Les Tuniques écarlates

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Tuniques écarlates

Titre original North West Mounted Police
Réalisation Cecil B. DeMille
Scénario C. Gardner Sullivan
Alan Le May
Jesse Lasky Jr.
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film d'aventure
Sortie 1940
Durée 126 minutes (2 h 06)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Tuniques écarlates (North West Mounted Police) est un film américain réalisé par Cecil B. DeMille, sorti en 1940.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Au Canada, en 1885. Dan Duroc et Jacques Corbeau, deux métis, tentent de pousser leur peuple à une nouvelle rébellion, plusieurs années après l'écrasement d'une première révolte conduite par Louis Riel. La police montée canadienne, dont les hommes sont surnommés 'Les tuniques rouges' à cause de leur uniforme, tente de maintenir l'ordre. Dusty Rivers arrive du Texas dans le but d'arrêter Jacques Corbeau pour meurtre, et s'associe alors aux tuniques rouges.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Et, parmi les acteurs non crédités :

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Il s'agit du premier film de Cecil B. DeMille en technicolor, et de la deuxième collaboration entre le réalisateur et la star Gary Cooper. Ils tourneront encore deux films ensemble par la suite, L'Odyssée du docteur Wassell et Les Conquérants d'un nouveau monde (où ils retrouvent Paulette Goddard, cette fois-ci en vedette).
  • Le réalisateur use d'un procédé efficace dans son film, celui de faire apparaître la vedette très tard, suscitant ainsi la curiosité du spectateur sur la façon dont elle va apparaître à l'écran. Ainsi Gary Cooper fait son entrée, à cheval, au bout de vingt minutes de film juste avant que les portes de la caserne ne se ferment pour la nuit. L'idée était d'autant plus efficace que Gary Cooper était alors une énorme star et que le film reposait sur ses épaules.
  • À noter que c'est aussi le premier film en couleurs de Gary Cooper.
  • Un jeune acteur fait ses débuts devant la caméra de Cecil B. DeMille : il s'agit de Robert Ryan, qui a un petit rôle. L'acteur se distinguera par la suite dans des classiques tels que La Horde sauvage ou Les Douze Salopards.

Liens externes[modifier | modifier le code]

(en) Les Tuniques écarlates sur l’Internet Movie Database