Les Trois Accords

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les Trois Accords

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Les Trois Accords aux FrancoFolies de Montréal, le 19 juin 2010.

Informations générales
Pays d'origine Drapeau du Canada Canada
Genre musical Rock
Années actives 1997 - Aujourd’hui
Site officiel www.lestroisaccords.com
Composition du groupe
Membres Pierre-Luc Boisvert (basse)

Charles Dubreuil (batterie)
Alexandre Parr (guitare et voix)
Simon Proulx (guitare et voix juvénile)

Anciens membres Olivier Benoit

Les Trois Accords est un groupe rock québécois.

Formation du groupe et carrière[modifier | modifier le code]

Formé en 1997 par Olivier Benoit et Simon Proulx, le groupe compte actuellement[Quand ?] quatre membres (Olivier Benoit s'est consacré à la gérance du groupe de 2009 à 2011), presque tous originaires de Drummondville et de sa région (Saint-Cyrille-de-Wendover et Wickham) :

  • Pierre-Luc Boisvert (basse, 2001)
  • Charles Dubreuil (batterie, 2001)
  • Alexandre Parr (guitare et voix, 1999)
  • Simon Proulx (guitare et voix juvénile, 1997)

Débuts des Trois accords : démos et Gros Mammouth Album[modifier | modifier le code]

En 2004, l'album Gros Mammouth Album Turbo est lancé. Il contient, entre autres, une version légèrement modifiée de leur balade à succès aux accents country-western Saskatchewan ainsi que la chanson Loin d'ici. La production de l'album était appuyée cette fois par Indica. En juin 2005, la chanson Hawaïenne — qui les a fait connaître dans l'ensemble du Québec — sort en single en France.

Le succès de ce premier album a dépassé considérablement les attentes du groupe qui n'envisageait pas au départ faire carrière dans la musique. Plusieurs des membres poursuivaient alors des études universitaires. Après quelques difficultés en raison à leur statut d'artistes indépendants, les Trois Accords réussissent toutefois — suite au succès considérable de Hawaïenne — à faire jouer leurs chansons dans la plupart des grandes radios du Québec.

Les portes de la gloire s'ouvrant à eux, ils se lancent dans une longue tournée à bord de leur fameuse Suzuki Jimny verte à travers les routes canadiennes. Le début d'une carrière prometteuse se profile...

Le style musical des Trois Accords et Grand champion[modifier | modifier le code]

Le deuxième album des Trois Accords, Grand champion international de course est lancé le 5 septembre 2006. Très attendu, cet album ne rompt pas avec le style rock-pop de Gros Mammouth et se montre encore plus audacieux dans l'écriture. Le premier clip issu de ce dernier album est celui de la pièce Grand Champion[1]. Le deuxième extrait en est Tout nu sur la plage. Ce dernier album est sans conteste un succès pour Les Trois Accords qui sont entrés en première place dans les ventes la première semaine.

Plusieurs des nouvelles chansons ont des accents surréalistes[réf. nécessaire] par la présence fréquente de calembours, de jeux de mots et d'images inusités. En concert, les Trois Accords offrent également une dimension parodique en donnant des versions burlesques de chansons de Bryan Adams ou de Weezer.

Ils aiment également agrémenter leurs concerts de petites pièces humoristiques où il est question notamment de jambon ou de sapins de Noël. C'est également dans cet esprit que sont tournés leurs vidéoclips qui présentent toujours un concept qui ne présente aucun lien avec le thème de la chanson (on voit, par exemple, les membres du groupe s'adonner à un exercice de karaté, pêcher en groupe sur un lac ou devenir pompiers pour éteindre l'incendie d'une grange).

Les Trois Accords aux Grandes Fêtes du St-Laurent de Rimouski, le 17 juillet 2010

Les Trois Accords dans le contexte musical actuel[modifier | modifier le code]

Loin de la logique, de la rationalité et de l'engagement politique, les paroles des Trois Accords se démarquent dans le champ musical actuel du Québec en proposant une expérience musicale inédite depuis les premières formations punk québécoises des années 1990 (comme Banlieue Rouge, BARF, Les Krostons, Les Unknownes, etc.[réf. nécessaire])

Musicalement, les Trois Accords peuvent être classés dans la lignée des formations punk françaises comme Bérurier Noir, Parabellum, Les Cadavres ou Wampas (tous connus au Québec), mais avec un son plus californien, plus "pop-core". On pourrait les comparer davantage à Ludwig von 88 par leur côté absurde et l'attitude de détachement qu'ils affichent, par exemple, dans les interviews qu'ils donnent (notamment à l'édition québécoise de Tout le monde en parle à Radio-Canada, Vacarm ou à Bon baisers de France et sur MusiquePlus).

Succès à l'étranger[modifier | modifier le code]

Dans les pays francophones, le succès des Trois Accords demeure marginal, compte tenu des références culturelles typiquement québécoises qui imprègnent le vocabulaire et l'intonation des chansons. Ils ont cependant fait plusieurs tournées en France avec un succès modeste[2].

Collaboration[modifier | modifier le code]

Simon Proulx a participé à la création de l'album Trompe l'œil de Malajube.

Discographie[modifier | modifier le code]

Démos[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Démo de la Commune
  • 2001 : Démo Live à Drummondville
  • 2002 : Démo Jaune-Brun

Albums[modifier | modifier le code]

Vidéoclips[modifier | modifier le code]

Les Trois Accords ont tourné plusieurs vidéoclips que la chaîne MusiquePlus (Montréal) a largement contribué à diffuser:

  • Hawaïenne
  • Loin d'ici
  • Saskatchewan
  • Turbo Sympathique
  • Vraiment beau
  • Grand champion
  • Tout nu sur la plage
  • Ton avion
  • Youri
  • Nicole
  • Blaise le blasé (chanson thème de la série TV)
  • Dans mon corps
  • Le Bureau du médecin
  • Elle s'appelait Serge
  • J'aime ta grand-mère
  • Je me touche dans le parc
  • Retour à l'institut

Le réalisateur de tous ces vidéoclips est Louis-Philippe Eno.

Lucille, Caméra vidéo et Bamboula n'ont pas fait l'objet de vidéoclips; elles existent en single seulement.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2007 : Prix Félix Album de l'année - pop rock, Grand champion international de course
  • 2014 : Nomination groupe de l'année,gala l'ADISQ (Prix Félix)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]