérale et la face postérieure ;
  • il est saillant, surtout dans sa partie inférieure ;
  • insertion dans sa partie supérieure du muscle soléaire.

Bord médial[modifier | modifier le code]

Il délimite la face médiale et la face postérieure. Insertion, sur toute la hauteur, de la membrane interosseuse.

Extrémité supérieure[modifier | modifier le code]

Elle se compose d’un col sur lequel vient s’insérer le muscle long fibulaire et d’une tête volumineuse, en forme de lance.

Versant interne[modifier | modifier le code]

Il présente une surface articulaire qui répond au tibia. Au-dessus et en dessous de cette surface articulaire, insertion des ligaments tibiaux-fibulaire supérieurs.

Versant externe[modifier | modifier le code]

Il donne insertion sur sa partie la plus médiale au ligament latéral externe (LLE). Sur sa plus grande surface, latéralement, à l’insertion du LLE, insertion du biceps.

Apophyse styloïde[modifier | modifier le code]

Sur son sommet, insertion du ligament poplité arqué.

Extrémité inférieure (malléole externe)[modifier | modifier le code]

Elle est plus longue, plus volumineuse et descend plus bas que la malléole interne (tibia). Elle présente deux faces, deux bords et un sommet :

Face médiale[modifier | modifier le code]

Elle possède une surface articulaire triangulaire (à sommet podal) encroûtée de cartilages. Celle-ci s’articulera avec le talus (ex-astragale).

Dans la partie la plus inférieure, présence d’une fossette dans laquelle s’inscrit le ligament talo-fibulaire postérieur.

Face latérale[modifier | modifier le code]

Elle est libre de toute insertion. Elle se ressent au travers de la peau.

Bord antérieur[modifier | modifier le code]

Il est convexe vers l’avant. Il donne insertion :

  • dans son tiers supérieur au ligament péronéo-tibial inférieur et antérieur ;
  • dans son tiers moyen au ligament péronéo-astragalien antérieur ;
  • dans son tiers inférieur (sans atteindre le sommet) au ligament péronéo-calcanéen.

Bord postérieur[modifier | modifier le code]

En forme de gouttière, il permet le passage des péroniers latéraux.

Sommet (apex)[modifier | modifier le code]

Arrondi, il est situé latéralement par rapport à l’axe médian de la fibula ; il est libre de toute insertion.

Maladies associées[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]