Eleanor Boardman

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Eleanor Boardman

Description de l'image  Eleanorboardman.jpg.
Nom de naissance Eleanor Boardman
Naissance
Philadelphie, Pennsylvanie (États-Unis)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 93 ans)
Santa Barbara, Californie (États-Unis)
Profession Actrice
Films notables La Foule
Bardelys the magnificent

Eleanor Boardman (Philadelphie, Pennsylvanie, - Santa Barbara, Californie, ) était une actrice américaine du cinéma muet.

Biographie[modifier | modifier le code]

À quinze ans, elle pose dans des films publicitaires pour la Eastman Kodak Company. Elle obtient un contrat en 1922 avec la Goldwyn Pictures et s'installe à Hollywood. Rapidement, elle se tourne vers la Metro-Goldwyn-Mayer mais est souvent insatisfaite des rôles qui lui sont attribués. Il faut attendre La Foule de King Vidor en 1928 pour qu'elle trouve un rôle à sa convenance. Cependant, comme de nombreuses stars du muet, le passage au cinéma parlant s'avère difficile, voire fatal pour sa carrière. She Goes to War (1929) de Henry King est un échec pour l'actrice.

King Vidor, récemment divorcé de l'actrice Florence Vidor, l'épouse en 1926. Eleanor lui donne deux filles, Antonia en 1927 et Belinda en 1930. Mais le couple ne s'entend pas. Ils se séparent la même année et entament une difficile procédure de divorce. Elle tourne encore quelques films jusqu'en 1935 qui ne parviennent pas à donner un nouvel essor à sa carrière, puis se retire.

Par la suite, elle part en Europe, rencontre Harry d'Abbadie d'Arrast, un assistant de Charlie Chaplin, qu'elle épouse en 1940. Ils resteront mariés jusqu'à la mort d'Harry en 1968. Elle décide ensuite de repartir aux États-Unis où elle s'éteint en 1991 à l'âge de 93 ans.

Eleanor Boardman a son étoile sur le Walk of Fame au 6922, Hollywood Boulevard.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • 500 stars d'Hollywood et d'ailleurs, Ed. Gründ, Paris, 1985

Liens externes[modifier | modifier le code]