Maelbeek (ruisseau)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

50° 50′ 17″ N 4° 22′ 47″ E / 50.838, 4.3796

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maelbeek.
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Maalbeek (ruisseau).
le Maelbeek
Source du Maelbeek dans le petit étang de l'abbaye de la Cambre.
Source du Maelbeek dans le petit étang de l'abbaye de la Cambre.
Caractéristiques
Longueur ?
Bassin ?
Bassin collecteur l'Escaut
Débit moyen ?
Cours
Se jette dans la Senne
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Belgique Belgique

Le Maelbeek (en néerlandais : Maalbeek) est un ruisseau de Belgique, affluent de la Senne et sous-affluent de l'Escaut par la Dyle et le Rupel.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom « Maelbeek » vient des mots néerlandais « maal » (moulin) et « beek » (ruisseau). L'étymologie de Molenbeek est la même que pour le Maelbeek.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Maelbeek prend sa source au sud de Bruxelles sur le territoire des communes actuelles d'Ixelles et d'Etterbeek, puis traverse Saint-Josse-ten-Noode. Son confluent avec la Senne est situé à Schaerbeek. Depuis sa source à l’abbaye de la Cambre, il coulait à ciel ouvert parmi les prairies et traversait cinquante-huit étangs, notamment ceux d’Ixelles. De nombreux moulins et ateliers s’étaient établis sur ses rives.

Le bassin du Maelbeek est caractérisé par des pentes très fortes qui provoquent des crues brutales. Après la création de certains quartiers, le ruisseau, devenu torrentiel lors d’orages, provoquait des inondations et compromettait la salubrité publique. Le ruisseau fut voûté en 1872 et enfermé dans un pertuis.

De nos jours subsistent six étangs, ceux de l'abbaye de La Cambre, d'Ixelles (au nombre de deux), du parc Léopold, du square Marie-Louise et du parc Josaphat.

Cours d'eau au nom similaire[modifier | modifier le code]

En Région flamande il existe nombre de ruisseaux dénommés Maalbeek. Dans la région bruxelloise, il en existe un autre à Grimbergen et la Kleine Maalbeek (Petit Maalbeek) coule à Kraainem.

En plus du Molenbeek traversant la commune de Molenbeek-Saint-Jean, deux autres coulent à Beersel et Laeken.

Postérité[modifier | modifier le code]

Une station de métro de Bruxelles porte le nom de Maelbeek.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]