Régime de neutre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le régime de neutre correspond au mode de liaison à la terre, du « neutre » d'un réseau triphasé afin de déterminer le type de liaison entre l'un et l'autre.

NB: La confusion entre les régimes de neutre et le schéma de liaison à la terre est courante bien qu'ils répondent à des objectifs différents.

Types de régimes de neutre[modifier | modifier le code]

En électricité, un régime de neutre définit la façon dont est raccordée à la terre le point central du secondaire d'un transformateur « triphasé en étoile ».

Il existe cinq régimes de neutre différents :

  1. neutre isolé ou flottant (aucune connexion entre le neutre et la terre)[1];
  2. mise à la terre par résistance, ou impédance de compensation[1] ;
  3. mise à la terre par réactance faible (mise à la terre des perturbations très rapide, par ex. : foudre)[1] ;
  4. mise à la terre par réactance de compensation[1],[2],, pour atténuer l'effet capacitif des lignes HT ;
  5. mise à la terre directe (non utilisé sur les réseaux européens moyenne et haute tension)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Guide de la protection, sur le site mt.schneider-electric.be - consulté le 25 octobre 2012
  2. [PDF] Régime de neutre compensé : Spécification du système d’accord automatique pour l’impédance de compensation - Fiche technique sur le site d'EDF, octobre 2001

Article connexe[modifier | modifier le code]