Maratá

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maratá
Administration
Pays Drapeau du Brésil Brésil
Région Sud
État Rio Grande do Sul Rio Grande do Sul
Langue(s) portugais
Maire Gilberto Reidel
Code postal 95 768-000
Fuseau horaire
Heure d'été
UTC-3
UTC-2
Indicatif 51
Démographie
Gentilé Maratense
Population 2 444 hab.[1] (01-04-2007)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 29° 32′ 58″ S 51° 33′ 16″ O / -29.549575, -51.55446389 ()29° 32′ 58″ Sud 51° 33′ 16″ Ouest / -29.549575, -51.55446389 ()  
Altitude 40 m
Superficie 8 000 ha = 80 km2
Divers
Site(s) touristique(s) Cascades.
Fondateur
Date de fondation
Loi d'État nº 9622/92
20 mars 1992
Localisation
Localisation de Maratá sur une carte
Localisation de Maratá sur une carte

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte administrative du Brésil
City locator 14.svg
Maratá

Géolocalisation sur la carte : Brésil

Voir la carte topographique du Brésil
City locator 14.svg
Maratá
Liens
Site web http://www.maratars.com.br

Maratá est une ville brésilienne de la mésorégion métropolitaine de Porto Alegre, capitale de l'État du Rio Grande do Sul, faisant partie de la microrégion de Montenegro et située à 80 km au nord-ouest de Porto Alegre. Elle se situe à une latitude de 29º 32' 59" sud et à une longitude de 51º 33' 16" ouest, à 40 m d'altitude. Sa population était estimée à 2 444 en 2007, pour une superficie de 80 km². L'accès s'y fait par la RS-411.

Maratá est un mot indigène qui désigne le lieu où entrent en confrontation les éléments eau et terre, dans un combat éternel en hommage à la mère Nature.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'histoire de la future Maratá commence quand des immigrants allemands s'installent sur les rives du rio Maratá en 1857, attirés par la fertilité du sol. Ces colons avaient mis en place un système de navigation sur le rio Maratá jusqu'au rio Caí et Porto Alegre pour pouvoir écouler leur production agro-pastorale. En 1906, la commune prit un nouvel essor avec la mise en activité de la ligne de chemin de fer São Leopoldo - Caxias do Sul. Après la fermeture de cet axe dans les années 1970, la localité va entrer dans une période de stagnation jusqu'à l'émancipation en municipalité, en 1992.

Économie[modifier | modifier le code]

Le secteur primaire représente 64,60 % de l'activité de Maratá, avec les élevages de porcs, de cochons de lait, de poulets, la production d'œufs et de lait, et la culture d'acacia noir, d'eucalyptus et la citriculture (orange et bergamote).

Le secteur secondaire, 29,31 %. La principale industrie est une filiale de l'entreprise Jacob, la marque de chaussures pour homme Kildare. Elle représente plus de 90 % de l'activité industrielle de la commune. On y trouve aussi une distillerie de cachaça et une fabrique d'huiles essentielles.

Le secteur tertiaire, 5,69 %.

Villes voisines[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]