Le Signe de la croix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Signe de la croix

Titre original The Sign of the Cross
Réalisation Cecil B. DeMille
Scénario Sidney Buchman
Waldemar Young
Acteurs principaux
Sociétés de production Paramount Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Film historique
Sortie 1932
Durée 122 minutes (2 h 02)

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Le Signe de la croix (The Sign of the cross) est un film américain réalisé par Cecil B. DeMille, sorti en 1932.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Rome est en feu depuis trois jours. Du haut de son palais impérial Néron contemple le brasier, fomenté par lui, tout en composant un poème. Mais aux cris d’effroi qui s’élèvent des rues embrasées, des clameurs de haine et de révolte surgissent, l’incendie est criminel et le peuple de Rome réclame les responsables. Tigellinus, capitaine des gardes de l’empereur, suggère à Néron d'attribuer aux chrétiens la responsabilité de l’incendie. Aussitôt le peuple exige vengeance et tous les chrétiens sont pourchassés par les soldats romains.
Lors d’une vindicte populaire, la jeune chrétienne Marcia est sauvée in extremis par Marcus Superbus, préfet de Rome, qui fait disperser la foule. S’inquiétant désormais du sort de la jeune femme, Marcus va tomber amoureux d’elle. Informée de la liaison de son favori Marcus, Poppée, l’épouse de Néron, va vouer une haine farouche envers Marcia. Un ordre général d'extermination est promulgué, traqués les chrétiens se cachent et se réunissent en secret. Lors d’une réunion, Tigellinus et ses soldats surgissent massacrant un bon nombre de chrétiens. Les survivants, dont fait partie Marcia, sont emmenés en prison. Malgré les manigances de Poppée pour le distraire, Marcus arrive à sauver une nouvelle fois Marcia. Il l’enlève et la mène à son palais. Dans un effort pour la convertir aux plaisirs de son monde, il lui demande d’abandonner ses croyances, elle refuse et veut partager le sort des siens. Soudain Tigellinus apparaît sur l’ordre de Néron pour arrêter la jeune fille. Marcus se rend chez Poppée et lui demande d’intervenir auprès de l’empereur pour sauver la jeune chrétienne. Celle-ci refuse, Marcus sollicite alors auprès de Néron la grâce de Marcia, mais Poppée persuade son époux de ne pas lui accorder. Dès lors, Marcia et ses compagnons d’infortune sont destinés aux arènes.
Le spectacle est annoncé sous les clameurs de la foule. Néron est installé aux premières loges aux côtés de l’impératrice. Et l’horreur s’accomplit, après les combats de gladiateurs les chrétiens sont livrés aux tigres et aux lions. Par décision de Néron, Marcia sera livrée la dernière aux fauves. Désespéré, Marcus la rejoint dans les geôles et la supplie une dernière fois d’abjurer sa foi pour sauver sa vie. Devant sa sérénité et sa certitude d’une autre vie, Marcus se rallie à sa foi et décide de l’accompagner dans la mort.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Acteurs non crédités :

Liens externes[modifier | modifier le code]