Maryse Gaudreault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Maryse Gaudreault (6 juillet 1959 à Québec - ) est une femme politique canadienne. Lors d'une élection partielle tenue le 12 mai 2008, elle est devenue députée de la circonscription de Hull à l'Assemblée nationale du Québec, et a été réélue aux élections générales de 2008, de 2012 et de 2014, toujours sous la bannière du Parti libéral du Québec. En mai 2014, elle a été élue par ses collègues au poste de deuxième vice-présidente de l'Assemblée nationale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maryse Gaudreault habite la région de l’Outaouais depuis près de trente ans. Elle est mère de deux jeunes femmes extraordinaires, Kamille et Eva. Femme engagée et dynamique, Madame Gaudreault compte de nombreuses années d'expérience dans le domaine de la philanthropie ainsi que plusieurs années de bénévolat au sein de différents organismes communautaires de sa région.

Maryse Gaudreault a obtenu en 1977 un diplôme en informatique de l' Institut de data processing de Québec. Elle a par la suite travaillé pour différents organismes: l'Association canadienne pour l'avancement des femmes et du sport de 1987 à 1993, la Fédération canadienne pour l'alphabétisation en français de 1993 à 1995, et la Fondation du CHSLD de Hull de 1998 à 2000. Membre de l'Association libérale de Hull depuis 1999, elle a été à partir de 2000 conseillère politique et attachée de presse du député de Hull, Roch Cholette, jusqu'à la démission de celui-ci en avril 2008. Elle s'est portée candidate à sa succession et a été élue le 12 mai suivant.


Elle est nommée ensuite au poste d’adjointe parlementaire à la ministre de la Culture, des Communications et de la Condition féminine. Aux élections générales du 8 décembre 2008, elle est réélue et nommée adjointe parlementaire au ministre des Relations internationales. En 2009, elle est nommée commissaire à la Commission spéciale sur la question de mourir dans la dignité pour ensuite être nommée présidente de cette commission en novembre 2010. Suite à sa réélection en septembre 2012, elle est nommée au poste de porte-parole de l’Opposition officielle pour la Condition féminine jusqu’en mars 2014, moment où l’Assemblée nationale est dissoute. C’est en avril de la même année qu’elle est réélue pour une quatrième fois consécutive par les citoyens et citoyennes du comté de Hull.

Depuis le 20 mai dernier, elle exerce la fonction de vice-présidente de l’Assemblée nationale suite à l’appui unanime de l’ensemble des parlementaires qui siègent au Parlement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

1. "Maryse Gaudreault, députée de Hull" Site web de l'Assemblée Nationale. (2014)