Tadeusz Bór-Komorowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Komorowski.
Tadeusz Bór-Komorowski
Image illustrative de l'article Tadeusz Bór-Komorowski

Naissance 1er juin 1895
Lwów
Décès 24 août 1966 (à 71 ans)
Londres
Origine Polonais
Allégeance Flag of Austria-Hungary (1869-1918).svg Autriche-Hongrie (1910-1918)
Drapeau de la Pologne Pologne (1918-1939)
Flaga PPP.png Armia Krajowa (1941-1944)
Années de service 1910-1944
Conflits Première Guerre mondiale
Guerre russo-polonaise
Seconde Guerre mondiale
Faits d'armes Campagne de Pologne
Insurrection de Varsovie
Autres fonctions Premier ministre du Gouvernement polonais en exil (1947-1949)

Tadeusz Bór-Komorowski est un officier général et homme d'État polonais né le 1er juin 1895 à Lwów (aujourd'hui Lviv en Ukraine) et mort le 24 août 1966 à Londres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le général Komorowski est surtout connu comme commandant en chef de l'armée de l'intérieur polonaise (Armia Krajowa) du 1er juillet 1943 au 2 octobre 1944 sous le pseudonyme de « Bór » (la « Forêt »).

Après des études secondaires au lycée numéro VIII de Lwów, il suit les cours de l'académie militaire François-Joseph à Vienne d'où il sort diplômé en 1915. Pendant la Première Guerre mondiale, il a été affecté sur les fronts russes et italiens.

Puis, il devient instructeur d'équitation à l'école d'artillerie de Varsovie (1922-1923). Il participe ainsi aux Jeux olympiques d'été de 1924, à Paris, ainsi qu'en 1936, à Berlin.

De 1928 à 1938, il commande le 9e régiment de Uhlans.

En 1938 – 1939, il est commandant de l'École centrale de cavalerie de Grudziądz.

Pendant la campagne de Pologne de 1939, il est à la tête du Groupe de cavalerie.

Après l'invasion et l'occupation de la Pologne à l'automne 1939 par les troupes allemandes puis soviétiques, il est chargé de créer une organisation militaire clandestine dans la région de Cracovie pour le compte de l'AK (qui ne portait pas encore ce nom cf. article AK). En juillet 1941, il est appelé à Varsovie pour seconder le général Stefan Rowecki, commandant en chef de l'AK. Après l'arrestation de ce dernier par la Gestapo, il devient commandant en chef de l'AK en mars 1943. À ce poste, il dirigea l'insurrection de Varsovie à l'été 1944. Fait prisonnier le 5 octobre 1944 après la capitulation des insurgés (le 2 octobre). Son arrestation intervient alors même qu'il venait d'être nommé commandant suprême de Forces Armées Polonaises par le gouvernement polonais en exil à Londres.

Il est interné dans un camp de prisonniers de guerre, l'Oflag 73. Libéré par les Alliés en mai 1945, il partit s'installer à Londres où il prit temporairement ses fonctions de commandant suprême, mettant un terme à l'intérim du général Anders.

Il termine sa vie en Grande-Bretagne. Premier Ministre du gouvernement polonais en exil de 1947 à 1949, il décède le 24 août 1966.