Dendre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 02′ 42″ N 4° 05′ 21″ E / 51.0449, 4.08903

Dendre
((nl) Dender)
La Dendre orientale à Rebaix
La Dendre orientale à Rebaix
Image illustrative de l'article Dendre
Caractéristiques
Longueur 69 km
Bassin 1 384 km2
Bassin collecteur Escaut
Débit moyen ?
Régime pluvial océanique
Cours
Confluence Escaut
· Localisation Termonde
Géographie
Pays traversés Drapeau de la Belgique Belgique
Régions traversées Wallonie, Flandre

La Dendre (en néerlandais Dender) est une rivière de Belgique, affluent de rive droite de l'Escaut.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Dendre est constituée de deux branches-mères, la Dendre Occidentale qui prend sa source près de Barry (entité de Tournai), passe par Pipaix près de Leuze-en-Hainaut, et Ligne village de Ath et la Dendre Orientale qui prend sa source à Jurbise passe par Lens, dans la province de Hainaut. Elles se réunissent à Ath pour former la Dendre canalisée. La Dendre se dirige dès lors vers le nord.

Elle a une longueur de 69 km et conflue avec l'Escaut à Termonde. La surface de son bassin versant est de 1 384 km2[1].

Entre Termonde et Alost, la Dendre est navigable aux bateaux d'un gabarit de 600 tonnes. Entre Alost et Ath, le gabarit admis est de 300 tonnes (Spits / Freycinet). La navigation peut se prolonger via le canal Ath - Blaton, qui est au même gabarit, constituant une liaison Escaut - Borinage. En 2014, l'envasement rend toutefois cette capacité toute théorique, avec un tirant d'eau admissible descendant à 1,6m par endroits. La navigation de plaisance reste donc la principale utilisation de cette infrastructure.

L'écluse de connexion à l'Escaut à Termonde a été portée au gabarit de 1350t. Le projet étant de faire de même avec celle de Denderbelle, de sorte que ce gabarit deviendrait praticable jusqu'à Alost (ou une écluse 300 tonnes est installée en plein centre ville).

Histoire[modifier | modifier le code]

La Dendre était dans l'Antiquité une des limites de la partie belge de la grande Forêt charbonnière, l'autre limite étant la Nèthe.

Les 15 et 16 mai 1940, l'armée belge alignée sur l'armée française, toutes deux en retraite, livra une bataille d'arrêt contre l'armée allemande avant de se retirer vers l'Escaut et la Lys.

Affluents[modifier | modifier le code]

Affluents Rive Localité
La Sille droite Isières, Hainaut
Le Trimpont gauche Papignies, Hainaut
L'Ancre gauche Lessines, Hainaut
La Marcq droite Deux-Acren, Hainaut
Le Molenbeek gauche Zandbergen, Flandre-Orientale
Le Bellebeek droite Teralfene, Brabant
Le Molenbeek-Ter Erpenbeek droite Alost, Flandre-Orientale
Le Steenbeek droite Denderbelle, Flandre-Orientale

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.volvanwater.be/deel-bekkenbeheerplannen/06_DEN_BBP_Fvertaling.pdf [PDF]