Leopold Okulicki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leopold Okulicki

Leopold Okulicki, dit Kobra ou Niedźwiadek, (1898 - 1946) était un général de l'armée polonaise (général de brigade) et le dernier commandant de l'Armia Krajowa pendant la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était né à Bratucice, près de Bochnia.

En 1941, il est en captivité en Union soviétique. Libéré à la suite des accords Sikorski-Maïski, il devient chef d'état-major des Forces armées polonaises en Union soviétique. Il commande la 7e division de ces mêmes forces.

De 1943 à 1944, il est versé dans la réserve. Puis, il est nommé chef d'état-major adjoint de l'Armée de l'intérieur (Armia Krajowa). En 1944, il est nommé commandant en chef adjoint de l'AK, puis chef d'état-major.

Il avait succédé au général Bór-Komorowski, fait prisonnier par les Allemands à l'issue de l'Insurrection de Varsovie en octobre 1944.

Il est assassiné après la guerre par le NKVD soviétique à la prison de la Boutyrka, à Moscou.

Sources et références[modifier | modifier le code]