Louise-Hippolyte de Monaco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louise
Portrait de la princesse Louise-Hippolyte de Monaco, par ou d'après Jean-Baptiste van Loo.
Portrait de la princesse Louise-Hippolyte de Monaco, par ou d'après Jean-Baptiste van Loo.
Titre
4e princesse de Monaco
20 janvier 173129 décembre 1731
(&&&&&&&&&&&&034311 mois et 9 jours)
Prédécesseur Antoine Ier
Successeur Jacques Ier
Biographie
Hymne royal Hymne monégasque
Dynastie Maison Grimaldi
Nom de naissance Luisa Ippòlita Grimaldi
Date de naissance 10 novembre 1697
Lieu de naissance Paris (France)
Date de décès 29 décembre 1731 (à 34 ans)
Lieu de décès Paris (France)
Père Antoine Ier
Mère Marie de Lorraine
Conjoint Jacques de Goyon de Matignon
Enfant(s) Prince Antoine-Charles Grimaldi
Prince Honoré Grimaldi, marquis des Baux
Prince Charles Grimaldi
Prince François-Charles Grimaldi
Prince Charles-Maurice Grimaldi

Louise-Hippolyte de Monaco
Princes de Monaco

La princesse Louise-Hippolyte de Monaco, née le 10 novembre 1697 et décédée le 29 décembre 1731 à Monaco, fut princesse souveraine de Monaco. Elle mourut prématurément en 1731 après onze mois de règne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines familiales[modifier | modifier le code]

Louise-Hippolyte Grimaldi, princesse de Monaco est la fille du prince Antoine Ier et de Marie de Lorraine (12 août 1674-30 octobre 1724), elle-même fille de Louis Ier d'Armagnac (fils d’Henri de Lorraine-Harcourt) et de Catherine de Neufville de Villeroi.

Princesse héritière[modifier | modifier le code]

N'ayant pas de fils, le prince Antoine décide, en accord avec Louis XIV, que le futur mari de sa fille devrait adopter le nom des Grimaldi et pourrait régner conjointement avec la princesse son épouse.

Louise-Hippolyte accède au trône à la mort de son père le 20 janvier 1731.

Mariage et enfants[modifier | modifier le code]

Après l'échec de la proposition d'union avec le chevalier Grimaldi d'Antibes[1], elle épouse le 20 octobre 1715 Jacques Goyon de Matignon, comte de Torigni (1689-1751), futur Jacques Ier. Il possède plusieurs terres autour de Cherbourg, Saint-Lô et les îles Chausey. Ils ont ensemble cinq enfants.

Nom Naissance Décès
1. Antoine-Charles
2. Honoré (Honoré III) 1720 1795
3. Charles 1722 1749
4. François-Charles 1726 1743
5. Charles-Maurice 1727 1790

Une union malheureuse[modifier | modifier le code]

Le mariage est très malheureux car le nouveau prince préfère vivre à Versailles et multiplier les infidélités. Il se soucie peu de son épouse, isolée à Monaco. Pourtant Louise-Hippolyte est très amoureuse de son mari, comme en témoignent de nombreuses lettres conservées jusqu'à aujourd’hui.

Fin de vie[modifier | modifier le code]

Elle meurt à l'âge de 34 ans et son mari se fait introniser sous le nom de Jacques Ier de Monaco avant d’abdiquer en faveur de son fils Honoré deux ans plus tard, qui devient à l'âge de 13 ans souverain sous le nom d'Honoré III.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Armoiries[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Armoiries de Monaco et Armorial des Grimaldi.
Blason Blasonnement :
Fuselé d'argent et de gueules.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.grimaldi.org/fr/histoire/monaco.asp

Articles connexes[modifier | modifier le code]