Matt Moussilou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Matt Moussilou
Matt Moussilou - Lausanne vs Sion 02 may 2012.jpg
Moussilou sous le maillot du FC Lausanne-Sport en 2012.
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Amiens SC
Biographie
Nom Matt Moussilou
Nationalité Drapeau : France Français
Drapeau : Congo-Brazzaville Congolais (RC)
Nat. sportive Drapeau : Congo-Brazzaville Congolais (RC)
Naissance 1er juin 1982 (32 ans)
Lieu Paris (France)
Taille 1,82 m (6 0)
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
2001-2006 Drapeau : France Lille OSC 140 (38)
2006-2009 Drapeau : France OGC Nice 022 0(0)
2007 Drapeau : France AS Saint-Étienne 011 0(3)
2007 Drapeau : France Olympique de Marseille 004 0(0)
2007-2008 Drapeau : Qatar Al-Arabi SC 022 (12)
2009-2010 Drapeau : France US Boulogne 017 0(1)
2011-2013 Drapeau : Suisse Lausanne-Sport 073 (17)
2013-2014 Drapeau : Tunisie Club africain 012 0(2)
2014- Drapeau : France Amiens SC 000 0(0)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
2002-2003 Drapeau : France France espoirs 004 0(1)
2009- Drapeau : Congo-Brazzaville Congo[1] 011 0(3)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 4 septembre 2014

Matt Moussilou, né le 1er juin 1982 à Paris, est un footballeur congolais qui évolue au poste d'attaquant à l'Amiens SC.

Il possède également la nationalité française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ses débuts[modifier | modifier le code]

Ce joueur est issu d'une famille d'origine congolaise, installée dans la Cité des 4000 à La Courneuve (Seine-Saint-Denis). À l'âge de 12 ans, il s'inscrit au sein du club de football du Bourget. À l'âge de 15 ans, il commence à évoluer au poste d'attaquant où ses nombreux buts attirent l'attention de clubs formateurs comme le Paris Saint-Germain Football Club ou le LOSC, qu'il choisit l'année suivante pour y finir sa formation puis y signer son premier contrat professionnel en 2001.

Un joueur prometteur[modifier | modifier le code]

Après une apparition éclair sous la direction de Vahid Halilhodžić, Moussilou obtient ses premiers temps de jeu notables sous la direction de Claude Puel en 2002-2003, et participe à trois matches en Coupe Intertoto. Cette première saison est difficile pour lui et se solde par un bilan de 16 matches, 1 but et 1 passe décisive en championnat, et un doublé en Coupe de la Ligue. Le jeune attaquant de vingt ans est pourtant déjà remarqué par Raymond Domenech qui le sélectionne à 4 reprises avec l'équipe de France espoirs.

La saison suivante est celle où il se révèle enfin aux yeux du public. La première partie de saison est pourtant délicate : au début du mois de décembre, il n'a disputé que 4 matchs de championnat (dont 1 comme titulaire) pour un total de 130 minutes de jeu. Mais il explose lors de la deuxième partie de saison en inscrivant pas moins de 7 buts de février 2004 jusqu'à la fin de la saison. Il faut ajouter à ceci deux passes décisives et un autre but en Coupe. Cette saison-là, il est le dernier buteur dans le stade Grimonprez-Jooris (victoire 2-0 contre Bastia le 15 avril 2004).

Moussilou "explose" complètement la saison suivante, avec des débuts en fanfare lors de la coupe Intertoto, au cours de laquelle il inscrit 5 buts en 4 matchs, on le surnomme alors " la fusé humaine " ou " le roi de la mousse". Il confirme lors du reste de la saison : 3 passes et surtout 13 buts en championnat dont un quadruplé contre Istres le 2 avril 2005 lors de la victoire 8-0 de Lille (dont trois buts en 5 minutes, le hat-trick le plus rapide de l'histoire de la L1, battant ceux de Sokrat Mojsov établi en 1971 pour le compte du Stade rennais et de Serge Masnaghetti pour Valenciennes en 1966, tous deux inscrits en 7 minutes), 4 buts en Coupe UEFA, 1 autre contre Lyon en Coupe de la ligue. Élu meilleur joueur du mois d'avril 2005, avec un total de 23 buts, Moussilou est alors un joueur convoité, et un titulaire indiscutable de l'équipe lilloise.

Au cours de cette saison 2004-2005, il est le joueur ayant inscrit le plus de buts toutes compétitions confondues parmi ceux évoluant dans un club de Ligue 1 française, devant Alexander Frei (20 buts), et Pauleta (19 buts).

Son passage à vide[modifier | modifier le code]

Mais après une année et demie au plus haut niveau, Moussilou va connaître ses premières difficultés. Suite à un début de saison 2005-2006 correct, Moussilou perd peu à peu confiance. Auteur de 4 buts après 12 journées, il reste ensuite muet en championnat pendant plusieurs mois. Il perd sa place de titulaire au profit du Nigérian Peter Odemwingie, qui monte en puissance. Alors qu'il avait inscrit 24 buts pour le seul championnat entre janvier 2004 et octobre 2005, Moussilou n'arrive plus à marquer dans cette compétition. Il marque un but en Coupe de la ligue, contre Saint-Étienne. Ceci correspond à son dernier but sous le maillot lillois. Moussilou est ensuite transféré au mercato d'été pour 3,8 millions d'euros à l'OGC Nice, réalisant ainsi la plus grosse acquisition de toute l'histoire de ce club à cette époque.

Sur la Côte d'Azur, il n'arrive cependant pas à marquer un seul but en match officiel. Il n'arrive pas à s'imposer chez les Aiglons et se voit prêté à l'intersaison six mois à l'AS Saint-Étienne où il va tenter de rebondir un an après son dernier but.

Le renouveau de Moussilou ?[modifier | modifier le code]

À l'ASSE, il est surtout remplaçant, ce qui ne l'empêche pas pour autant d'être décisif : il marque un but face à l'AJ Auxerre, permettant à son équipe d'obtenir le nul et mettant fin à plus d'une année passée sans marquer de but. Profitant de la suspension de Bafétimbi Gomis, il est titularisé face au LOSC, son ancien club, contre qui il marque les deux buts de son équipe (Saint-Étienne s'impose 2 à 1). Deux buts 100 % ex-lillois puisque le premier est inscrit suite à une longue passe de l'ancien Lillois Christophe Landrin ; sur le deuxième but, c'est Geoffrey Dernis, un autre ancien Lillois, qui lui fait la passe. Le 15 août 2007, il est prêté (avec option d'achat) par le club niçois à l'Olympique de Marseille pour la saison 2007-2008.

À nouveau prêté[modifier | modifier le code]

Son expérience marseillaise se termine très rapidement. Le 11 novembre 2007, peu utilisé par Albert Emon et Éric Gerets (seulement 4 matchs joués), il est de nouveau prêté, cette fois-ci au Qatar à l'Al Arabi Doha[2]. Pour son premier match avec le club qatari, il marque en permettant ainsi à son équipe d'obtenir un match nul (Al Arabi Doha 1-1 Al Saad). Ses débuts sont remarqués, et Moussilou est considéré comme étant l'un des meilleurs attaquants évoluant au Qatar. C'est ainsi, qu'il intéresse de nombreux clubs français pour la saison prochaine dont l'AC Ajaccio qui serait le club le plus disposé à l'accueillir. Le 8 octobre 2008, il est réintégré à l'OGC Nice.

Le Ballon de plomb 2007[modifier | modifier le code]

Décerné par les cahiers du football, le Ballon de plomb "récompense" les plus grands déboires footballistiques connus par un joueur de la Ligue 1, selon trois critères, les qualités intrinsèques, les choix de carrière et la personnalité.

L'après Nice[modifier | modifier le code]

Le 27 août 2009 il résilie son contrat avec l'OGC Nice.

Le 6 octobre 2009 il signe à Boulogne-sur-Mer un contrat courant jusqu'à la fin de la saison, plus un an renouvelable en cas de maintien du club en Ligue 1.

Le 18 janvier 2011, après être resté six mois sans club, Matt Moussilou signe jusqu'à la fin de la saison en faveur du club suisse de FC Lausanne-Sport, alors en deuxième division suisse, avec option pour une prolongation d'une année supplémentaire. Le club remonte à l'issue de la saison, Matt Moussilou reste au club. Lors de la saison suivante en octobre 2011 le joueur est suspendu 4 matchs pour avoir agressé un joueur adverse sur un parking à l'issue d'un match contre le Servette de Genève suite à des propos déplacés de celui-ci.

L'expérience congolaise[modifier | modifier le code]

Bien que Moussilou ait joué avec l'équipe de France Espoir, le sélectionneur du Congo Brazzaville, Noël Tosi, intéressé par le profil du joueur, décide de convier le joueur à un match amical, avec sa sélection.

Ainsi Moussilou participe au match opposant Le Havre AC au Congo, le 15 août 2006 (5-2 pour Le Havre AC).

Le 12 août 2009 profitant de la nouvelle loi FIFA permettant aux binationaux de jouer avec leurs pays d'origine sans limite d'âge, Moussilou retrouve la sélection congolaise pour un match amical face au Maroc. Il ouvre le score en faveur de son pays permettant au Congo d'obtenir un bon match nul contre le Maroc à Rabat 1-1.

Le Club africain[modifier | modifier le code]

Arrivant à Tunis le dimanche 18 août 2013, il négocie avec les dirigeants du club tunisien, et signe au profit du club un contrat de 2 ans le lundi 19 août 2013.

Il fait une entrée en fanfare avec son club en marquant son premier but lors de son premier match déroulé le 22 août 2013 face au CSHL en amical.

Le 6 octobre 2013, Moussilou entre en cours de jeu dans le match opposant le Club Africain à la Palme Sportive de Tozeur dans le cadre de la 3e journée de championnat et marque alors le but de la victoire pour son équipe à la 90e minute à l'occasion de sa première apparition officielle.

De retour en France[modifier | modifier le code]

Le 3 septembre 2014, il revient en France en signant à l'Amiens SC pour une saison avec un autre en option[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupes d’Europe Sélection Drapeau : Congo-Brazzaville Congo
2001 - 2002 Lille OSC Drapeau de la France France 1 match - - -
2002 - 2003 Lille OSC Drapeau de la France France 16 matchs / 1 but 6 matchs / 2 buts 6 matchs -
2003 - 2004 Lille OSC Drapeau de la France France 22 matchs / 7 buts 2 matchs / 1 but - -
2004 - 2005 Lille OSC Drapeau de la France France 34 matchs / 12 buts 3 matchs / 1 but 14 matchs / 9 buts -
2005 - 2006 Lille OSC Drapeau de la France France 25 matchs / 4 buts 3 matchs / 1 but 8 matchs -
2006 - 2007 OGC Nice Drapeau de la France France 19 matchs 3 matchs -
AS Saint-Étienne Drapeau de la France France 11 matchs / 3 buts - - -
2007 - 2008 Olympique de Marseille Drapeau de la France France 4 matchs - - -
Al Arabi Doha Drapeau du Qatar Qatar 20 matchs / 11 buts 2 matchs / 1 but - -
2008 - 2009 OGC Nice B (CFA2) Drapeau de la France France - - - 1 match
2009 - 2010 US Boulogne Drapeau de la France France 15 matchs / 1 but 2 matchs - 1 match / 1 but
2010 - 2011 FC Lausanne-Sport Drapeau de la Suisse Suisse 12 matchs / 3 buts - - 2 matchs
2011 - 2012 FC Lausanne-Sport Drapeau de la Suisse Suisse 27 matchs / 8 buts - - 3 matchs, 2 buts
2012 - 2013 FC Lausanne-Sport Drapeau de la Suisse Suisse 30 matchs / 6 buts - - 1 match
2013 - 2014 Club africain Drapeau de la Tunisie Tunisie 12 matchs / 2 buts 0 match - 0 matchs / 0 buts

Dernière mise à jour le 4 septembre 2014

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fiche de Moussilou sur national-football-teams.com
  2. Al-Arabi : Arrivée de Moussilou, Mercato365.com, 11/11/07
  3. « Matt MOUSSILOU rejoint l’Amiens SC », sur amiensfootball.com,‎ 3 septembre 2014

Liens externes[modifier | modifier le code]