Forfaiture (film, 1915)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Forfaiture.
The Cheat
Image du film.

Forfaiture (The Cheat) est un film américain de Cecil B. DeMille de 1915

Synopsis[modifier | modifier le code]

Edith Hardy, femme de la haute société, perd en Bourse les dix mille dollars de l'organisation caritative dont elle est trésorière. Devant les rendre, elle demande à un ami, Haka Arakau, riche collectionneur birman surnommé le "roi de l'ivoire", de les lui prêter. Amoureux d'elle, il accepte si elle se donne à lui. A contre-cœur, le marché est conclu. Entre-temps, l'époux, Richard Hardy, ayant gagné de grosses sommes en spéculant, elle lui demande l'argent, prétendant devoir rembourser des dettes de bridge. N'ayant plus besoin de l'argent du Birman, elle refuse de payer sa dette "en nature" et cherche à lui rendre son chèque. Haka, fou furieux, la marque à l'épaule avec son poinçon de collectionneur. En se défendant, elle le blesse par balle et s'enfuit. Richard, qui avait trouvé la conduite de sa femme suspecte et qui l'avait suivie chez Haka, trouve le blessé, l'arme, le chèque et comprend tout. La police arrive. Le mari s'accuse de la tentative de meurtre. Un procès s'ensuit où Richard risque d'être condamné. À la dernière minute, le verdict rendu, devant toute la haute société venue assister au procès d'un des siens, Edith dévoile son épaule marquée, se justifiant ainsi d'avoir tiré sur le Birman. Haka échappe de peu à un lynchage par le public. Le jury acquitte le mari.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Parmi les acteurs non crédités

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Le sujet du film était très audacieux pour l'époque, avec la scène du fer rouge, « où Sessue Hayakawa imprime son cachet brûlant sur l'épaule violée de Fanny Ward », écrit Louis Delluc. À noter aussi l'utilisation de clairs-obscurs révolutionnaires, qui sera appelée par la suite le « Lasky Lighting », du nom du studio de production.
  • Remake français : Forfaiture de Marcel L'Herbier en 1937, où Sessue Hayakawa reprend son rôle, en français.
  • Remakes aux États-Unis: en 1923 avec Pola Negri, et en 1931 avec Tallulah Bankhead[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les films-clés du cinéma, Ed. Bordas, 1994

Voir aussi[modifier | modifier le code]