Liaison équipotentielle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une liaison équipotentielle est une protection permettant de garantir l'absence de potentiel électrique entre des éléments conducteurs d'électricité (charpente, sol humide, etc.) . Cela est réalisé à l'aide d'un ou plusieurs fils électrique en cuivre ou en aluminium, afin de limiter les différences de potentiel.

Interconnexion des fils de protection au niveau du puits de terre.
Tableau d’interconnexion des mises à la terre

Objet[modifier | modifier le code]

Des différences de potentiel (DDP) peuvent être provoquées par un ou des défauts entre des éléments conducteurs du bâtiment mais aussi par induction lorsque le temps est orageux ou que la foudre est sur le point de tomber à proximité. La liaison équipotentielle a pour objectif d'éviter la propagation de potentiel électrique, pour garantir la sécurité des occupants et protéger les appareils sensible aux IEM.

On distingue deux types de liaisons équipotentielles : La liaison équipotentielle principale et La liaison équipotentielle locale.

La liaison équipotentielle principale[modifier | modifier le code]

La liaison dite équipotentielle principale se trouve a l'entrée d'un bâtiment[N 1] de la manière suivante:

  • En créant une connexion électrique de tous les éléments métalliques du bâtiment tel que toutes les canalisations d'alimentation d'eau, de gaz ou de chauffage accédants au bâtiment[N 1] ainsi que toutes les pièces de la charpente métallique de ce même bâtiment[N 1],[1],
  • En reliant cette liaison équipotentielle à la terre du bâtiment[N 1].

La liaison équipotentielle locale[modifier | modifier le code]

Salle de bain et salle d'eau[modifier | modifier le code]

Chaque salle de bain doit comporter une liaison équipotentielle locale, qui relie entre eux les éléments métalliques (canalisations, châssis des appareils sanitaires, etc.). De ce fait les éléments suivants doivent être impérativement reliés à la liaison équipotentielle:

  • baignoire métallique[2],
  • Armoire métallique,
  • Dormant de porte ou de fenêtre métallique,
  • structure de faux-plafond métallique,
  • etc.

Cette liaison équipotentielle doit elle-même être reliée au conducteur de protection (« fil de terre* »)[1] pour neutraliser tout potentiel électrique direct (court-circuit) ou induit (foudre).

Attention 
aucun appareil avec prise de terre ne doit être amené dans la salle d'eau. Tous les appareils, alimentés en électricité, utilisés dans la salle d'eau doivent avoir une double isolation[N 2],[1]. Tous les appareils électriques, fixes ou mobiles, utilisés dans la salle d’eau (prises et lumière) doivent être protégés par des disjoncteurs différentiels 30 mA[3] ou être muni d'un transformateur d'isolement pour tous les appareils électriques (prises et lumières) utilisés.

Pièces métalliques sous la toiture[modifier | modifier le code]

Afin d’éviter tout risque de tensions parasites dans les pièces métalliques installées dans les combles d'une maison, elles doivent être reliées entre elles et reliées à la terre du bâtiment. Se méfier tout particulièrement des faux-plafonds à structures métalliques non visibles mais situées à proximité de la toiture. Sans cette liaison, en cas de temps orageux ces pièces métalliques pourraient être à une tension élevée par induction et même sans contact direct de la foudre. Si ces pièces métalliques ne sont pas reliées a la terre un risque d’électrocution existe même sans défaut dans l'installation électrique.

Autres pièces métalliques[modifier | modifier le code]

Toutes les pièces métalliques d'un bâtiment (entre autres les chemins de câbles métalliques) doivent faire partie de la liaison équipotentielle et être reliés à la Terre, afin d'éviter toute tension parasite qui pourrait :

  • devenir dangereuse pour les occupants ;
  • servir d'antenne pour les rayonnements électromagnétiques (dont la foudre).

Section des fils[modifier | modifier le code]

Afin de garantir l'intégrité de la liaison équipotentielle, il est nécessaire que la section d'un fil de mise à la terre soit identique à celle des fils d'alimentation électrique, afin de supporter l'intensité maximale du défaut électrique. La section des fils d’interconnexion doit être identique à celle de l’alimentation électrique la plus importante du lieu a protéger (que ce soit dans une pièce, un bâtiment ou un site).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d une maison ou un appartement
  2. Logo représentant un double carré et pas de fil de terre dans la prises électrique de l'appareil

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Liaison Équipotentielle Sur le site mirelec.fr - consulté le 16 avril 2012
  2. Liaison équipotentielle supplémentaire dans chaque local contenant une baignoire ou une douche, sur le site promotelec-services.com
  3. [PDF] Sécurité électrique, sur le site physichim34.com

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles Connexes[modifier | modifier le code]