Les Vikings

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Viking (homonymie).

The Vikings

Titre québécois Les Vikings
Réalisation Richard Fleischer
Scénario Calder Willingham
Dale Wasserman (adaptation)
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Aventure
Guerre
Historique
Sortie 1958
Durée 116 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Vikings (The Vikings) est un film américain de Richard Fleischer sorti en 1958.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vers 900, les Vikings menés par leur chef Ragnar ravagent régulièrement la Northumbrie en Angleterre. Lors d'une attaque, le roi d'Angleterre est tué et Ragnar viole la reine Enid. De cette union illégitime naîtra Erik, élevé par des moines car il était fils de Viking . Erik et Einar (le fils légitime de Ragnar), ignorant leur parenté, se voueront une haine farouche. L'existence d'Erik est connue dans le royaume, mais un frère du roi prend le pouvoir à la place d'Erik qui aurait dû hériter du trône. Un noble gallois dont les terres sont épargnées par les Vikings, devenant suspect aux yeux du roi, va se réfugier auprès de Ragnar pour lui donner les renseignements cartographiques de l'Angleterre devant permettre une expédition de grande envergure des Vikings. Une lutte fratricide naît entre Erik et Einar pour la conquête de Morgana.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

Château de Fort-la-latte, lieu du tournage.

Errata: il s'agit bien de Fort La Latte pour les scènes finales de bataille, mais toutes les scènes "nordiques" ont été tournées en Norvège (les paysages ne peuvent pas être ceux de l'Istrie!). Pour les scènes avec bateaux (longboats, drakkars) il s'agit du Naerøfjord (dans le Sognefjord) , pour celles au village c'est sur les bords du Maurangsfjord (dans le Hardangerfjord). Voir www.movie-locations.com/movies/v/Vikings.html

  • La séquence du château fort fut tournée en France au château de Fort-la-Latte.
  • Ernest Borgnine qui joue le père de Kirk Douglas est en réalité son cadet de plus d'un mois.
  • Le dessin animé qui débute et clôt le film est inspiré de la tapisserie de Bayeux.
  • Anachronisme donc, puisque la tapisserie relate essentiellement la bataille d'Hastings et la victoire de Guillaume le Conquérant (descendant de Vikings) sur Harold d'Angleterre ...en 1066.
  • Les trois drakkars furent construits sur le modèle d'un vrai navire exposé au Musée des bateaux vikings d'Oslo. Ils durent être modifiés car l'homme des années 1960 était sans doute plus grand qu'un « viking moyen ».
  • Une série télévisée Tales of the Vikings fut tournée après le succès du film.

Analyse[modifier | modifier le code]

De l'avis unanime, le film est techniquement très réussi. L'assaut du château est une référence du genre, et pourtant le cinéma en offre de nombreux exemples. On suit l'histoire facilement, la psychologie des personnages est simpliste et conventionnelle.

L’authenticité historique laisse plutôt à désirer : en l'an 900, les châteaux-forts étaient loin de ressembler à celui qu'on voit.

On observe que le rôle de Tony Curtis, qui campe le personnage d'Erik, va magnifier la notion du sang et de la nation d'origine et combattre l'esprit du mal. Issu de sang royal, élevé en terre barbare, il retournera dans sa terre originelle pour y restaurer le bien et la paix.

Le très grand succès du film lui a valu une imitation, Les Drakkars, sensiblement inférieure (notamment par le budget).

Liens externes[modifier | modifier le code]